Skip to main content

Jaroslav Halak va affronter les Maple Leafs à la place de Carey Price, malade

LNH.com @NHL

TORONTO - Jarolav Halak va affronter les Maple Leafs de Toronto, samedi, le jeune Carey Price étant encore affaibli par le virus qui l'afflige.

"Carey est malade depuis deux jours et je ne peux pas voir comment il pourraît revenir au jeu, a affirmé l'entraîneur, Bob Gainey, vendredi. Il n'aura pas suffisamment repris ses forces. Nous n'avons pas d'autre choix que de refaire appel à 'Jaro'. Il a bien répondu à l'appel contre les Islanders de New York, jeudi."

Price est de nouveau resté à l'hôtel, vendredi, au moment où l'équipe s'est rendue au Ricoh Coliseum de Toronto. Gainey a tenu une courte réunion. Seulement cinq joueurs ont chaussé les patins: les attaquants Matt D'Agostini, Georges Laraque et Gregory Stewart ainsi que les défenseurs Patrice Brisebois et Ryan O'Byrne.

Le vétéran gardien Marc Denis, qu'on a renvoyé à Hamilton disputer un match de la Ligue américaine vendredi, va possiblement être rappelé dès samedi matin.

Dans l'espoir de miser sur un deuxième trio capable de seconder l'unité de Saku Koivu, Gainey a laissé filtrer qu'il pourraît apporter des changements à l'attaque.

Andrei Kostitsyn pourraît écoper, lui qui n'a réussi qu'un but à ses 16 derniers matchs. Le jeune Bélarusse a été ébranlé vers la fin de la rencontre de jeudi. Coupé au-dessus de l'oeil gauche, il a reçu quelques points de suture.

D'Agostini pourrait se retrouver aux côtés de Tomas Plekanec et de Chris Higgins. Gainey n'a pas écarté la possibilité que Laraque demeure dans la formation. Comme les Leafs ont passablement bardassé le Canadien cette saison, sa présence sur la glace du Air Canada Centre serait de bon aloi.

Samedis maudits

Curieusement, les Maple Leafs ont toujours donné du fil à retordre au Canadien les samedis soirs, comme le montre leur excellente fiche de 104-80-20-5 à travers l'histoire. C'est la seule journée de la semaine que le Tricolore affiche un rendement négatif contre ses grands rivaux de Toronto.

Cette saison, les Leafs ont remporté deux des trois matchs présentés le samedi. Et si la tendance se maintient, le sixième duel de la saison ne sera pas serrée. Chacun des cinq premiers affrontements a pris fin sur un écart minimum de trois buts.

Le Tricolore a signé des gains de 6-1 et 6-2 tandis que les Leafs l'ont emporté 6-3 et 5-2 à deux reprises, justement dans les deux dernières confrontations. Le 21 mars, le Canadien a été humilié au Centre Bell. Halak n'avait pas connu sa meilleure soirée devant le filet.

C'est à la suite de cette contre-performance que Gainey a décidé de jumeler les vétérans Saku Koivu, Alex Kovalev et Alex Tanguay au sein d'un trio. Il s'avère que c'est la meilleure décision qu'il a prise depuis qu'il a remplacé Guy Carbonneau comme entraîneur, le 9 mars.

La situation s'est replacée depuis ce temps, l'équipe ayant amassé neuf points sur une possibilité de 10 en cinq matchs.

Le gros trio a cumulé 28 points: Kovalev en a amassé 11 (5-6), Tanguay neuf (3-6) et Koivu huit (3-5). Leur brio a contribué à la relance du jeu de puissance, qui a fourni 10 buts en 30 occasions (taux de réussite de 33 pour cent).

Le Canadien s'est même hissé en septième place dans l'Est et Tanguay a répété, vendredi, qu'on regarde vers l'avant.

"On doit voir à récolter des points et qui sait? On pourrait se retrouver en sixième ou en cinquième position, a-t-il avancé. On pourrait peut-être avoir l'avantage de la glace au deuxième tour des séries."

Tout en se disant satisfait des progrès que l'équipe a réalisés au cours des 10 derniers jours, Gainey a affiché plus de retenue dans ses propos.

"On accomplit mieux une foule de petites choses depuis quelque temps, mais il est très tôt pour affirmer que le pire est passé ou que nous sommes sortis du bois, a-t-il souligné. On a encore de gros matchs à jouer et notre place en séries éliminatoires n'est pas assurée."

En voir plus