Skip to main content

Halak progresse, mais aucun échéancier de fixé

Le gardien des Islanders est à l'écart depuis qu'il a subi une blessure au bas du corps le 8 mars

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

SYOSSET, New York - Le gardien des Islanders de New York Jaroslav Halak a immédiatement su que quelque chose n'allait pas lorsqu'il s'est blessé au bas du corps contre les Penguins de Pittsburgh le 8 mars. Il ne savait simplement pas à quel point c'était sérieux.
 
Près de deux mois plus tard, Halak travaille toujours afin d'effectuer un retour au jeu, lui qui s'entraîne finalement avec ses coéquipiers, qui ont atteint la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley sans leur gardien numéro un.

 

Les Islanders vont accueillir le Lightning de Tampa Bay pour le match no 3 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au Barclays Center mardi (19 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC). La série quatre de sept est égale 1-1.
 
« On ne sait jamais au début », a mentionné Halak lundi, alors qu'il s'entretenait avec les journalistes pour la première fois depuis sa blessure. « De toute évidence, tout le monde réagit aux blessures différemment, et ce n'était de toute évidence pas le meilleur moment pour me blesser. Ce n'est pas facile de revenir, mais je tente simplement de faire de mon mieux. C'est tout ce que je peux faire. »
 
L'auxiliaire de Halak, Thomas Greiss, a représenté une belle histoire depuis le début des séries. Greiss a réalisé au moins 41 arrêts dans trois des quatre gains de New York contre les Panthers de la Floride au premier tour, avant de stopper 33 lancers dans une victoire de 5-3 dans le match no 1 contre Tampa Bay. Halak a affirmé qu'il n'était pas surpris le moins du monde.
 
« Il a très bien joué », a déclaré Halak en parlant de Greiss, qui a maintenu une moyenne de buts alloués de 2,06 et un pourcentage d'arrêts de ,937 en huit matchs depuis le début du tournoi printanier. « Je l'ai répété à maintes reprises, il faut deux gardiens qui jouent bien au cours d'une saison. De toute évidence, ma blessure est survenue à un bien mauvais moment, mais je vais simplement tenter de reprendre ma place dans la formation et sur le banc. »
 
En raison du rendement offert par Greiss, il est difficile d'imaginer Halak reprendre son poste de partant lorsqu'il sera suffisamment en santé pour effectuer un retour. Il s'approche toutefois de plus en plus de la forme requise. L'entraîneur des Islanders Jack Capuano a indiqué lundi que Halak « progressait », mais qu'aucun échéancier n'avait été fixé pour son retour.
 
« Nous allons voir. Nous y allons un jour à la fois en ce moment », a noté Halak, qui a conservé une fiche de 18-13-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,30 et un pourcentage d'arrêts de ,919 en saison régulière. « C'est tout ce que je peux dire. Je me suis entraîné avec l'équipe, je me sens bien. Nous allons voir.
 
« C'est évidemment difficile de se blesser. C'est difficile de simplement regarder les gars depuis la galerie de presse ou de la maison et de ne pas être en mesure d'aider. Je crois cependant qu'ils ont fait du bon travail, et je tente maintenant de revenir au jeu. Nous allons voir. J'y vais un jour à la fois en ce moment. C'est tout ce que je peux faire. J'espère pouvoir effectuer un retour bientôt. »

 

En voir plus