Skip to main content

Jagr espère enfin remporter un troisième titre

Le vétéran des Panthers a remporté la Coupe Stanley pour la deuxieme fois il y a 24 ans.

par Alain Poupart / Correspondant LNH.com

CORAL SPRINGS, Floride - Jaromir Jagr participera pour la 18e fois de sa carrière aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley et il espère bien soulever le précieux trophée pour une troisième fois.

Maintenant âgé de 44 ans, Jagr a remporté les grands honneurs à chacune de ses deux premières saisons dans la LNH avec les Penguins de Pittsburgh. Il attend toujours sa troisième conquête 24 ans plus tard. Cela fait si longtemps que Jagr a avoué ne même plus se souvenir des sentiments qui l'ont envahi lors de sa dernière conquête.

 

« Je ne me souviens de rien, a avoué Jagr. Quand je jouais à Pittsburgh, nous étions des séries chaque année. Ces dernières saisons, je faisais partie d'équipes qui étaient absentes des séries de fin de saison. Plus tôt dans ma carrière, je ne les ai ratées qu'une fois en 18 ans. J'ai disputé beaucoup de parties en séries. Il s'agit d'une saison complètement différente. Tout le monde est sur un pied d'égalité avec la première équipe qui se mesure à la huitième. C'est toujours très serré. »

La dernière présence de Jagr en séries de fin de saison remonte à 2013 avec les Bruins de Boston, qui avaient obtenu ses services des Stars de Dallas à la date limite des transactions. Jagr n'avait pas marqué, mais avait amassé dix aides en 22 matchs alors que les Bruins s'étaient inclinés en six matchs en finale face aux Blackhawks de Chicago.

En première ronde des séries de l'Association de l'Est, Jagr et les Panthers croiseront le fer avec les Islanders de New York. Le premier match aura lieu au BB&T Center jeudi (20 h (HE); TVA Sports, CNBC, Sportsnet, MSG+, SUN).

Cette fois, Jagr a aidé les siens à se qualifier pour les séries dès le début de la saison.

« C'est totalement différent, a mentionné Jagr. Nous avons procédé à deux ou trois transactions avant la fin de la campagne qui nous aident énormément. Personnellement, je suis ici depuis le début de la campagne. Notre but était de participer aux séries de fin de saison et nous avons réussi. Nous amorçons maintenant une toute nouvelle saison. C'est excitant. Nous avons travaillé toute la saison avec ce but en tête et nous y sommes. Nous avons maintenant la chance d'accomplir de grandes choses en séries. »

À sa première saison complète avec les Panthers, après avoir été acquis des Devils du New Jersey en février 2015, Jagr a dominé la colonne des pointeurs des Panthers avec 66 points, soit 27 buts et 39 aides.

L'entraîneur-chef Gérard Gallant a indiqué que la chose la plus impressionnante dans le cas de Jagr était sa constance.

« Il n'a jamais connu une mauvaise séquence de dix matchs, a révélé Gallant. Souvent au cours d'une saison, les joueurs connaissent une série de mauvais matchs, mais pour un joueur de cet âge, il a joué de façon constante et nous a donné une production fort respectable. En aucun moment je me suis dit, oh! il est en baisse de régime. Il a bien joué toute l'année. Il est très important pour nous. Nous parlons souvent de nos vétérans, mais Jagr est un joueur clé. Il sera au Temple de la renommée un jour. C'est un très grand joueur. Il joue toujours bien et travaille fort. C'est pourquoi il se retrouve très souvent sur la patinoire. Il veut jouer et il joue fort bien.»

Gallant a rejeté du revers de la main les conséquences malheureuses que pourrait avoir un calendrier chargé pour le plus vieux joueur de la LNH. Les deux premiers matchs auront lieu jeudi et vendredi alors que le match numéro trois sera présenté dimanche.

« Il a vécu cela toute l'année et ce n'est pas un problème pour lui, a déclaré Gallant. Deux matchs en deux soirs ou trois en quatre jours, il n'a vraiment aucun problème avec cela. »

 

En voir plus