Skip to main content

Jagr ne s'intéresse pas à une tournée d'adieu

Le vétéran attaquant des Flames préfère se concentrer sur le prochain match plutôt que sur son dernier

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

WASHINGTON -- Si c'était le dernier match que Jaromir Jagr a joué au Capital One Arena lundi, ni lui ni les partisans des Capitals de Washington n'ont semblé en faire grand cas.

Jagr, qui a indiqué que cette saison, sa 24e dans la ligue, pourrait être sa dernière dans la LNH, ne s'intéresse pas à l'idée d'une tournée d'adieu. Après avoir récolté une aide sur le dernier but des Flames de Calgary dans leur victoire de 4-1 face aux Capitals, le vétéran attaquant ne voulait que se concentrer sur le prochain match des siens, contre les Blue Jackets de Columbus mercredi (19h HE.; SN360, FS-O, NHL.TV).

« D'abord, je ne pense jamais à de telles choses », a répliqué Jagr quand on lui a demandé s'il s'était attardé au fait que cela a possiblement été son dernier match à Washington, où il a joué comme membre des Capitals entre 2001 et 2004. « Je me concentre simplement sur chaque présence et chaque minute où j'ai l'occasion de jouer. »

Jagr a offert ces paroles alors qu'il s'entraînait sur un vélo stationnaire après le match. À 45 ans, il continue de faire de l'exercice après la rencontre, mais il a admis devoir modifier la façon dont il profite de son temps sur la glace et en dehors cette saison en raison de son rôle réduit chez les Flames.

Il est passé du premier trio des Panthers de la Floride la saison dernière au troisième trio des Flames cette saison, aux côtés de Sam Bennett et le joueur de centre recrue Mark Jankowski. Son temps de glace de 14:43 lundi représentait une augmentation par rapport à son temps moyen de 12:43 cette saison, mais c'était néanmoins deux minutes de moins par rapport à son temps de glace moyen avec les Panthers la saison dernière (16:59).

« C'est un rôle complètement différent pour moi, a avoué Jagr. Mais ça ne me dérange pas. C'est un nouveau défi. Je dois aborder les choses d'une façon différente maintenant, mais il y a encore de bonnes occasions. Je n'ai pas à disputer beaucoup de minutes, alors quand je saute sur la glace, notre troisième trio peut fournir des buts. »

Jagr, qui occupe le troisième rang sur la liste des meilleurs buteurs dans l'histoire de la LNH (765) derrière Wayne Gretzky (894) et Gordie Howe (801), et qui figure au deuxième rang dans les points (1914) derrière Gretzky (2857), savait que son rôle allait changer quand il a accepté un contrat d'un an avec Calgary le 4 octobre. Après que les Panthers eurent décidé de ne pas lui offrir une nouvelle entente, il a attendu tout l'été et les camps d'entraînement pour qu'une équipe lui offre un contrat.

Il a raté les trois premiers matchs de la saison afin de s'entraîner avec sa nouvelle équipe avant d'effectuer ses débuts avec les Flames face aux Kings de Los Angeles le 11 octobre. Mais au moment où il commençait à se sentir à l'aise dans son nouveau rôle, il s'est blessé au bas du corps face au Wild du Minnesota le 21 octobre et a dû rater six parties.

Ce fut également une nouvelle expérience pour Jagr. Au cours des quatre saisons précédentes avec les Devils du New Jersey et les Panthers, le Tchèque avait disputé 320 matchs sur un total possible de 328, incluant les 82 matchs la saison dernière.

« Rien n'arrive pour rien. Je ne vais pas m'en plaindre, a dit Jagr. Ça fait partie du hockey. J'avais de la chance l'année dernière. Je n'en ai pas autant cette saison, mais c'est correct. »

L'entraîneur des Flames Glen Gulutzan, qui a également dirigé Jagr avec les Stars de Dallas en 2012-13, aime ce que le vétéran a apporté chez les Flames, surtout son influence sur les jeunes joueurs de l'équipe comme Bennett (21 ans), Jankowski (23 ans) et Johnny Gaudreau (24 ans).

« Il jouit de l'occasion de travailler avec Johnny, a mentionné Gulutzan. Il trouve Johnny excellent, et je crois qu'il a toujours eu une bonne influence sur les jeunes, que ce soit à Dallas ou ici. Il reste sur la patinoire après les entraînements. Les jeunes l'observent. Il adore le hockey. Il s'entraîne au gymnase par la suite. Il est toujours ouvert à parler avec eux des matchs et d'autres choses. »

Jagr a ajouté qu'il aime regarder le premier trio des Flames, composé de Gaudreau, Sean Monahan et Micheal Ferland. Gaudreau et Monahan ont chacun inscrit un but et une aide face aux Capitals.

Gaudreau occupe le troisième rang dans la LNH avec 31 points (10 buts), derrière les attaquants du Lightning de Tampa Bay Steven Stamkos (35 points) et Nikita Kucherov (33).

« Leur performance chaque soir explique la fiche que nous avons (12-8-0), a noté Jagr. Je suis impressionné par leur effort chaque match et je l'apprécie beaucoup. »

Les Flames ont une fiche de 7-2-0 à leurs neuf dernières rencontres. Jagr, qui a enregistré six points (un but) en 11 matchs cette saison, veut simplement collaborer pour aider l'équipe à continuer de s'améliorer.

« Chaque fois que j'ai une chance d'apporter une contribution, je dois en profiter, a-t-il dit. Je n'aurai pas beaucoup d'occasions. »

Video: CGY@WSH: Giordano augmente l'avance des Flames

Lorsque le nom de Jagr a été annoncé après que l'ailier eut inscrit une passe secondaire sur le but de Mark Giordano qui a fait 4-1 à 6:39 de la troisième période, quelques huées pouvaient se faire entendre dans les gradins. Il y a des années, Jagr entendait des huées chaque fois qu'il touchait à la rondelle à Washington, une expression du mécontentement persistant des partisans des Capitals à propos des trois saisons décevantes que Jagr a connues à Washington.

Assez de temps s'est écoulé pour permettre aux partisans de devenir plutôt indifférents en ce qui concerne le dernier match de Jagr chez eux.

Quand il s'est entendu avec les Flames, Jagr a déclaré que c'était « 99,9 pour cent certain que ce sera ma dernière saison ». Il est donc probable qu'il ne reviendra pas ici ou au Wells Fargo Center, où il affrontera une autre de ses anciennes équipes, les Flyers de Philadelphie, samedi.

Si Jagr, qui a disputé 1722 matchs dans la LNH, en dispute 46 de plus cette saison (il reste 62 matchs au calendrier des Flames), il dépassera Howe (1767) pour le plus grand nombre de matchs joués dans l'histoire de la LNH. Il dépassera également son ancien coéquipier des Penguins de Pittsburgh Ron Francis (1731) et son ancien coéquipier des Rangers de New York Mark Messier (1756).

Jagr a affirmé qu'il ne pense pas au record de Howe.

« Il ne se préoccupe pas de son palmarès, a dit Gulutzan. Je crois qu'il est pas mal confiant en soi à cet égard. Il joue parce qu'il aime jouer, et je crois que tout le monde le respecte, surtout ses coéquipiers. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.