Skip to main content

Insuccès des Oilers: Shawn Horcoff veut avant tout remporter des matches

LNH.com @NHL

EDMONTON - Alors que les partisans des Oilers débattent des mérites de terminer derniers pour la loterie du repêchage ou bien de faire quelque chose pour replacer l'équipe, le centre Shawn Horcoff, lui, ne peut pas se ranger du côté de ceux qui laissent tomber.

Horcoff n'est pas intéressé par la loterie, lui qui a connu une baisse de régime aussi importante que celle de son équipe, au dernier rang de la LNH après le gain de 5-1 des Hurricanes contre Boston, dimanche.

Plusieurs vont suggérer que Horcoff a déjà gagné une loterie avec son plus récent contrat, une prolongation de six ans qui lui rapporte 33 millions $ US, incluant sept millions $ cette saison.

Mais quand une équipe n'a remporté qu'un seul de ses 18 derniers matches, comme les Oilers (1-15-2), l'argent ou la possibilité d'un premier choix au repêchage ne font pas nécessairement le bonheur. Il suffit de le demander à Horcoff.

"Pour la fierté, ce n'est pas tant de voir à quel rang vous allez terminer, a dit Horcoff. C'est le fait que vous voulez gagner. Nous sommes tous des professionnels, et la raison pour laquelle on joue, c'est de connaître la sensation de la victoire."

Avec les Oilers ayant perdu leurs 10 derniers matches, il y a peu de choses pour susciter l'enthousiasme des partisans, à part la possibilité de mettre la main sur un joueur d'avenir comme Taylor Hall, Tyler Seguin ou Cam Fowler, lors du prochain repêchage.

Horcoff ne totalise que neuf buts et 19 points, ayant dû composer avec une blessure à l'épaule qui a diminué son efficacité. Il affiche un différentiel de moins 23 - à égalité avec Patrick O'Sullivan pour la pire fiche à ce niveau dans l'équipe. Dans la LNH, seul Rod Brind'Amour des Hurricanes offre un pire différentiel, moins 25.

"Je vais me présenter à l'aréna chaque jour et exécuter les tâches qu'on me confie, a dit Horcoff, qui joue sur le troisième trio avec Ethan Moreau et Fernando Pisani. Je pense que ces deux derniers matches, notre trio a très bien fait et nous a donné des chances de gagner."

Horcoff a amassé 73 points en 79 matches en 2005-06, alors que nuls autres que les Oilers et les Hurricanes ont atteint la finale de la coupe Stanley, remportée en sept matches par la Caroline. Depuis ce temps, il a fourni des saisons de 51, 50 et 53 points.

Horcoff sait que les partisans reviennent toujours au salaire qu'il empoche. Il est difficile de faire autrement. Le natif de Trail (C.-B.) ne peut pas changer les chiffres, mais son but pendant le reste de la saison est de donner son maximum, quel que soit le rôle que va lui confier l'entraîneur Pat Quinn.

"Au bout du compte, il faut que vous soyez motivés à chaque match. Vous ne pouvez pas rester assis, bouder et vous plaindre de votre sort. Il faut trouver le moyen de contribuer d'une façon ou d'une autre."

En voir plus