Skip to main content

Jacques Martin r?p?te que le Canadien peut tenir son bout face ? l'intimidation

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Une arm?e de fourmis peut triompher d'un serpent venimeux, dit un proverbe chinois. C'est ce que les joueurs du Canadien pr?tendaient, jeudi, apr?s s'?tre fait joliment secouer le pommier par leurs grands rivaux des Bruins de Boston, la veille.

?Nous avons plusieurs petits joueurs, mais nous avons prouv? au cours des s?ries ?liminatoires l'an dernier que nous pouvons tenir notre bout?, a affirm? l'entra?neur Jacques Martin, en esquivant les questions au sujet de l'absence de v?ritables redresseurs de torts au sein de l'?quipe.

?On ne doit pas s'attarder sur le match de mercredi parce que nous en avons un autre ? jouer d?s jeudi, a d'abord r?pondu Martin, quand on est revenu sur les ?v?nements de la veille. C'est important de tourner la page et je vais garder mes commentaires pour moi?, a-t-il ensuite r?pondu, quand on lui a demand? ce qui lui avait le plus d?plu dans l'attitude des Bruins.

Les quelques joueurs interrog?s ont assur? que ?l'?quipe peut bien prendre soin d'elle? face ? l'intimidation.

?Ce serait super si on faisait l'acquisition d'un dur ? cuire, a toutefois admis le joueur de centre Tomas Plekanec. Mais on est capable de se serrer les coudes et de bien se d??fendre, comme nous l'avons fait mercredi.??

Plekanec et l'ailier Tom Pyatt ont soulign?? que ce n'est pas le style du Canadien de jouer les fiers ?? bras.

??Nous devons utiliser nos atouts qui sont notre vitesse et notre jeu collectif, et ne pas tomber dans le pi??ge de nos adversaires??, a mentionn?? Pyatt, qui a subi une coupure ?? la joue droite qui a n??cessit?? sept points de suture.

??C'est ce qui est arriv?? ?? Boston. Nous avons jou?? le jeu des Bruins. Nous devons nous concentrer sur ce qui nous fait gagner des matchs??, a r??sum?? Pyatt, qui s'est montr?? avare de commentaires quant ?? la bagarre ?? laquelle il a ??t?? impliqu??e avec Gregory Campbell.

Il reste que le mot va se passer ?? travers la LNH qu'on peut facilement d??stabiliser le Canadien par du jeu physique. Les Flyers de Philadelphie en avaient aussi fait la d??monstration, tout juste avant la pause du match des ??toiles.

??C'est s??r que nous n'avons pas l'??quipe pour r??pliquer aux coups, a soulign?? l'ailier Beno??t Pouliot. Nous n'avons que Travis Moen qui peut le faire. Les Bruins, eux, ont deux trios au complet. Mais nous nous sommes quand m??me bien tir??s d'affaire.??

Pouliot a lui-m??me surpris en passant le knock-out ?? David Krejci, dans un combat entre poids l??gers.

??Au moins, quand nous avions Georges Laraque, les ??quipes se tenaient un peu plus tranquilles parce qu'elles savaient qu'il ??tait l????, a conclu le jeune Franco-Ontarien.

O?? ??tait Andrei?

Le Tricolore a tenu une s??ance d'entra??nement facultative, jeudi matin. On s'attendait de voir sur la glace le trio de Scott Gomez au complet, qui a ??t?? laiss?? sur le banc en troisi??me p??roiode, la veille. Le v??t??ran Gomez y ??tait ainsi que le jeune Lars Eller, mais il manquait le troisi??me membre de l'unit??, Andrei Kostitsyn.

Martin a pris la chose avec un grain de sel, quand on lui a demand?? si Kostitsyn n'aurait pas d?? chausser les patins.

??Les joueurs ??taient libres d'aller sur la glace ou non. Nous avions une r??union apr??s. Dans le cas d'Andrei, c'est important qu'il se pr??sente pour le d??but du match ?? 19h30??, a conclu Martin, en d??ridant son auditoire.

En voir plus