Skip to main content

Jacques Demers obtient son congé de l'hôpital

L'ancien entraîneur des Canadiens a été victime d'un malaise

par LNH.com @NHL / LNH.com

L'ancien entraîneur des Canadiens de Montréal Jacques Demers a reçu son congé de l'hôpital, dimanche. Demers y avait été admis samedi après avoir été victime d'un malaise.

On avait alors craint qu'il ait subi un deuxième accident vasculaire cérébral (AVC) en l'espace de six mois.

Samedi soir, son épouse Debbie avait fait savoir qu'il se portait bien et que les examens médicaux subis portaient à croire qu'il n'avait pas subi d'AVC.

En avril, Demers, âgé de 72 ans, avait été foudroyé par un AVC qui l'a grandement diminué physiquement. 

Honoré dernièrement par le Panthéon des sports du Québec, il a fait une présence remarquée au Centre Bell, mardi, à l'occasion du match inaugural à domicile des Canadiens cette saison.

Au cours de la cérémonie d'avant-match, de son fauteuil roulant, il avait remis le traditionnel flambeau allumé au capitaine Max Pacioretty en arborant un large sourire.

Video: PIT@MTL: Pacioretty reçoit le flambeau de Demers

Demers est le dernier entraîneur qui a gagné la Coupe Stanley à la barre du Tricolore, en 1993.

Tweet from @CanadiensMTL: Nos pens��es sont avec Jacques Demers et sa famille.

À Winnipeg, l'ancien directeur général des Canadiens, Serge Savard, celui qui l'a engagé comme entraîneur, a avait dit avoir appris la nouvelle de l'hospitalisation de Demers du docteur des Canadiens David Mulder, qui se trouve actuellement à Winnipeg.

« Je n'en sais pas davantage. Jacques est un bon ami. J'ai été le voir à quelques reprises depuis qu'il a subi son AVC. J'espère que ce n'est pas trop grave. On ne s'attendait pas à ça, après l'avoir vu au match d'ouverture des Canadiens mardi. Il paraissait bien, malgré sa condition précaire. Nous pensions qu'il était sur la bonne voie. »

Tout indique finalement qu'on a eu plus de peur que de mal. Debbie Demers a dit avoir été rassuré par les médecins qui s'occupent de lui.

En voir plus