Skip to main content

Jaden Schwartz a retrouvé sa touche

L'attaquant a trouvé son rythme alors que les siens auront l'occasion de balayer le Wild

par Louie Korac / Correspondant NHL.com

ST. LOUIS - Jaden Schwartz a connu des moments difficiles entre le 21 janvier et le 18 mars. L'ailier gauche des Blues de St. Louis ne pouvait tout simplement pas enfiler l'aiguille.

En fait, il l'a fait une fois dans un filet désert contre les Red Wings de Detroit le 15 février. Mais durant ces 25 matchs, Schwartz a broyé du noir.

« C'était évidemment frustrant, a déclaré Schwartz. Les gars traversent des séquences comme celle-là à un moment de la saison, mais je devais trouver un moyen d'être meilleur. Je ne voulais pas trop penser à ça et me mettre trop de pression. »

Schwartz, qui a terminé la saison régulière avec 55 points (19 buts, 36 aides) en 78 matchs, a depuis retrouvé ses instincts. Ses trois points (deux buts, une aide) ont aidé les Blues à prendre une avance de 3-0 dans leur série de première ronde face au Wild Du Minnesota. Il a inscrit le but de la victoire avec 2 :27 à écouler lors du deuxième match et a ajouté le but égalisateur en deuxième période lors du troisième affrontement.

Le quatrième duel aura lieu mercredi au Scottrade Center (21h30 (HE); NBCSN, SN360, TVAS2, FS-MW, FS-N), et Schwartz offre du jeu complet, ce que le Wild trouve difficile à museler.

« Quand tu joues avec tes instincts, que tu travailles fort, c'est là que les choses se produisent, a indiqué Schwartz. Je sentais que je faisais toutes ces choses et la rondelle a commencé à entrer dans le filet. Tu te sens mieux, mais je n'ai jamais senti qu'il manquait quelque chose dans mon jeu. J'ai eu un peu de chance sur ce but (celui du 21 mars contre l'Avalanche du Colorado qui a amorcé une séquence de quatre buts en autant de matchs) et j'ai retrouvé confiance. »

Lorsque l'attaquant de 24 ans est à son meilleur, il garde la possession du disque et se faufile entre les défenseurs en créant des occasions pour ses coéquipiers. Du point de vue défensif, il rend la vie difficile à ses adversaires et cherche à reprendre la rondelle.

« Les autres aspects du jeu ont été bons, les revirements l'échec-avant, je sens que nous avons eu beaucoup de chances, a expliqué Schwartz. Peu importe si je marque ou pas, j'essaie de ne pas changer mon jeu. C'est certain que c'est un meilleur sentiment, que tu es plus confiant quand tu marques, mais les autres aspects de mon jeu ont été assez solides. »

Une fracture à la cheville gauche subie le 23 octobre 2015 a compliqué la tâche de Schwartz dans son développement pour devenir un joueur complet, mais il met ses habiletés en vedette depuis le début des séries éliminatoires.

« J'ai dit dès le début des séries que les gens allaient avoir la chance de voir à quel point il est bon, a dit l'entraîneur Mike Yeo. Nous avons eu une séquence de cinq revers (du 18 février au 3 mars) et la manière dont il joue depuis ce temps, c'est phénoménal. Il a surmonté cette longue léthargie, qui était très bizarre puisqu'il obtenait environ quatre ou cinq chances de marquer par match. Mais ce qu'il fait aux deux extrémités de la patinoire, je pense qu'il a élevé son jeu d'un cran et qu'il prend à coeur son rôle de leader dans cette équipe.

« Plusieurs gros noms ont quitté l'équipe et il y avait des discussions à ce sujet au début de la saison. Nous savions que ce serait une période de transition. Mais quand vous regardez Schwartz et la manière dont il a évolué en tant que leader, je crois que c'est bon signe pour l'avenir. »

Schwartz évolue sur un trio en compagnie de Vladimir Tarasenko et de la recrue Ivan Barbashev.

« Schwartz joue toujours de manière intense, a expliqué Tarasenko. Il a tellement d'habiletés et il travaille partout sur la patinoire. Personne n'a jamais pensé qu'il avait perdu confiance en son jeu. »

Schwartz et les Blues sont sur le point de balayer une première série depuis qu'ils ont éliminé les Stars de Dallas lors de la demi-finale de l'Association de l'Ouest en 2001.

« Le quatrième match sera très difficile, a commenté Schwartz. Ils vont tout faire pour ramener la série au Minnesota. Nous avons quelques jours pour nous préparer. Ça devrait être plaisant. »

En voir plus