Skip to main content

James Neal est excité à l'idée d'affronter ses anciens coéquipiers

L'attaquant des Predators a passé quatre saisons à Pittsburgh avant d'être échangé à Nashville

par Robby Stanley / Correspondant NHL.com

NASHVILLE - Aucun joueur ne va manquer de motivation en Finale de la Coupe Stanley, mais l'attaquant des Predators de Nashville James Neal en aura peut-être un peu plus.

Les Predators affronteront les Penguins de Pittsburgh, où Neal a passé les quatre dernières saisons. Il a été échangé des Penguins aux Predators lors du repêchage de 2014 en retour de Patric Hornqvist et de Nick Spaling.

 

Neal est évidemment excité d'affronter ses anciens coéquipiers avec à l'enjeu, la Coupe Stanley.

« Bien sûr, a dit Neal. Chaque fois que vous êtes échangé d'une équipe, vous voulez toujours l'affronter. C'est la même chose pour n'importe quel joueur échangé. Ça vous donne un peu plus de motivation. »

La plupart des observateurs du monde du hockey savaient que Neal avait été échangé aux Predators avant qu'il ne le sache. Il était avec quelques coéquipiers des Penguins lorsque la transaction est survenue et il n'avait pas de signal sur son cellulaire.

« J'étais au mariage de Matt Niskanen au Minnesota, a expliqué Neal. Nous étions sur un bateau et nous nous reposions. Chris Kunitz a rappelé que c'était le jour du repêchage et que nous serions mieux de regarder nos cellulaires en blaguant. En revenant à la chambre, j'avais raté quelques appels. Je n'avais pas de service donc j'ai reçu un message vocal, je l'ai écouté et j'ai refermé mon cellulaire. »

Neal a dit qu'il avait été surpris d'apprendre l'échange, mais il savait qu'il voulait en profiter au maximum immédiatement. Il ne connaissait pas vraiment Nashville, mais il a décidé de s'y installer peu après avoir été échangé.

« Non je ne connaissais pas beaucoup de choses sur la ville, mais aussitôt que j'ai été échangé, j'ai acheté une maison et j'en ai fait mon domicile, a raconté Neal. J'avais encore trois ans de contrat et je ne voulais pas aller ailleurs. Je voulais que ça fonctionne ici et en faire ma dernière équipe et ç'a été formidable. »

Les Predators ont fait confiance à Neal dès le départ, lui accordant le titre d'adjoint au capitaine à sa première saison avec l'équipe en 2014-15. Il a marqué 20 buts ou plus à chacune de ses saisons en carrière et a marqué au moins 23 but lors de ses saisons à Nashville.

« Il a été très bon, a déclaré l'entraîneur Peter Laviolette. Il est un attaquant de puissance, il marque des buts, il joue de manière physique. C'est un vétéran qui a l'expérience des séries donc c'est bien de l'avoir avec nous en ce moment. »

Neal n'a pas mis de temps à s'adapter à sa nouvelle ville et à ses nouveaux coéquipiers à Nashville. Il ne savait pas à quoi s'attendre après avoir été échangé, mais il croit que la transaction a été bénéfique aux Penguins et aux Predators jusqu'à maintenant.

« Je pense que ç'a fonctionné pour les deux équipe et je ne pourrais pas être plus heureux ici. C'est un bel endroit où vivre, une belle place pour jouer. Les partisans ici, tout le monde en parle, mais c'est très spécial. 

« Seulement les gens de cette ville et leur manière de nous soutenir. Tous les gens dans ma rue affichent leurs couleurs. Chaque fois que je quitte la maison, quelqu'un me souhaite bonne chance ou me félicite. Tout le monde est derrière nous. C'est excitant de faire partie de ça. »

Neal a toujours des amis proches dans le vestiaire des Penguins, mais cette amitié sera reléguée à l'arrière-plan lorsque la rondelle tombera pour le premier match de la Finale de la Coupe Stanley au PPG Paints Arena, lundi (20h HE; NBC, CBC, TVA Sports, SN).

« Quand vous jouez en finale, tout le monde laisse les amitiés de côté pendant quelques semaines, a dit Neal. Nous allons à la guerre, faire tout ce qu'il faut pour aider notre équipe à gagner. Je crois que tout le monde dirait ça. Ce sera plaisant. Je suis excité. »

En voir plus