Skip to main content

Hossa et Zetterberg mènent les Red Wings vers un convaincant gain de 6-1

LNH.com @NHL

CHICAGO - Marian Hossa et Henrik Zetterberg ont marqué deux buts chacun et les Red Wings de Detroit ont fait fi de l'absence de Nicklas Lidstrom et de Pavel Datsyuk pour rosser les Blackhawks de Chicago 6-1, dimanche après-midi.

Ce faisant, les champions en titre ont pris une avance de 3-1 dans la série finale de l'association Ouest. Ils pourront assurer leur place en grande finale mercredi soir, devant leurs partisans.

Johan Franzen et Valtteri Filppula ont réussi les autres filets des Red Wings, et le gardien Chris Osgood a réalisé 18 arrêts au fil des deux premières périodes. Ty Conklin l'a remplacé au troisième vingt et a repoussé les neuf tirs des Blackhawks.

Les Red Wings ont inscrit trois buts avec l'avantage d'un joueur, incluant les deux filets de Zetterberg, tandis que Hossa a ouvert la marque au milieu du premier vingt lors d'un désavantage numérique.

Jonathan Toews, lors d'une attaque à cinq tôt en deuxième période, a marqué le seul but des hommes de Joel Quenneville.

A son premier départ depuis le début des séries, Cristobal Huet a alloué quatre buts avant de céder sa place au jeune Corey Crawford en deuxième période. Le gardien recrue des Blackhawks a joué pendant un peu moins de 16 minutes et a été victime du premier but de Zetterberg, à 7:42 de la période médiane.

Huet a été relancé dans la mêlée au début du troisième vingt et a accordé le deuxième filet de Zetterberg alors qu'il restait un peu plus de sept minutes à jouer au troisième tiers. L'ancien gardien du Canadien a fait face à 26 des 33 tirs des Red Wings.

Lidstrom a été tenu à l'écart en raison d'une blessure au bas du corps. Blessé à un pied, Datsyuk a raté un deuxième match d'affilée.

"En prenant le repas ce matin, nous avons appris qu'il (Lidstrom) ne jouerait pas aujourd'hui", a relaté Zetterberg. "Il nous fallait accepter la nouvelle et nous retrousser les manches."

"Nous avons tenté de conserver notre sang-froid. Nous savions qu'ils joueraient avec agressivité", a ajouté Zetterberg en parlant des Blackhawks, qui n'avaient pas apprécié la mise en échec de Niklas Kronwall à l'endroit de Martin Havlat, vendredi soir.

Les Blackhawks ont d'ailleurs passé beaucoup de temps au cachot, dimanche, amassant 56 minutes de punitions, dont 48 lors des deux dernières périodes.

"Il ne leur restait pas grand chose d'autres à faire, une fois que le match est devenu hors de portée", a noté Zetterberg.

But assommoir

Après le filet de Hossa, son cinquième des séries, Franzen a doublé l'avance des visiteurs à 19:39 de la période initiale, déjouant Huet sans aide d'un tir des poignets.

Les hommes de Mike Babcock ont repris là où ils avaient laissé, dès le début du deuxième vingt, Filppula portant le score 3-0 après seulement 73 secondes d'écoulées, aidé de Hossa, pendant une punition au défenseur Matt Walker, infligée pendant une mêlée, à la toute fin de la première période.

Après la rencontre, Quenneville n'a pu cacher sa colère lorsqu'il a été question de cet incident.

"Nous avons probablement été témoins de la pire décision dans toute l'histoire des sports", a ironisé Quenneville.

"Ils (les Red Wings) ont marqué et porté le score 3-0. Ils (les arbitres) ont ruiné un bon match de hockey et totalement détruit ce qui se déroulait sur la patinoire. C'est une décision qui pourrait... Je n'ai jamais rien vu de tel."

Toews a redonné vie au United Center en inscrivant son septième but des séries à 3:53 de la deuxième période, pendant une punition à Brett Lebda. Mais il n'a fallu que 12 secondes aux Red Wings pour reprendre leur priorité de trois buts, et semer le silence dans ce qui est habituellement le bruyant château-fort des Blackhawks.

Après avoir contourné avec aisance un défenseur le long du flanc droit, Hossa a complété son doublé en déjouant Huet d'un tir des poignets du côté du bâton.

Huet a alors été remplacé par Crawford, un geste qui n'aura toutefois pas permis de relancer les jeunes Blackhawks.

En voir plus