Skip to main content

Jaroslav Halak ne peut résister à l'attaque massive du Canada

LNH.com @NHL

KLOTEN, Suisse - L'attaque de l'équipe canadienne tourne à plein régime au Championnat du monde de hockey. Shea Weber a inscrit un des cinq buts réussis en supériorité numérique en plus d'ajouter trois aides, mardi, pour mener le Canada à un gain de 7-3 contre la Slovaquie. La victoire était la troisième du Canada remportée par un pointage sans appel.

Jason Spezza, deux fois, Derek Roy, Shane Doan, Ian White et Steven Stamkos ont réussi les autres buts. Martin St-Louis a amassé quatre passes. L'attaquant du Lightning de Tampa Bay a récolté neuf points en trois rencontres, un sommet dans le tournoi.

Le Canada a franchi le premier tour avec succès et affrontera le gagnant du match Finlande-République tchèque, jeudi. Tomas Surovy, Marcel Hossa et Dominik Granak ont inscrit les buts de la Slovaquie.

Dans les autres rencontres disputées mardi, la Russie a défait la Suisse 4-2, le Belarus a disposé de la Hongrie 3-1, et la France a surpris l'Allemagne 2-1.

Le match Canada-Slovaquie aurait été plus disputé n'eut été de l'indiscipline des Slovaques. Ils ont bien entrepris la rencontre en pratiquant un échec-avant soutenu, ce qui a contribué à créer un environnement hostile pour le Canada dans l'amphithéâtre de Kloten, rempli à pleine capacité.

L'attaquant canadien James Neal a été blessé tôt dans le match lorsqu'il a été atteint près d'un oeil par le bâton de Ladislav Nagy. Le joueur des Stars de Dallas a été conduit à l'hôpital pour y recevoir des points de suture.

"Il n'est pas blessé sérieusement. On en saura davantage demain (mercredi)", a déclaré l'entraîneur Lindy Ruff.

Le geste de Nagy n'a pas été sanctionné mais les Slovaque ont péché par indiscipline par la suite. Le Canada en a profité pour enfiler cinq buts en supériorité numérique.

"Peut-être étions-nous un peu trop motivés", a commenté l'entraîneur slovaque Jan Filc.

"Cette première unité est incroyable", a déclaré Stamkos en parlant de Martin St-Louis, Weber, Spezza, Dany Heatley et Roy. "Marty distribue les rondelles à la ligne bleue, Web possède un puissant lancer, Spezza et Heatley ont développé une belle complicité au fil des années, et Roy est un poison autour du filet."

"Il y a cinq joueurs sur le glace qui s'entendent très bien", a ajouté Stamkos.

"C'est pas compliqué, nous avons été indisciplinés, a noté Hossa. On leur a fait cadeau de buts. On a bien fait à cinq contre cinq. Le match aurait pu être différent si on avait su éviter le banc des pénalités."

Roy a inscrit le premier but à 4:50 d'un lancer qui a échappé à Jaroslav Halak. Doan a profité d'une attaque à cinq contre trois pour doubler l'avance du Canada à 6:54. Spezza a suivi à 16:51.

Menée 3-0, la Slovaquie a quand même réussi de belles attaques à forces égales.

Les Slovaques ont ravivé les espoirs de leurs partisans lorsque Surovy a eu raison de Dwayne Roloson d'un tir rapide à 6:05 de la deuxième période. White a eu tôt fait de répliquer d'un lancer frappé qui a battu Halak quelque trois minutes plus tard.

D'autres pénalités imposées aux Slovaques ont permis aux Canadiens d'aggraver le pointage à 6-1 avant la fin du deuxième engagement.

Weber a utilisé son puissant tir pour marquer durant un double avantage numérique à 13:41, chassant Halak du match à la faveur de Jan Lasak. Stamkos n'a pas mis de temps à le déjouer en enfilant l'aiguille d'un tir précis lors d'une autre supériorité numérique.

"Weber est notre arme en attaque à cinq, mais nous avons d'autres options s'il ne peut lancer, a fait valoir Ruff. Martin St-Louis a beaucoup d'imagination", a-t-il ajouté.

Spezza et Hossa ont échangé des buts dans une troisième période marquée de gestes sournois. Granak a complété à 18:48.

La victoire a permis à Heatley d'améliorer une autre marque canadienne. L'attaquant des Sénateurs d'Ottawa a enregistré sa 22e passe au Championnat du monde, dépassant ainsi Steve Yzerman pour le nombre d'aides obtenues par un Canadien depuis la participation des joueurs de la LNH en 1977.

En voir plus