Skip to main content

Holmstrom fera son travail habituel devant le filet adverse, face aux Ducks

LNH.com @NHL

DETROIT - Il y a deux choses sur lesquelles on peut compter pendant un match des séries à Detroit: il y aura des pieuvres lancées sur la patinoire, et Tomas Holmstrom va s'installer devant le filet.

Contre un défenseur comme Chris Pronger, Holmstrom sait toutefois que la tâche ne sera pas facile, à compter de vendredi soir.

"C'est le temps des séries, alors les choses ne sont pas supposées être faciles, a dit Holmstrom. C'est supposé de faire mal."

Les Wings ont remporté quatre coupes Stanley depuis l'année recrue de Holmstrom, en 1997. Ce dernier a d'ailleurs joué un rôle de premier plan lors des trois dernières conquêtes.

"Il est formidable, a dit l'attaquant des Wings Jiri Hudler. Ils l'appelaient 'l'Homme Démolition' en Suède, et ça lui convient parfaitement. Il est parfois couvert de bleus à la fin des matches, mais c'est parce qu'il veut gagner, tout simplement."

Holmstrom est parmi les meilleurs de l'histoire pour se placer devant les gardiens, leur bloquer la vue et faire dévier la rondelle avec succès.

"Le seul gars qui était proche de son niveau c'était Dino Ciccarelli, a dit Chris Chelios en référence à Holmstrom. Mais il n'y a personne qui a perfectionné ça autant que lui."

Les deux entraîneurs ont par ailleurs fait un plaidoyer en faveur d'appels favorables à leurs équipes respectives, sur les séquences plus robustes qui auront lieu devant le filet.

"Parfois, les officiels vont donner beaucoup plus le bénéfice du doute à Holmstrom qu'à d'autres joueurs, a dit l'entraîneur des Ducks, Randy Carlyle. Il reste qu'il est probablement celui qui est puni le plus souvent pour avoir causé de l'obstruction au gardien."

Les Red Wings, deuxièmes dans l'Ouest, ont profité d'un bon repos depuis qu'ils ont éliminé les Blue Jackets de Columbus, le 23 avril.

Les Ducks, huitièmes, n'ont pas eu un aussi long répit. Lundi, ils ont éliminé la meilleure équipe de l'associaiton, les Sharks de San Jose, au terme de six matches. Ils se sont reposés mardi, puis ont pris l'avion pour Detroit mercredi.

Mais peu importe le niveau de fatigue des formations, Holmstrom et Pronger vont se retrouver une fois de plus devant le filet, et un seul pourra être satisfait du résultat quand la série sera terminée.

"Ca devrait être très intéressant," a dit l'entraîneur des Red Wings Mike Babcock.

En voir plus