Skip to main content

Jimmy Vesey va considérer «un petit nombre d'équipes»

L'attaquant va parler aux Sabres jeudi, mais prévoit profiter de son autonomie le 15 août

par Amalie Benjamin @amaliebenjamin / Journaliste NHL.com

FOXBOROUGH, Massachusetts - Maintenant que le 1er juillet appartient au passé, l'horloge s'est activée pour les Sabres de Buffalo.

Ils peuvent maintenant accorder un contrat à l'attaquant Jimmy Vesey, l'un des joueurs les plus convoités sur le marché des joueurs autonomes, même s'il ne sera pas vraiment joueur autonome avant le 15 août. Et bien que Vesey et ses représentants aient clairement dit qu'il n'allait pas signer de contrat avant qu'il n'obtienne son autonomie, les Sabres sont prêts et souhaitent lui faire la cour.

Vesey a confié au LNH.com qu'il allait rencontrer les Sabres jeudi à Boston afin de parler de ce que l'avenir pourrait réserver à ce diplômé de Harvard, et pour voir si cet avenir pourrait se dérouler entant que coéquipier de son ami également né dans le Massachusetts, Jack Eichel.

Il s'agira de la première rencontre face-à-face entre Vesey et les Sabres depuis le 1er juillet.

Eichel et Vesey jouent ensemble dans la Foxboro Pro League, et les Sabres espèrent que la perspective de jouer avec Eichel à Buffalo sera alléchante pour l'ailier gauche de 23 ans. Les deux joueurs semblaient assurément être à l'aise ensemble mercredi dans un match au Foxboro Sports Center, eux qui évoluent ensemble depuis quatre ans dans une ligue d'été qui rassemble des joueurs universitaires, de la Ligue américaine de hockey et de la LNH.

Il s'agit en partie de la raison qui pousse les Sabres et leurs partisans à espérer que Vesey va se joindre à leur projet à Buffalo.

Les Sabres ont la chance de discuter exclusivement avec Vesey jusqu'au 15 août après avoir échangé un choix de troisième ronde au repêchage 2016 de la LNH aux Predators de Nashville. Vesey a été sélectionné par les Predators en troisième ronde (66e au total) au repêchage 2012 de la LNH, mais il a décidé de ne pas s'entendre avec Nashville après sa quatrième saison à Harvard.

Dans environ six semaines, les options de Vesey s'étendront à toute la LNH.

« Je crois que nous allons nous concentrer sur un petit nombre d'équipes, a avancé Vesey. Alors le 15 août, nous allons commencer à leur parler pour voir ce qu'elles ont à dire. »

Les principaux candidats pour obtenir les services de Vesey semblent être les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto, ainsi que les Sabres. Les Bruins sont l'équipe d'enfance de Vesey - il a grandi à North Reading, au Massachusetts, et il est allé à l'école à Cambridge - tandis que les Maple Leafs emploient son père, Jim, à titre de dépisteur amateur, en plus d'avoir repêché son frère, Nolan Vesey, en 2014.

Ces équipes ne seront pas les seules intéressées. La plupart des équipes de la LNH aimeraient mettre la main sur un ailier prêt à faire le saut dans la LNH, doté d'un imposant gabarit (6 pieds 3 pouces, 203 livres) et d'une touche de marqueur. Le gagnant du trophée Hobey Baker l'an dernier a récolté 24 buts et 22 passes la saison dernière, ainsi que 80 buts et 64 passes (144 points) en 128 parties avec Harvard.

Le Providence Journal rapporte que le directeur général des Blackhawks de Chicago Stan Bowman se trouvait au Foxboro Sports Center mercredi pour l'observer.

Vesey a tout son temps pour prendre sa décision, et il semble clair qu'il va l'utiliser, même s'il va écouter ce que les Sabres ont à dire d'ici là.

« Le marché des joueurs autonomes s'est ouvert, et je crois que la plupart des gros noms ont accepté des contrats, a noté Vesey. Nous pouvons maintenant commencer à analyser les équipes, leur alignement et leur bassin d'espoirs, des choses comme ça. Je commence à être de plus en plus excité à mesure que les jours passent, car j'ai vraiment hâte de voir où je vais jouer. »

 

En voir plus