Skip to main content

Jake Allen laissé de côté par les Blues

Le gardien n'accompagnera pas l'équipe pour le match de samedi contre les Jets

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS -- Jake Allen ne va pas accompagner les Blues de St. Louis lorsqu'ils entameront une série de matchs à l'étranger contre les Jets de Winnipeg samedi (15h HE; TSN3, FS-MW, NHL.TV).

La décision a été prise par le directeur général Doug Armstrong en raison des récents déboires d'Allen, incluant un revers de 7-3 jeudi contre les Capitals de Washington au cours duquel Allen a été retiré du match deux fois, le troisième départ consécutif et le quatrième match en six où il a été retiré.

« Je ne veux pas en faire une montagne, a déclaré Armstrong. Nous lui donnons un jour pour s'en remettre. »

Allen a cédé 10 buts sur 36 lancers pendant ses trois derniers départs (pourcentage d'arrêts de ,722).

Pheonix Copley a été rappelé du club-école de Chicago dans la Ligue américaine de hockey vendredi et il a accompagné Carter Hutton pendant le voyage. L'entraîneur des Blues Ken Hitchcock n'a pas encore identifié le gardien partant face aux Jets.

Après le match de samedi, les Blues ne joueront pas jusqu'à mardi quand ils rendront visite aux Penguins de Pittsburgh.

Les Blues, qui ont mené la LNH la saison dernière avec un pourcentage d'arrêts de ,919, se retrouvent au dernier rang de la ligue cette saison avec un taux d'efficacité de ,888.

Allen a une fiche de 17-12-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,85 et un pourcentage d'arrêts de ,897. Hutton est 6-6-2 avec une moyenne de 2,80 et un pourcentage d'arrêts de ,892.

« Ce ne sera pas réglé par des exercices, pour être honnête », a admis Hitchcock à propos des difficultés d'Allen. Il retrouvera sa confiance et nous obtiendrons un meilleur gardien, mais nous devons l'aider à retrouver son rythme. »

Les Blues (23-18-5) occupent le troisième rang dans la section Centrale, deux points devant les Predators de Nashville dans la course aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en vue des matchs de vendredi.

On a demandé à Armstrong de savoir s'il examinait la possibilité d'un échange avant la date limite des transactions de la LNH, le 1er mars.

« Jake est notre gardien à long terme », a répliqué Armstrong, qui avait accordé à Allen une prolongation de contrat de quatre ans de 17,4 millions $ l'été dernier. « Nous prenons des décisions sur la base des projections à long terme. Je ne suis pas naïf, si ça se poursuit pendant longtemps, ça ne va pas marcher, mais je doute que ce soit le cas. Nous voulons le soutenir. Nous voulons lui donner une chance de retrouver son rythme, de revenir ici et d'être prêt à jouer. »

Les Blues se sont engagés à Allen le 24 juin, une semaine après avoir échangé Brian Elliott aux Flames de Calgary pour un choix de deuxième ronde au repêchage 2016 de la LNH.

« Je ne veux pas jouer le philosophe, mais regardez ce que Devan Dubnyk [du Wild du Minnesota] a fait par rapport à ce qu'il fait maintenant, a ajouté Armstrong. Carey Price [des Canadiens de Montréal] connaît une mauvaise séquence qu'il n'a pas vécue depuis un bon moment, Henrik Lundqvist [des Rangers de New York] fait pareil. Il ne s'agit pas seulement de Jake, mais dans un sport d'équipe, vous avez besoin que tout le monde fasse son travail, et je sais qu'il donne l'effort. Ça ne fonctionne pas pour l'instant, alors nous lui donnerons un congé. »

En voir plus