Skip to main content

Hudon veut faire sa place avec les Canadiens

Le jeune attaquant affirme s'être rapproché de son objectif la saison dernière

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Charles Hudon a goûté au calibre de jeu de la LNH, la saison dernière. Le jeune attaquant souhaite maintenant se sustenter, manger à sa faim.

Après avoir pris part à trois matchs des Canadiens de Montréal la saison dernière, Hudon a dans sa mire de faire partie du grand club sur une base plus régulière cette saison.

Les places seront chaudement disputées autour de la table de cuisine du Tricolore, au camp d'entraînement en septembre. 

« Qu'il y ait de la place ou pas, c'est à moi de faire ma propre place », tranche l'athlète natif d'Alma, au Lac Saint-Jean. « Je dois mériter mon poste. Ce n'est pas différent de ce que j'essaie de faire à chacune des saisons. »

D'ici là, Hudon se fait les dents en prenant part à son cinquième camp de perfectionnement des Canadiens cette semaine.

Le Québécois âgé de 22 ans, choix de cinquième ronde de l'équipe repêchage 2012 de la LNH (122e au total), fait figure de vétéran au sein du groupe des 43 espoirs de l'organisation.

« Beaucoup de jeunes viennent me poser des questions, surtout les Québécois. Je suis comme un mentor pour eux », a-t-il confié à l'issue d'une séance d'entraînement au Complexe sportif Bell. « C'est déjà mon cinquième camp de perfectionnement. Je me rappelle que (le défenseur) Nathan Beaulieu était là à mes débuts. C'était comme le grand frère pour les plus jeunes. On prenait exemple sur lui. J'essaie d'être comme lui. »

Comme tout bon grand frère, Hudon veut montrer qu'il est le meilleur, et il se démarque.

En compagnie de l'attaquant Michael McCarron, premier choix de 2013 (25e au total), et du défenseur Ryan Johnston, ils sont les trois seuls qui ont porté les couleurs du CH, la saison dernière.

« Je veux toujours apprendre, a-t-il fait remarquer. À chacune des fois que je participe à un camp semblable, je veux me mettre en évidence, retenir l'attention. Je me suis rapproché de mon objectif la saison dernière en goûtant à la Ligue nationale. L'expérience m'a permis de réaliser où je me situais par rapport aux autres et ce qui me manquait. »

Rappelé pour la première fois le 9 décembre, Hudon a participé à deux matchs avant d'être retourné aux IceCaps de St. John's. Il a été rappelé pour un autre match après les Fêtes, celui du 12 mars contre le Wild du Minnesota. Il a amassé deux passes dans ses deux premières rencontres face aux Red Wings de Detroit et aux Sénateurs d'Ottawa.

« J'ai adoré mes trois matchs. À mon premier, j'étais trop impressionné pour prendre conscience de quoi que ce soit. C'est à compter du deuxième que j'ai vu les aspects que je devais travailler. »

L'ancien des Saguenéens de Chicoutimi et du Drakkar de Baie-Comeau, dans la LHJMQ, a relevé que ces trois matchs lui ont fait réaliser l'importance d'être continuellement en mouvement et de redoubler d'ardeur en gymnase afin d'améliorer sa résistance et son endurance.

 

Hudon, qui mesure 5 pieds 10 pouces et qui pèse 195 livres, estime avoir encore des choses à prouver dans les rangs mineurs après avoir connu deux bonnes premières saisons dans la Ligue américaine. Auteur d'une fiche de 57 points (19 buts) en 75 matchs en 2014-15, il a enchaîné avec une récolte de 53 points (28 buts) en 67 rencontres, la saison dernière.

« Chacune des saisons en est une d'adaptation et d'apprentissage pour moi », a-t-il réagi sans broncher quand on lui a posé la question. « Je travaille fort depuis deux ans pour me faire voir et prouver que je m'améliore à chaque jour. Il faut que je continue. »

En voir plus