Skip to main content

Jacques Martin affirme que le Canadien n'a pas jou? de chance face aux Oilers

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Les bonds favorables. Ah, ces fameux bonds favorables. Ils n'ont pas favoris? le Canadien, mardi. Les Oilers n'ont eu besoin que de 14 lancers pour l'emporter, et Carey Price ?tait plut?t de mauvais poil apr?s le match.

Le jeune gardien, ses co?quipiers qui se sont pr?sent?s devant la presse et l'entra?neur Jacques Martin avaient tous le sentiment qu'on aurait m?rit? de l'emporter.

L'?quipe a jou? de malchance ? quelques reprises, particuli?rement Michael Cammalleri qui a frapp? deux poteaux. L'entra?neur Martin l'a relev?, en ajoutant que sur la s?quence du but gagnant du d?fenseur Tom Gilbert la rondelle avait ?t? d?vi?e par Josh Gorges tout pr?s de Price.

Mais le facteur chance fait partie du jeu. Le Tricolore en a eu derni?rement lors de sa s?quence de succ?s, et il ne s'en est pas plaint.

Les Oilers n'ont peut-?tre pas livr? leur meilleure performance de la saison. M?me s'ils n'ont gu?re ?t? mena?ants ? l'attaque, ils ont emb?t? le CH pendant de longs moments avec leur rapidit? et leur ?chec-avant incisif.

?Je n'ai pas ?t? surpris, a comment? Martin, en parlant du style de jeu pro-actif des Oilers. J'avais visionn? leurs deux derniers matchs. C'est une ?quipe qui fait de bonnes choses, qui a beaucoup de vitesse et de talent.

??Malgr?? cela, on les a domin??s au chapitre des lancers (29-14) et des chances de marquer (17-10).??

Les Oilers ont ??galement ??t?? tr??s combatifs en inf??riorit?? num??rique, ne permettant pas ?? leurs rivaux de s'organiser dans leur zone.

??Plusieurs ??quipes exercent de la pression en inf??riorit??, comme ils l'ont fait, a soulign?? Martin. On r??alise que si on donne du temps et de l'espace ?? des joueurs talentueux, ils peuvent vous faire mal.??

Le capitaine Brian Gionta a d'ailleurs observ?? que ses co??quipiers et lui ont perdu beaucoup de temps ?? tenter de lancer des attaques, ?? partir de leur territoire.

??Nous avons pass?? la soir??e ?? courir apr??s la rondelle et ?? tenter d'orchestrer des contre-attaques, a-t-il analys??. Nous n'avons jamais r??ellement pu nous installer dans le territoire des Oilers.??

M??me que Tomas Plekanec a provoqu?? un revirement co??teux qui a pav?? la voie au but de Ryan Jones, en inf??riorit??.

Martin n'a pas envisag?? par la suite de ne plus utiliser le joueur de centre comme d??fenseur en sup??riorit??.

??Il est actuellement un de nos meilleurs quarts-arri??res sur le jeu de puissance. Nous n'avons pas beaucoup d'??l??ments qui peuvent s'acquitter de la t??che de distribuer la rondelle. Tomas est capable de faire des jeux??, a expliqu?? Martin.

En voir plus