Skip to main content

Jaromir Jagr s'entend officiellement avec les Flames

L'ailier droit de 45 ans empochera un million de dollars en salaire et il pourrait obtenir jusqu'à un million de dollars en primes

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Jaromir Jagr a officiellement accepté un contrat d'un an avec les Flames de Calgary, mercredi.

L'ailier droit de 45 ans empochera un million de dollars en salaire et il pourrait obtenir jusqu'à un million de dollars en primes.

« Un des facteurs qui a joué, c'est le fait que je n'avais pas beaucoup d'options [dans la LNH] », a révélé Jagr à LNH.com après une séance d'entraînement à Kladno, en République tchèque. « Les offres étaient toutes semblables, mais j'ai pris en considération le fait que Calgary s'est montré intéressé depuis le début. Ce n'était pas très intense, mais on a constamment discuté. Puis, [les Blues de] St. Louis ont rencontré des difficultés, surtout des blessures, mais ces joueurs vont revenir pendant la saison. Je n'aurais été qu'un supplément là-bas. [À Calgary], je crois que j'aurai une réelle chance [de me faire valoir]. »

Jagr, qui a confirmé qu'il ne serait pas en mesure de participer au match d'ouverture contre les Oilers à Edmonton mercredi (22h HE; SN, TVA Sports, NHL.TV), s'attend à évoluer sur le troisième ou le quatrième trio.

« Et ça me va, a-t-il lancé. Si c'est le cas, je vais affronter les troisièmes et quatrièmes trios des adversaires. On verra où ils me feront jouer et ce que je pourrai faire. »

L'entraîneur des Flames Glen Gulutzan a parlé du dossier de Jagr après l'entraînement, lundi.

« On n'a rien annoncé encore, a déclaré Gulutzan. Je peux confirmer qu'il m'a appelé hier matin et on a discuté. On verra ce qui arrivera quand il y aura une annonce et tout le reste. Tant que je ne l'aurai pas vu de mes propres yeux, je reste concentré sur le match [d'ouverture] contre les Oilers à Edmonton. »

Gulutzan était l'entraîneur des Stars de Dallas lorsque Jagr a porté leurs couleurs en 2012-13.

« Quand je l'ai dirigé à Dallas, il avait été fantastique pour notre équipe, s'est remémoré Gulutzan. Il était efficace, imposant physiquement et incroyable près du filet. Son sens du hockey est incomparable. Et ses mains. Il était très bon. On l'avait éventuellement échangé à une équipe qui allait participer aux séries (les Bruins de Boston) cette année-là, mais je peux affirmer qu'il avait été très bon pour nous à Dallas. »

Les Blues ont soumis une offre à Jagr la fin de semaine dernière, mais ce dernier a préféré aller dans une autre direction, selon ce qu'a déclaré le directeur général Doug Armstrong au St. Louis Post-Dispatch, lundi.

Le 1er juillet, les Panthers de la Floride avaient décidé de ne pas offrir de nouvelle entente à Jagr, qui a récolté 46 points (16 buts, 30 aides) en 82 parties la saison dernière.

« Si ça se concrétise, alors les gars vont être contents. Ça va produire une étincelle », a affirmé le capitaine des Flames Mark Giordano. « Il est un des meilleurs joueurs de la ligue depuis longtemps et il est encore efficace et très difficile à affronter. Il protège tellement bien la rondelle et il fait souvent de bons jeux près du filet. Si ça se réalise, je pense que ça va nous aider. »

Calgary sera la neuvième formation de Jagr dans la LNH, mais la première au Canada.

« Quand on ne joue pas bien au Canada, c'est beaucoup plus difficile qu'ailleurs, a indiqué Jagr. Mais c'est presque certain que ce sera ma dernière saison dans la LNH, alors je pourrai au moins dire que j'ai terminé ma carrière au Canada. »

Parmi ses coéquipiers avec les Flames se trouve Matthew Tkachuk, le fils de l'ancien joueur de la LNH Keith Tkachuk. Jagr a été réclamé au 5e rang par les Penguins de Pittsburgh au repêchage 1990 de la LNH. Keith Tkachuk, qui a accroché ses patins en 2010, a été sélectionné au 19e rang par les Jets de Winnipeg à ce même repêchage.

« Pour vous donner une idée, il a commencé à jouer dans la ligue cinq ans avant même que je sois conçu, a raconté Matthew Tkachuk. C'est fou quand on y pense. Il a gagné des trophées et la Coupe [Stanley] avant que je vienne au monde. »

Jagr est devenu le troisième joueur de l'histoire de la LNH à marquer 750 buts, derrière Gordie Howe (801) et Wayne Gretzky (894), le 20 octobre. Exactement deux mois plus tard, il a inscrit son 1888e point dans la LNH pour dépasser Mark Messier à la deuxième place derrière Gretzky (2857). Le 15 février, le jour de son 45e anniversaire, Jagr a obtenu son 1900e point dans la LNH.

Jagr (1914 points) a disputé 23 saisons dans la LNH. Il a été nommé l'un des 100 plus grands joueurs de la LNH présentés par Molson Canadian l'an dernier. Il occupe le troisième rang de l'histoire pour les buts (765), le cinquième pour les aides (1149) et le quatrième pour les matchs joués (1711). Il détient aussi le record de la ligue pour le plus grand nombre de buts gagnants (135). Il a remporté la Coupe Stanley avec les Penguins en 1991 et en 1992 et il a été nommé sur l'équipe d'étoiles des recrues en 1990-91 après une saison de 57 points (27 buts, 30 aides) en 80 parties.

Jagr a mis la main sur le trophée Hart remis au joueur le plus utile à son équipe en 1998-99 ainsi que sur le trophée Art-Ross remis au meilleur marqueur de la ligue en 1994-95 et pendant quatre saisons consécutives de 1997 à 2001. Il a également remporté le trophée Masterton remis à un joueur ayant fait preuve de persévérance en 2016. Il a participé 13 fois au Match des étoiles de la LNH et il a été élu sur la première équipe d'étoiles de la LNH à sept reprises.

Jagr a compté plus de 20 buts en une saison 19 fois au cours de sa carrière, dont à ses 17 premières campagnes. Il a inscrit 30 buts ou plus à 15 occasions, 40 buts ou plus six fois et 50 buts ou plus à trois reprises, dont en 1995-96 lorsqu'il a marqué 62 buts, un sommet personnel.

Jagr a récolté plus de 100 points en une saison cinq fois en carrière et la dernière remonte à 2005-06, alors qu'il avait inscrit 123 points (54 buts, 69 aides) en 82 matchs. Il a joué pour les Panthers, les Rangers de New York, les Penguins, les Devils du New Jersey, les Bruins de Boston, les Stars, les Flyers de Philadelphie et les Capitals de Washington. Il a amassé 201 points (78 buts, 123 aides) en 208 parties des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Les correspondants de LNH.com Michael Langr et Aaron Vickers ont contribué à cet article.

En voir plus