Skip to main content

Ilya Samsonov et Denis Guryanov font gagner la Russie

Les Russes médaillés de bronze au Championnat du monde junior grâce à une victoire de 2-1 en prolongation face aux Suédois

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Ilya Samsonov a été époustouflant devant le filet et Denis Guryanov a marqué au début de la prolongation afin de procurer un gain de 2-1 à la Russie contre la Suède, jeudi, dans le duel pour l'obtention de la médaille de bronze au Championnat du monde junior présenté au Centre Bell.


Samsonov a été le héros individuel de la rencontre avec 38 arrêts. Ses coéquipiers ont mis à l'épreuve son opposant Felix Sandstrom 26 fois.

« Je suis fier de mes joueurs. Ils ont tout donné », a commenté l'entraîneur de la Suède Tomas Monten. « Nous n'avons tout simplement pas eu les bonds favorables nécessaires dans un match serré semblable. »
Son homologue de la Russie Valeri Bragin a admis que la chance avait favorisé ses troupiers.
« Ça n'a pas été le cas en demi-finale mercredi, mais ça l'a été aujourd'hui », a-t-il affirmé.

Video: Faits saillaints du CMJ: RUS 2, SWE 1

Guryanov, choix de premier tour des Stars de Dallas en 2015 (12e au total), a surpris Sandstrom à courte distance dès la 33e seconde de temps additionnel, en faisant glisser le disque entre les jambières du gardien - dont les droits appartiennent aux Flyers de Philadelphie. Guryanov avait réussi deux buts, la veille, dans le revers crève-cœur de 4-3 des siens en fusillade en demi-finale face aux États-Unis.
Kirill Kaprizov, qui a été repêché par le Wild du Minnesota en 2015, a été l'autre buteur de la Russie.
Jonathan Dahlen, choix de deuxième tour des Sénateurs d'Ottawa en 2016, a été le seul qui a trompé la vigilance de Samsonov, qui a été premier choix des Capitals de Washington en 2015 (22e au total).
Les Suédois ont bien failli l'emporter vers la fin du temps réglementaire. Le défenseur russe Yegor Voronkov les a privés du but qui aurait pu faire la différence en empêchant la rondelle d'entrer dans le but à la suite de la passe d'Alexander Nylander qui a bifurqué sur un patin de Carl Grundstrom.
La Suède échoue donc au pied du podium pour la troisième année d'affilée au Mondial junior.
La Russie est médaillée pour la septième année d'affilée (1-3-3). Le pays avait remporté la médaille d'argent au cours des deux dernières années.
Sergachev satisfait
« Beaucoup de mérite revient aux entraîneurs », a argué le défenseur Mikhail Sergachev, premier choix des Canadiens de Montréal au dernier repêchage, quand on lui a souligné la séquence de succès de la Russie. « Ils sont les meilleurs, selon moi. Ils ont fait de bons choix stratégiques. »
Sergachev n'estime pas avoir connu un grand tournoi, mais il pouvait au moins se dire qu'il vient de commencer une année fort remplie sur le plan personnel sur une note positive.
Le porte-couleurs des Spitfires de Windsor, dans la Ligue junior de l'Ontario, est assuré de prendre part au tournoi de la Coupe Memorial, en mai, à titre de membre de l'équipe hôte du championnat de la Ligue canadienne de hockey (LCH).
« Je n'ai pas été très bon sur le plan offensif, mais je me suis appliqué à bien faire dans ma zone, à faire de bonnes relances et à bloquer des lancers. Je me suis bien acquitté de ma tâche », s'est autoévalué Sergachev, qui a amorcé la saison dans l'uniforme des Canadiens avant d'être retourné à son équipe junior.
Soulignant ne pas avoir eu de discussions avec le directeur général du Tricolore Marc Bergevin pendant le tournoi, il a mentionné qu'il s'en retourne à Windsor animé du désir de poursuivre sa progression.
« Je vais jouer énormément dans toutes les situations et je tenterai de peaufiner mon rendement en défense », a-t-il conclu.
Plus tard jeudi au Centre Bell, le match pour l'obtention de la médaille d'or opposera le Canada aux États-Unis.

 

 

 

En voir plus