Skip to main content

Hall prêt à jouer un premier match au Rogers Place

L'attaquant des Devils fait son retour à Edmonton pour la première fois depuis la transaction du 29 juin

par Derek Van Diest / Correspondant LNH.com

EDMONTON -- L'attaquant des Devils du New Jersey Taylor Hall a admis que ce sera plus facile d'affronter les Oilers d'Edmonton au Rogers Place jeudi (21h HE; SNW, NSG+, NHL.TV) que ce le serait s'il jouait au Rexall Place.

Hall s'est entraîné mercredi dans le nouvel aréna des Oilers en ville à l'occasion de sa première visite à Edmonton après la transaction qui l'a envoyé au New Jersey en retour du défenseur Adam Larsson le 29 juin.

« C'est un bel aréna, mais je n'y ai aucun lien, a dit Hall. C'est plaisant de voir à tel point l'aréna est spectaculaire, la ville d'Edmonton mérite un tel amphithéâtre. C'est plaisant de voir le nouvel aréna, mais je n'ai jamais joué ici. »

Hall, 25 ans, a passé six saisons chez les Oilers après avoir été sélectionné par Edmonton avec le premier choix du repêchage 2010 de la LNH. En 381 matchs avec Edmonton, il a amassé 132 buts et 328 points.

« Demain soir va être plaisant, a dit Hall. Ce sera non seulement plaisant d'affronter une équipe dynamique et de jouer dans cet aréna pour la première fois, mais nous sommes à la recherche de victoires à l'instant. C'est mon principal objectif, j'espère que le reste va bien s'arranger. Ça devrait être une soirée divertissante. »

Hall a affronté les Oilers pour la première fois samedi au New Jersey, ce qui a rendu plus facile à accepter le voyage à Edmonton, selon Hall. Les Devils se sont inclinés 2-1 contre Edmonton; Hall n'a récolté aucun point dans le match.

« Je suis heureux d'avoir eu l'occasion de jouer ce premier match-là au New Jersey. C'était un peu bizarre, même si j'ai joué à domicile, a avoué Hall. C'est juste le fait que j'ai dû affronter des joueurs que je côtoyais pendant si longtemps. Ç'a rendu plus facile mon retour ici. C'est différent de rencontrer les médias et de revoir la ville, mais je m'y adapte au fil de la journée. »

Hall ignore l'accueil qu'il recevra par les partisans à Edmonton.

« Il faut vivre l'expérience afin de la comprendre, a dit Hall. Je crois que je recevrais une bonne réponse ici. Au fil des années, quand des joueurs retournaient ici, [les partisans] les ont toujours accueillis chaleureusement. Je doute que ce soit différent [jeudi]. »

En voir plus