Skip to main content

Jake Bean vise un poste chez les Hurricanes

L'espoir défensif a mûri depuis sa sélection avec le 13e choix du repêchage 2016 de la LNH

par Dave McCarthy / Correspondant LNH.com

TORONTO -- Jake Bean espère avoir joué son dernier match dans les rangs juniors.

En vue du camp d'entraînement, l'espoir défensif des Hurricanes de la Caroline ne voulait pas parier sur ses chances de jouer dans la LNH dès le début de la saison -- il sait que la décision appartiendra au personnel d'entraîneurs --, mais il a l'intention de tirer pleinement profit de l'occasion qui s'offrira à lui.

« Il est difficile pour moi d'évaluer mes chances », a avoué Bean, 19 ans, lors de la vitrine des espoirs organisée par l'Association des joueurs de la LNH lundi. « Je sais qu'il y a quelques postes vacants et mon objectif sera d'aller au camp, de décrocher un poste et puis d'améliorer l'équipe. »

Bean a passé les trois dernières saisons avec les Hitmen de Calgary dans la Ligue de hockey de l'Ouest, récoltant 148 points (37 buts) en 162 matchs. Capable d'apporter une contribution offensive, Bean a mentionné que son jeu défensif représente la plus grande amélioration dans son jeu depuis qu'il a été sélectionné par les Hurricanes avec le choix no 13 du repêchage 2016 de la LNH.

« Je crois que mon jeu a grandement évolué depuis, a dit Bean. Défensivement, je demeure plus compact et je m'assure de demeurer du bon côté de la rondelle ou des joueurs dans les lignes de tir. C'est certainement la plus grande différence. Je joue avec beaucoup de confiance maintenant et j'espère l'amener au camp. »

Quand on lui demande de décrire son style de jeu, Bean se voit comme défenseur complet qui est capable de jouer sur 200 pieds et d'effectuer une bonne première passe pour relancer l'attaque. Même si l'attaque représente un élément important de son jeu, il sait que la meilleure façon d'impressionner l'entraîneur des Hurricanes Bill Peters sera sa fiabilité défensive.

« Ils se concentrent sur la puissance, mais ils ne sont pas très préoccupés par ma taille, a noté Bean. Bill m'a dit qu'il veut que je me concentre sur mon positionnement, c'est-à-dire d'être du bon côté de la rondelle dans les batailles défensives. C'est ce qu'il veut voir au camp. »

Bean espère se greffer à un noyau impressionnant de jeunes défenseurs en Caroline, tous ayant 26 ans ou moins. Il devrait y avoir un poste disponible pour Bean s'il fait bonne impression pendant le camp d'entraînement, mais s'il doit attendre une autre saison avant de faire ses débuts à temps plein dans la LNH, il aura l'intention de venger la défaite de 5-4 d'Équipe Canada en fusillade face aux États-Unis lors du match pour la médaille d'or au Championnat mondial junior 2017 de la FIHG.

« Ce serait une autre belle occasion, a dit Bean. Ce match m'a laissé un goût amer, et c'est pareil pour la majorité de nos joueurs, et parce que [le CMJ 2018] aura lieu à Buffalo, il y aura beaucoup de partisans canadiens. Il est toujours spécial de représenter ton pays, alors ce serait super d'avoir une autre chance.

« Le Mondial junior est extrêmement important dans ma famille depuis toujours. Chaque Noël, nous le regardions. Ce serait pas mal cool d'avoir une autre occasion d'y participer et de représenter mon pays. »

En voir plus