Skip to main content

Hurricanes: Bryan Bickell prend sa retraite de la LNH

L'attaquant de la Caroline a reçu un diagnostic de sclérose en plaques en novembre

par Kurt Dusterberg / Correspondant LNH.com

RALEIGH, Caroline du Nord - L'attaquant Bryan Bickell va prendre sa retraite de la LNH après avoir pris part aux deux derniers matchs de saison régulière des Hurricanes de la Caroline, a-t-il confié NHL.com samedi.

Bickell, qui a rejoint les Hurricanes le 3 avril après avoir reçu un diagnostic de sclérose en plaques en novembre, a disputé les deux derniers matchs de la Caroline. 

« J'ai pris comme décision avec ma famille que j'allais accrocher mes patins, alors il me reste seulement ces deux matchs », a mentionné Bickell, qui va jouer samedi à domicile contre les Blues de St. Louis et dimanche contre les Flyers de Philadelphie. 

Il a indiqué qu'il n'avait pas l'intention de tenir une conférence de presse.

Bickell a gravi les échelons de l'organisation des Blackhawks de Chicago et a fait partie des éditions championnes de la Coupe Stanley de Chicago en 2010, 2013 et 2015. Il a été échangé aux Hurricanes le 15 juin 2016. 

Bickell a d'abord ressenti des symptômes qu'il croyait associés à des vertiges au cours des séries éliminatoires de la Coupe Stanley en 2015. Après s'être senti malade plus tôt cette saison, il s'est soumis à des tests et a reçu un diagnostic de sclérose en plaques.

« De se faire dire ce que vous avez, de savoir que cela va avoir une incidence sur votre vie et sur ce que vous aimez faire, ce n'est pas facile de bien des manières, a noté le directeur général des Hurricanes Ron Francis. Tout le monde peut être un capitaine lorsque la mer est calme, mais lorsque l'adversité frappe et que vous devez composer avec des choses qui sont hors de votre contrôle, vous apprenez beaucoup de choses à propos d'une personne. La manière dont Bryan a géré la situation depuis le premier jour a été tout simplement remarquable. »
 
Bickell, qui a reçu des traitements mensuels pour cette maladie depuis novembre, a disputé 10 matchs avec Charlotte dans la Ligue américaine de hockey avant de revenir avec les Hurricanes. Il a admis ne pas avoir été au sommet de sa forme au cours des deux matchs qu'il a disputés contre le Wild du Minnesota et les Islanders de New York. Mais après avoir reçu des traitements vendredi, il espère avoir plus d'énergie pour ses deux dernières rencontres.

« Au cours des dernières semaines du mois, c'est comme si je manquais d'essence, a-t-il expliqué. Certains symptômes apparaissent, mais lorsque je subis mes traitements, je me sens ré-énergisé et plein de vie. J'espère que cela va me procurer une étincelle [samedi] et [dimanche]. »

L'entraîneur des Hurricanes Bill Peters a retenu ses larmes lorsqu'il a répondu à des questions sur Bickell après l'entraînement matinal. Peters a dirigé Bickell pendant deux saisons à Rockford dans la Ligue américaine de hockey, incluant la saison 2009-10, alors que Bickell avait inscrit 16 buts avant d'être rappelé pour les Blackhawks en vue de leur parcours qui les a menés à la Coupe Stanley.

« Vous avez pu le rencontrer et apprendre à le connaître. Vous savez quel genre d'homme il est », a déclaré Peters.
 
Peters a tenté de se maîtriser. Il a finalement décidé de s'éloigner, étranglé par l'émotion, mais pas avant d'avoir lancé : « Il est un homme parmi les hommes et un vrai professionnel, en plus d'être incroyablement brave. »

Parmi les facteurs qui ont poussé Bickell à prendre sa retraite, on retrouve son incapacité à jouer au niveau requis pour exceller dans la LNH.

« Entre mon niveau de jeu lorsque j'étais au sommet de mon art et celui que j'affiche aujourd'hui, il y a une grande différence. Je ne crois pas que je pourrai un jour revenir à ce niveau étant donné les circonstances, a-t-il avoué. Au cours des derniers mois, il y a eu un grand changement par rapport à mon évolution mentale et physique. Je suis simplement heureux de terminer ma carrière ici et de passer à autre chose. »

Bickell a fait part de la nouvelle à ses coéquipiers jeudi. Francis a révélé que les Hurricanes allaient porter des collants représentant le numéro 29 sur leur casque pour les deux derniers matchs de saison régulière de l'équipe. L'attaquant de 31 ans va amorcer chacun de ces matchs, a affirmé Francis, et il va se poster devant le filet en avantage numérique.

Les Hurricanes ont annoncé samedi que Bickell avait été choisi par ses coéquipiers comme gagnant du trophée Steve Chiasson pour la saison 2016-17, qui est remis au joueur qui représente le mieux la détermination et le dévouement, tout en étant une inspiration pour ses coéquipiers par son rendement et son approche du jeu.

Plus tôt samedi, Bickell et son épouse, Amanda, ont pris part à une marche à l'extérieur du PNC Arena au profit de la recherche sur la sclérose en plaques, et ils ont été surpris de voir toute l'équipe des Hurricanes se joindre à eux avant l'entraînement matinal, alors que les joueurs de la Caroline arboraient des chandails avec l'inscription « Bickell Brave » à l'avant et son numéro 29 au dos.

Tweet from @NHLCanes: [WATCH] @bbicks29 made plans to participate in this morning's #WalkMS, but he didn't expect his teammates to all show up. #BickellBrave pic.twitter.com/zy2emeM9nZ

Le fait saillant de la carrière de Bickell est survenu au cours des séries de 2013 alors qu'il a inscrit neuf buts pour les Blackhawks, dont le but égalisateur alors qu'il restait 1:16 à écouler au sixième match de la Finale de la Coupe Stanley. Dave Bolland l'a imité 17 secondes plus tard pour procurer la Coupe Stanley aux Blackhawks.

« Je vais conserver ces souvenirs pour le reste de ma vie, a-t-il soufflé. Il s'agit d'un précieux souvenir. Plusieurs joueurs n'auront jamais la chance de participer aux séries éliminatoires, et encore moins de gagner la Coupe Stanley. »

Bickell a ajouté qu'il souhaitait travailler dans le milieu du hockey après avoir pris un peu de repos. Mais pour l'instant, il souhaite se forger quelques souvenirs de plus.

« J'espère que nous pourrons remplir le filet adverse pour nos partisans dans le cadre de notre dernier match à domicile, a-t-il mentionné. J'espère en marquer un moi-même. On ne sait jamais quand on va inscrire son dernier but. Ce serait spécial. »

En voir plus