Skip to main content

Hudon s'illustre au cours du match intraéquipe des Canadiens

Le jeune attaquant récolte trois passes dans le gain de 3-2 des Blancs de Max Pacioretty face aux Rouges de Carey Price

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les amateurs de hockey avaient hâte de voir Jonathan Drouin drapé de la Sainte-Flanelle, dimanche, à l'occasion du match intraéquipe des Canadiens de Montréal au Centre Bell. Drouin a bien fait, mais Charles Hudon lui a damné le pion en se mettant en évidence dans la victoire de 3-2 des Blancs de Max Pacioretty contre les Rouges de Carey Price.

Hudon a mis la table pour les deux buts du vétéran Tomas Plekanec, en plus de celui du défenseur Mark Streit en prolongation. Le trio que Hudon et Plekanec ont complété avec Artturi Lehkonen a été dominant. Le jeune Finlandais a amassé deux passes.

« Ce trio a été le meilleur aujourd'hui. Il y avait une belle cohésion entre eux. C'était beau à voir », a commenté l'entraîneur Claude Julien qui a suivi l'action de la tribune de presse.

« Charles s'est présenté au camp avec beaucoup de confiance, avait auparavant dit Julien. Il est en très bonne forme et il se démarque. Il a l'air d'un gars déterminé à rester avec le grand club. S'il peut continuer comme ça, il va se donner une très bonne chance. » 

Hudon a dit prendre avec un grain de sel sa belle performance, en sachant qu'il reste beaucoup de pain sur la planche pour lui.

« C'est déjà du passé et je vais porter mon attention sur la journée de lundi. J'avais dit avant le camp que j'aurais le couteau entre les dents. Je me sens bien et à l'aise avec Plekanec et Lehkonen. Je dois continuer de travailler fort. »

Drouin a tôt fait de se faire remarquer par la foule d'environ 16 000 spectateurs, en décochant un tir en plein masque de Price dès sa présence initiale. Le gardien vedette a été légèrement ébranlé. Drouin est venu lui présenter des excuses avant que Price ne retire son masque pour se palper le côté de la tête. Plus de peur que de mal, il a pu disputer sa moitié de rencontre.

« Il a bien pris ça parce que je me suis dépêché d'aller m'excuser », a lancé Drouin avec amusement, avant de dire qu'il avait pleinement savouré son premier contact avec le public au Centre Bell « même si le jeu a été décousu ».

Price a cédé le seul but du premier engagement de 30 minutes à Plekanec, qui a mis la touche finale à une superbe mise en scène de Hudon avec Lehkonen comme adjoint à la réalisation.

Le trio a remis ça au début du second 30 minutes qui a été nettement plus animé. Hudon a profité de la combativité de Lehkonen derrière le but afin de repérer Plekanec fin seul devant Charlie Lindgren.

Les Rouges n'avaient pas dit leur dernier mot. Le défenseur Karl Alzner et Daniel Audette ont créé l'égalité face à Zachary Fucale en peu de temps vers la fin de la période.

Devant le filet des Blancs, Al Montoya et Fucale ont été confrontés à 24 tirs.

Price et Lindgren ont été mis à l'épreuve 32 fois.

Mince consolation pour les Rouges : ils ont gagné l'interminable séance des tirs de barrage grâce au but de Brendan Gallagher.

« Les gardiens ont fait des arrêts incroyables parce qu'il y a eu des chances de marquer de qualité de part et d'autre », a relevé Julien.

Dans le camp des Rouges, le trio de Phillip Danault, avec Alex Galchenyuk et Gallagher, a orchestré de belles pièces. Galchenyuk a cogné à la porte à quelques reprises. 

Du côté des Blancs, Ales Hemsky a été peu visible aux côtés de Pacioretty et de Drouin. Mais ce n'était qu'une rencontre intraéquipe. 

« Ç'a été un très bon exercice, a argué Julien. Ça nous a permis de voir les joueurs en situation de match. Nous n'avions pas tenu de jeu simulé au cours des deux premières journées du camp sur la glace. Les joueurs étaient fébriles. J'ai apprécié le rythme. C'était soutenu pour un match intraéquipe. J'ai remarqué que les joueurs avaient intégré les stratégies que nous leur avions enseignées. Ils se sont appliqués à bien les faire. À la longue, ça devrait devenir des automatismes pour eux. »

Le Tricolore va amorcer son calendrier préparatoire de huit matchs par un affrontement contre les Bruins de Boston au Centre Vidéotron de Québec, lundi.

Julien a tenu à assurer aux amateurs de Québec que les Canadiens ne se présenteront pas en ville avec leur équipe C.

« Il y aura plusieurs joueurs francophones dans la formation, a affirmé l'entraîneur. Nous savons qu'il y a des gars qui ont des liens avec la ville de Québec. Nous allons fournir aux gens de Québec la possibilité de les voir à l'œuvre. »

En voir plus