Skip to main content

Heureusement, Phillip Danault était là

Le Québécois a connu la soirée la plus productive de sa carrière dans une victoire de 5-4 face aux Rangers

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Ce ne fut pas tout à fait facile ni convaincant, mais les Canadiens sont sortis gagnants d'un duel entre deux équipes à la fiche similaire et à la confiance fragile.

Grâce à deux buts et deux aides d'un Phillip Danault inspiré, le Tricolore a su bâtir sur un départ explosif pour prendre la mesure des Rangers de New York 5-4, samedi.

Le Québécois est venu délivrer les siens en inscrivant le but décisif en milieu de troisième période, son deuxième du match, après que le Tricolore eut bousillé une avance de 4-2 plus tôt dans l'engagement.

« Nous n'avions pas le choix de répliquer, a déclaré l'entraîneur Claude Julien. Nous devons changer notre approche et la peur de ne pas gagner. Nous avons eu un bon départ, nous les avons laissés revenir dans le match et nous en prenons la responsabilité.

« Ce que j'ai aimé, c'est que nous avons trouvé le moyen d'aller chercher le but victorieux. »

Tout avait pourtant si bien commencé. 

Après les huées et les encouragements sarcastiques entendus lors du match de jeudi face aux Kings de Los Angeles, un revers de 4-0, ça n'aura pris que 14 minutes pour entendre les premiers « Olé! » au Centre Bell. Et avec raison.

Le Tricolore a amorcé la rencontre avec un aplomb qu'on lui a rarement vu cette saison, inscrivant trois buts sans riposte au premier tiers; les oeuvres de Paul Byron, d'Alex Galchenyuk et de Danault, qui a connu la soirée la plus productive de sa jeune carrière. 

« C'est énorme pour nous, a lancé Paul Byron au sujet du travail du Québécois. Quatre points pour lui, il a été très important pour nous. Ce trio (avec Max Pacioretty et Andrew Shaw) crée beaucoup d'occasions, il joue du bon hockey depuis quelques matchs. »

Video: Résumé: NYR 4, MTL 5

Après avoir dominé les visiteurs 19-2 au chapitre des tirs, la troupe de Claude Julien a donc pu retraiter au vestiaire avec l'avance pour la première fois de la campagne après 20 minutes de jeu. L'affaire n'était pas loin d'être dans le sac.

C'est cependant au retour de l'entracte que les choses ont fini par se gâter.

Pavel Buchnevich a d'abord touché la cible lors d'un avantage numérique à 2:21 et c'est à partir de ce moment qu'on a senti que le doute s'installait lentement dans le camp des Montréalais (3-7-1).

Profitant d'une défensive sur les talons, Rick Nash a réduit l'écart à un but dix minutes plus tard en revenant de l'arrière du filet.

Les Rangers (3-7-2) avaient le vent dans les voiles, mais Pacioretty a permis aux siens de souffler quelque peu en faisant 4-2 à 14:38 en profitant d'un énième retour de lancer accordé par Ondrej Pavelec, qui a conclu la rencontre avec 38 arrêts.

Terminé, direz-vous? Pas si vite.

Mika Zibanejad et Brady Skjei ont déjoué Price, auteur de 22 arrêts, au cours des sept premières minutes de la troisième pour jeter une douche froide au banc du CH et dans les gradins du Centre Bell.

Heureusement, Danault était là pour permettre aux Canadiens de signer une deuxième victoire en trois matchs pour la toute première fois de la saison.

« Personne n'a baissé les bras sur le banc, a dit Pacioretty. Notre état d'esprit était de sauter sur la patinoire pour tenter de faire la différence et de gagner ce match. Nous avons été dans cette situation tellement de fois cette année. Tout le monde avait la bonne mentalité et nous avons vu le résultat. »

But du match

Le deuxième de Danault, celui qui a fait la différence à 9:37 de la deuxième période, lorsqu'il s'est emparé du retour de lancer de Brandon Davidson pour battre Pavelec entre les jambières.

Video: NYR@MTL: Un deuxième but pour Danault

Arrêt du match

Malgré ses 38 arrêts, Pavelec a passé la soirée à accorder des retours juteux autour de son filet. Il a cependant réussi à frustrer Artturi Lehkonen à bout portant au troisième engagement pour garder les siens dans le match.

Video: undefined

Jeu du match

Danault a inscrit son premier du match à 13:15 du premier tiers, un peu plus de deux minutes après le but de Galchenyuk, pour couronner l'excellent départ du CH.

Video: NYR@MTL : Danault profite d'un rebond favorable

Ce qu'ils ont dit

« Comme joueur de hockey, tu ne veux jamais que ta volonté soit critiquée ou remise en question et c'est ce qui s'est produit après la première période. Donc je crois que nous avons pris ça droit au coeur et que nous avons bien répondu en deuxième et en troisième, mais c'était trop peu trop tard. » - Rick Nash au sujet de la discussion qui s'est tenue dans le vestiaire des Rangers au premier entracte

« Nous avons patiné en première. Nous savons que nos attaquants sont plus rapides que n'importe quelle brigade défensive dans la LNH. Il y a plusieurs gars rapides dans cette équipe et des gars qui veulent déranger le jeu autour du filet. Quand tout le monde s'entraide, ça mène à de la bonne chimie. » - Max Pacioretty sur le bon début de match des Canadiens

Ce qu'il faut savoir

Danault n'avait jamais récolté plus que trois points (trois aides) dans un match au cours de sa carrière dans la LNH. Il avait d'ailleurs réussi l'exploit face à ces mêmes Rangers le 14 janvier 2017... Le total de deux tirs des Rangers en première était leur plus bas cette saison.

La suite

Canadiens : Rendent visite aux Sénateurs d'Ottawa lundi (19h HE; RDS, TSN2)

Rangers : Reçoivent les Golden Knights de Vegas au Madison Square Garden mardi (19h HE; SN1, MSG)

En voir plus