Skip to main content

Hall veut terminer la saison avec les Coyotes

L'attaquant, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, espère ne pas être échangé avant la date limite

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

GLENDALE, Arizona - Taylor Hall a déjà été échangé une fois cette année, et l'attaquant des Coyotes de l'Arizona ne souhaite pas changer d'adresse à nouveau avant la date limite des transactions dans la LNH, le 24 février.

« Je veux participer aux séries avec les joueurs ici, a dit Hall. Je ne veux aller nulle part. »

À LIRE AUSSI : Date limite : Toffoli et les Kings ignorent les rumeurs

Les Coyotes (29-24-8) occupent la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest à la suite d'une victoire de 3-1 contre les Capitals de Washington, samedi au Gila River Arena. Les Coyotes sont à égalité au chapitre des points avec les Flames de Calgary, qui occupent la première place de quatrième as, mais les Flames ont un match en main. Les Coyotes ont trois points d'avance sur les Predators de Nashville et les Jets de Winnipeg, qui ont tous les deux des matchs en main.

Même après avoir vaincu les Capitals, l'Arizona a seulement quatre victoires à ses 16 derniers affrontements (4-8-4) et on se demandait même récemment si l'équipe pourrait considérer échanger Hall, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, dans l'éventualité où l'équipe se retrouverait à l'extérieur du portrait des séries avant la date limite des transactions.

Le réseau TSN rapportait toutefois la semaine dernière que le propriétaire des Coyotes Alex Meruelo voudrait conserver les services de Hall pour le reste de la saison, au risque de le perdre sur le marché des joueurs autonomes. L'article indiquait que Meruelo, le directeur général John Chayka et l'agent de Hall, Darren Ferris, ont soupé ensemble à Montréal le 9 février et réaffirmait que les négociations pour un nouveau contrat attendraient à la fin de la saison.

C'est ce qui est prévu depuis que Hall a été acquis des Devils du New Jersey, le 16 décembre, et le joueur de 28 ans a répété samedi que les discussions à propos de son avenir après le 1er juillet attendront la fin de la saison. Entretemps, il veut demeurer avec les Coyotes et les aider à atteindre les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2012.

« Je veux jouer ici pour le reste de l'année », a indiqué Hall.

Hall a affirmé que la transition s'est faite sans heurt au cours des deux mois qui se sont écoulés depuis qu'il a été échangé aux Coyotes.

Sur la glace, ses 21 points (huit buts, 13 passes) en 26 rencontres depuis la transaction représentent un sommet en Arizona. Dans le vestiaire ainsi qu'à l'extérieur de l'aréna, le natif de Calgary se sent comme à la maison.

« Tout s'est très bien déroulé, à part le fait que nous ne gagnons pas assez, a expliqué Hall. C'est la seule chose qui manque au cours des dernières semaines, mais les gars sont exceptionnels, tout comme le personnel d'entraîneurs. L'Arizona est un superbe endroit où vivre. Ç'a été plaisant d'apprendre à connaître une nouvelle ville et de m'acclimater à un nouveau groupe de joueurs. Les gars ici ont énormément de plaisir. Ils ont du plaisir à jouer au hockey et c'est la même chose pour moi. »

Contrairement à quand il a été échangé par les Oilers d'Edmonton aux Devils, le 29 juin 2016, Hall a dû changer d'équipe au beau milieu de la saison, ce qui a été plus facile d'une certaine façon, selon lui. Il s'est envolé immédiatement pour rejoindre les Coyotes en vue d'un match à l'étranger face aux Sharks de San Jose le lendemain de la transaction et il a mis la table pour le but vainqueur du défenseur Oliver Ekman-Larsson dans une victoire de 3-2.

« J'ai été échangé, et le jour suivant, je jouais au hockey à l'autre bout du pays, donc tu n'as pas beaucoup de temps pour réfléchir, a expliqué Hall. Tu te concentres à jouer et tu te soucies des choses comme acheter une maison plus tard. Quant à ce qui s'est produit hors glace, les Coyotes m'ont facilité la vie en faisant en sorte que je puisse jouer sans avoir à me soucier du reste. »

Hall a attribué du mérite aux Coyotes pour l'avoir aidé à se trouver un endroit où habiter environ sept à dix jours après la transaction, ce qui a grandement contribué à sa transition.

« C'est un élément important, a-t-il convenu. Hors de la glace, tu peux te faire échanger, rappeler ou rétrograder, donc tu veux te sentir à l'aise à l'extérieur de la patinoire et ils ont fait du bon travail pour s'assurer que je le sois. Ils ont tout facilité pour que j'aie à me concentrer uniquement sur le hockey. Ils se sont occupés du reste. »

Même si Hall est avec les Coyotes depuis seulement deux mois, il s'impose déjà comme l'un de leurs leaders, et l'entraîneur Rick Tocchet se fie grandement à lui. Le temps de jeu moyen de 19:03 de Hall est le plus élevé chez les attaquants des Coyotes depuis l'échange.

« Il mène par son jeu, par les choses qu'il accomplit sur la glace et dans le gymnase, a mentionné Tocchet. C'est ce que je recherche chez des leaders. »

Video: ARI@MTL: Dvorak et Hall unissent leurs efforts

Premier choix au total du Repêchage 2010 de la LNH, Hall a participé aux séries éliminatoires une seule fois en neuf saisons dans la Ligue, quand les Devils s'étaient qualifiés en 2018. Il a été la raison principale pour laquelle les Devils ont participé aux séries pour la première fois depuis 2012, alors qu'il a remporté le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe, cette saison-là. Il avait établi des sommets dans la LNH avec 39 buts, 54 passes et 93 points.

Hall compte utiliser cette expérience, incluant la séquence où les Devils ont conservé un dossier de 10-3-1 lors des 14 dernières parties de la saison régulière pour terminer en deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Est.

« Il restait 14 ou 15 matchs à jouer, nous avions le calendrier le plus difficile de la Ligue, beaucoup de voyagement, mais nous en avons tiré le maximum, a raconté Hall. Nous avons remporté des matchs au moment opportun, puis nous avons glané quelques points lorsque nous n'étions pas à notre mieux. Nous avons confirmé notre place en séries lors de l'avant-dernière soirée de la saison. Tout peut arriver si tu crois en ce que tu fais, en tes coéquipiers et en toi-même.

« Il reste encore beaucoup de hockey à jouer. C'est probablement la chose la plus importante dont il faut se souvenir. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.