Skip to main content

Jesperi Kotkaniemi jouera au centre au tournoi des recrues

Le Finlandais âgé de 18 ans sera le point de mire en fin de semaine à Laval

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Jesperi Kotkaniemi se retrouvera sous les projecteurs au tournoi des recrues de Laval, en fin de semaine.

Les Canadiens veulent voir rapidement de quel bois se chauffe l'attaquant finlandais qui verra de l'action à la position de centre contre les espoirs des Sénateurs d'Ottawa et des Maple Leafs de Toronto.
 

L'entraîneur du Rocket de Laval Joël Bouchard l'a confirmé, jeudi.

À LIRE AUSSI: Bouchard met son empreinte sur le groupe de recrues

Kotkaniemi, troisième espoir réclamé au repêchage de juin, s'est entraîné comme joueur de centre à l'ouverture du camp des recrues.

« C'est un joueur de centre et nous allons essayer d'utiliser tout le monde à leur position, a commenté Bouchard. Comme je le disais aux gars toutefois, dans la vraie vie si vous êtes uniquement un joueur de centre, vous n'avez que quatre places. Si vous êtes un attaquant, vous avez 12 places peut-être 13. Le calcul mathématique est simple. C'est peut-être préférable d'être polyvalent. Dans son cas, nous allons le partir au centre. C'est un joueur de centre. Il est à l'aise à la position. »

Après avoir évolué comme ailier en Finlande la saison dernière pour l'équipe de Pori, dans la Ligue élite finlandaise, Kotkaniemi a dit avoir amorcé la nouvelle saison au centre.

Les Canadiens espèrent que Kotkaniemi va s'épanouir comme un joueur de centre de premier plan dans la LNH - une denrée recherchée et rare depuis trop belle lurette dans l'organisation.

Video: Montréal sélectionne Kotkaniemi au troisième tour

Le jeune joueur s'est présenté au camp des recrues en ne se berçant pas trop d'illusions. À la question : « Est-ce ton objectif de mériter un poste avec les Canadiens? » Il a répondu : « C'est mon rêve de jouer avec les Canadiens. »

Le rêve ne se réalisera peut-être pas cette saison.

Kotkaniemi a lui-même avoué que le principal choix qu'il aura fort possiblement à faire à l'issue du camp d'entraînement vers la fin du mois sera soit d'évoluer dans l'équipe-école de Laval ou de retourner parfaire son apprentissage en Finlande au sein de l'équipe que dirige son père Mikael.

« C'est un petit échantillonnage, mais je vois en lui un joueur talentueux c'est sûr, a dit Bouchard au sujet du Finlandais. Tu n'es pas repêché troisième au total parce que ton nom a été tiré d'une boîte de céréales. C'est un secret de polichinelle. Il possède des atouts et un beau potentiel. C'est emballant pour moi d'être sur la glace avec lui aujourd'hui et pour la fin de semaine. Après ça, on verra ce qui arrivera. C'est lui qui tient le bâton. Ça demeure un jeune joueur en plein développement.

« Cela dit, c'est positif à voir pour tout le monde, pour nous les entraîneurs, les membres de l'organisation et les partisans. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.