Skip to main content

Halak dompte les Panthers et le Canadien l'emporte 2-0 au Centre Bell

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Il y avait un mois que le Canadien n'avait pas fait cela: gagner sur sa patinoire. Jaroslav Halak s'est improvisé dompteur de panthères et Benoit Pouliot a réussi le but victorieux contre les Panthers de la Floride pour la deuxième fois en l'espace de huit jours dans la victoire de 2-0 du Tricolore au Centre Bell.

Halak a repoussé 38 lancers pour signer son deuxième blanchissage de la saison et le quatrième but de l'ancien du Wild du Minnesota à ses six derniers matchs a été tout ce qu'il a fallu à l'attaque. Brian Gionta a complété vers la fin, au moment où les Panthers avaient retiré le gardien Tomas Vokoun, solide également face à 38 tirs.

Le 31 décembre, à Sunrise, Pouliot avait procuré un gain de 5-4 aux siens. En l'emportant la régulière, le Tricolore (22-21-3) a augmenté son avance à six points face aux Panthers (17-20-7), 47-41. Les Panthers ont deux matchs de plus à disputer.

Le Canadien a évité de connaître sa plus mauvaise séquence au Centre Bell depuis novembre 2000, lui qui risquait de subir un cinquième revers d'affilée. Il n'avait pas savouré la victoire devant ses partisans depuis le 7 décembre, face aux Flyers de Philadelphie

??a patine

La première période s'est déroulée à vive allure. Les hôtes ont dû suivre le rythme effréné des visiteurs. Les 11 tirs de chaque côté reflétaient bien l'équilibre entre les antagonistes. Le dernier du CH, celui imparable de Pouliot à 13 secondes de la fin, a fait la diffrence. Pouliot a repéré la mince ouverture au-dessus l'épaule droite de Vokoun, après avoir accepté la passe de Scott Gomez en pleine accélération sur le flanc gauche.

Le bleu-blanc-rouge avait raté une belle occasion en première moitié d'engagement, en ne profitant pas d'une longue double supériorité numérique.

Vokoun a repoussé les plombs des défenseurs Andrei Markov et Marc-André Bergeron, en plus de voir Mike Cammalleri être incapable d'enfiler l'aiguille à courte distance.

Pour le reste, Halak s'est montré vigilant face à Michael Frolik, sur un rebond, et Steven Reinprecht, à courte distance.

Meilleure mine

Stimulé par ce but tardif, le Canadien a eu bien meilleure mine au deuxime tiers, qu'il a amorcé en force. Les jongleries de l'entraîneur Jacques Martin avec ses troisième et quatrième trios - il a muté Georges Laraque avec Glen Metropolit et Max Pacioretty et Travis Moen avec Maxim Lapierre et Bergeron - ont failli rapporter des dividendes.

Metropolit a frappé le poteau sur réception de la passe de Laraque, au terme d'une descente à deux contre un.

Les Panthers, dominés 18-15 dans les tirs, ont retrouvé un peu de leur férocité à compter de la mi-période.

Halak a eu à s'illustrer aux dépens des Cory Stillman, Nathan Horton, deux fois, Radek Dvorak et Rostislav Olesz. Le jeune gardien a aussi vu la chance lui sourire, quand Stephen Weiss a fait dévier un lancer sur le poteau à sa droite.

En troisième, le Canadien a resserré les rangs en défense après avoir terminé d'écouler la pénalité de Hal Gill, écoulée de 40 secondes en fin de deuxime.

En possession de ses moyens, Halak ne serait battu que sur une déviation qu'on se disait. Gionta a mis fin au suspense en envoyant le disque dans le filet abandonné, avec moins d'une minute à jouer.

(...)

Les frères Andrei et Sergei Kostitsyn, blessés, manquaient de nouveau à l'appel dans le camp du CH, ainsi que le défenseur Ryan O'Byrne, pour des raisons familiales. O'Byrne devrait rentrer de la Colombie-Britannique en fin de semaine.

(...)

Le Canadien a souligné l'élection au Temple de la renommée du baseball de l'ancien voltigeur vedette des Expos de Montral, Andre Dawson, au cours d'une pause en première période.

En voir plus