Skip to main content

Il n'y a pas que Hall qui traverse une bonne séquence

Plusieurs vedettes connaissent ou ont connu des séquences spectaculaires cette année

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Le sujet de l'heure dans la Ligue nationale de hockey depuis quelques semaines est, avec raison, la séquence actuelle de Taylor Hall, qui a amassé au moins un point dans tous ses matchs en 2018. Il n'y a toutefois pas que la vedette des Devils du New Jersey qui a connu de bons moments cette saison.

On a qu'à penser à Evgeni Malkin, Patrik Laine, Steven Stamkos ou même Nikita Kucherov, qui ont tous traversé de belles séquences durant l'année ou en traversent à l'heure actuelle.

Cela nous a donc inspiré une liste des séquences les plus spectaculaires de la présente campagne. 

Taylor Hall est tout feu tout flamme

Les Devils ont peut-être ralenti par les temps qui courent avec une fiche de ,500 (5-5-0) à leurs 10 dernières sorties, mais ce n'est certainement pas en raison du manque de production offensive de Hall. 

L'ailier gauche de 26 ans a récolté au moins un point dans chacun de ses 26 derniers matchs. La séquence remonte au 2 janvier. Durant cette période, l'ancien premier choix au total des Oilers d'Edmonton en 2010 a amassé 38 points (18 buts, 20 passes). 

Video: VGK@NJD: Hall marque en infériorité numérique

Hall est en voie de connaître sa meilleure saison en carrière, lui qui compte présentement 74 points, soit six de moins que son plus haut total réalisé en 2013-14 avec Edmonton. 

Malkin tire son épingle du jeu à Pittsburgh

Ce n'est pas le talent offensif qui manque aux Penguins de Pittsburgh. Avec Sidney Crosby, Phil Kessel, Evgeni Malkin, Derick Brassard, Carl Hagelin, Jake Guentzel, Patric Hornqvist, les doubles champions en titre sont très bien outillés. 

Récemment, c'est le Russe qui a pris les choses en main à Pittsburgh. Le joueur de centre de 31 ans a non seulement accumulé huit points à ses quatre derniers matchs, mais c'est sa séquence incroyable depuis le début de 2018 - lui aussi - qui retient l'attention.

Depuis le 2 janvier, en 28 matchs, Malkin compte 48 points. Il a été blanchi à six reprises seulement. Il a trouvé le fond du filet à 24 reprises pendant cette période. 

Video: CGY@PIT: Malkin vole la rondelle et touche la cible

Ses performances expliquent pourquoi les Penguins devancent maintenant les Capitals de Washington au sommet de la section Métropolitaine. Par ailleurs, il est dernièrement devenu le quatrième meilleur marqueur de l'histoire de l'organisation, franchissant la barre des 900 points au cours de sa séquence.

Laine mène le bal à Winnipeg

Ça ne va pas trop bien pour les équipes canadiennes dans la LNH cette saison, sauf pour Toronto et Winnipeg. Pour les Jets, les succès sont grandement attribuables au brio de leur premier choix (deuxième au total) en 2016, Patrik Laine.

Le jeune homme de 19 ans, qui n'en est qu'à sa deuxième saison dans le circuit Bettman, connaît de très bons moments. Il est sur une série de neuf matchs consécutifs avec au moins un point, durant laquelle il a récolté 19 points, dont 13 buts. Le plus renversant, c'est que dans huit de ces neuf rencontres, il a amassé au moins deux points.

Video: WPG@NYR: Laine réussit son 4e tour du chapeau

L'ailier droit finlandais qui revendique 61 points en 66 rencontres n'est qu'à trois points de son total de l'an dernier. Si les Jets sont toujours dans la course pour le premier rang de la section Centrale, ils peuvent dire un gros merci à Laine.

Un duo du tonnerre à Tampa Bay

Leurs séquences ne sont peut-être pas actives, mais Steven Stamkos et Nikita Kucherov ont certainement amorcé la saison sur les chapeaux de roue, tout comme le Lightning de Tampa Bay, d'ailleurs. 

Kucherov a lancé sa campagne 2017-18 avec une série de 11 matchs de suite avec au moins un point (12 buts, 7 passes), avant d'être écarté de la feuille de pointage pour la première fois de la saison. En tout, il a touché la cible dans 15 de ses 19 premiers matchs, pour un total de 17 buts et 16 mentions d'aide.Video: TBL@DET: Kucherov marque sur la mise en jeu

Si le Russe était en forme, c'est surtout grâce à sa complicité avec Stamkos. Le capitaine du Lightning a, lui aussi, débuté la campagne en lion avec également une séquence de 11 matchs avec au moins un point (4 buts, 17 passes). La vedette du Lightning peut se vanter d'avoir cumulé deux points de plus que son compagnon de trio à ses 19 premiers matchs (10 buts, 25 passes).

On en oublie probablement, mais il faut dire que ce sont toutes de très belles séquences qui méritent d'être mentionnées. Or, on est encore très loin du record absolu de Wayne Gretzky qui avait traversé une séquence de 51 matchs avec au moins un point (61 buts, 92 passes).  

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.