Skip to main content

Jamais une équipe de la Ligue nationale n'a gagné une série à Atlanta

LNH.com @NHL

ATLANTA (AP) - Quand les Thrashers vont disputer leur premier match éliminatoire à leur septième année d'existence jeudi contre les Rangers de New York, il s'agira en même temps du premier match éliminatoire de la LNH présenté à Atlanta depuis 1980, à la dernière saison des Flames avant leur déménagement à Calgary.

"Je pense que nous allons dégager beaucoup d'énergie dans cette grande ville, a déclaré, enthousiaste, l'entraîneur Bob Hartley, et espérons que ça nous amènera de nouveaux partisans."

Les Flames n'ont jamais gagné une série à Atlanta et les Thrashers n'ont aucune expérience. Mais le directeur général Don Waddell a fait quelques additions avant la date limite des échanges afin d'ajouter des joueurs expérimentés à sa formation.

Les Thrashers ont une fiche de 12-4-1 depuis que Waddell a fait l'acquisition des attaquants Keith Tkachuk (St. Louis) et Pascal Dupuis (Rangers), ainsi que du défenseur Alexei Zhitnik (Philadelphie).

Et les Thrashers pouvaient déjà compter sur le leadership de vétérans comme Marian Hossa, qui a atteint le plateau des 100 points pour la première fois de sa carrière, Vyacheslav Kozlov, Bobby Holik et le capitaine Scott Mellanby. Quant à Ilya Kovalchuk, qui a totalisé 42 buts et 76 points, il complète déjà sa cinquième saison dans la LNH.

Les Thrashers peuvent aussi compter sur de la stabilité devant le filet grâce au jeune Kari Lehtonen, qui a présenté une fiche de 34-24-9 avec une moyenne de 2,79.

"Les Rangers ont un formidable jeu de puissance et il sera essentiel de ne pas écoper trop de punitions", a prévenu le gardien, qui mise sur un auxiliaire respectable en Johan Hedberg (9-4-2, 2,89).

"Nous avons bien joué contre les Rangers cette saison (trois victoires en quatre matchs) et j'espère que ça va continuer", a ajouté Lehtonen.

En voir plus