Skip to main content

Hayton cochait toutes les cases pour les Coyotes

Le jeune joueur de centre pourrait dévoiler tout son potentiel la saison prochaine

par Craig Morgan / Correspondant LNH.com

GLENDALE, Arizona -- Barrett Hayton apparaissait rarement dans le top-10 des différents classements en vue du repêchage.

Les Coyotes de l'Arizona croient qu'au moins trois équipes sélectionnant parmi les dix premières - les Sénateurs, les Blackhawks et les Canucks - l'avaient en haute estime. C'était aussi leur cas, eux qui ont choisi l'attaquant au cinquième rang.

« Tout le monde veut voir cette petite chose qui sort du lot et qui fait en sorte que tu ne veuilles pas manquer ta chance, a dit le directeur général des Coyotes, John Chayka. Ce qui fait de lui un joueur spécial, c'est qu'il est très bon dans tous les aspects. C'est un fabricant de jeu et il est efficace sur 200 pieds.

« Son athlétisme, les données que nous avons sur lui, les observations que nous avons faites en personne et sur vidéo; il remplissait toutes les cases. Il n'y avait aucune raison de ne pas le sélectionner. »

Hayton a eu 18 ans deux semaines avant le repêchage de la LNH et a terminé au sixième rang des pointeurs avec Sault Ste. Marie la saison dernière avec 60 points (21 buts, 39 aides) en 63 rencontres.

Il s'est entendu avec les Coyotes sur les termes d'un contrat de recrue le 6 juin, mais à moins d'une surprise, il retournera dans la Ligue de l'Ontario la saison prochaine afin de poursuivre son développement. Les Coyotes ont le luxe de pouvoir compter sur six options au centre.

À LIRE : Dellandrea veut vite récompenser les Stars | Tolvanen se sent mieux préparé pour la LNH | Ylonen veut marcher dans les traces de son père | Tkachuk n'est pas pressé de jouer dans la LNH

« Je veux essayer d'améliorer mon explosion, a-t-il dit. Avec la vitesse que l'on voit dans les matchs, je dois jouer à un rythme plus élevé. En séries surtout, le rythme est tellement élevé. C'est ce que je garde en tête en vue de mon entraînement. »

L'entraîneur du développement des Coyotes, Mark Bell, a regardé les six matchs de la série finale de la OHL entre Sault Ste. Marie et Hamilton et il a identifié d'autres aspects à travailler dans le jeu d'Hayton.

« Le défi pour lui, comme pour la plupart des jeunes espoirs, c'est de gagner en force, a analysé Bell. Il est fort avec la rondelle, mais je l'ai vu perdre beaucoup de batailles et je pense que ça avait un lien avec son niveau d'énergie. Il a joué beaucoup de minutes. »

Les Coyotes croient que la production d'Hayton augmentera avec les années et les occasions qu'il obtiendra.

L'ancien entraîneur des Greyhounds Drew Bannister, qui a été nommé entraîneur du club-école des Blues de St. Louis, pense que le jeune attaquant pourrait connaître un développement similaire à celui de Morgan Frost, un choix de première ronde (no 27) au repêchage de 2017.

Ce dernier a récolté 112 points (42 buts, 70 aides) en 67 matchs la saison dernière après en avoir amassé 62 (20 buts, 42 aides) en 67 rencontres, il y a deux ans.

« Hayton a joué dans l'ombre de plusieurs joueurs talentueux qui étaient plus vieux, donc il a dû se battre pour avoir du temps de jeu, a expliqué Bannister. Cette année, vous allez voir davantage son potentiel. Il peut atteindre la marque des 90 ou des 100 points. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.