Skip to main content

Jim Balsillie ne pourra pas rencontrer les gouverneurs de la LNH

LNH.com @NHL

(PC) - Le milliardaire canadien Jim Balsillie espérait pouvoir participer à l'assemblée du bureau des gouverneurs de la LNH, la semaine prochaine à New York, dans le but d'éclaircir le dossier des Predators de Nashville et de leur possible déménagement à Hamilton, mais ça n'arrivera pas.

Ni la question du transfert, ni le vote sur l'achat des Predators par Balsillie ne sera à l'ordre du jour de cette réunion, tandis que Balsillie ne sera même pas invité à plaider sa cause à cette occasion, a indiqué une source à la Presse Canadienne, mercredi.

Une autre source a fait savoir que la LNH considère la requête d'un éventuel transfert comme étant "prématurée" parce qu'il existe encore un bail valide à Nashville.

Le camp Balsillie ne semble pas s'en inquiéter.

"Il n'y a rien à interpréter ici, si ce n'est que le processus va être retardé, a déclaré l'avocat de Balsillie, Richard Rodier, en entrevue mercredi. Il y a encore une lettre d'intention, nous travaillons toujours sur un accord d'achat et nous travaillons à le compléter."

Rider a affirmé que Balsillie ne cherche qu'à mettre sur pied un plan de rechange à Hamilton dans le cas où le bail de l'amphithéâtre à Nashville serait annulé, ce qui pourrait arriver dès l'été 2008.

"Nos intentions sont d'acheter les Predators et de respecter le bail (à Nashville), a dit Rodier. Il faut songer à la possibilité que le bail puisse disparaître sans que ce ne soit la faute de personne, sans que nous prenions action ou ne faisions d'omission. Ce n'est pas sous notre contrôle."

Bien que la LNH ne prévoit pas rencontrer Balsillie la semaine prochaine, la ligue fera connaître aux propriétaires d'équipes les derniers développements dans ce dossier.

Le vote dans le but d'approuver l'achat de l'équipe ne devrait avoir lieu que plus tard cet été.

En voir plus