Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez le Wild

Le plus gros changement est survenu au deuxième étage au Minnesota, qui a embauché un nouveau directeur général

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, le Wild du Minnesota.

Cette saison, le Wild tentera de faire un pas en avant avec un nouveau directeur général, mais avec un noyau de joueurs inchangé.

Le 21 mai, le Minnesota a embauché Paul Fenton pour succéder à Chuck Fletcher au poste de DG. Son défi est bien précis : propulser le Wild plus loin en séries éliminatoires et offrir une première Coupe Stanley à l'État du hockey, ce que Fletcher a été incapable de faire en neuf saisons à la tête de l'équipe.

Le Wild revit le même scénario chaque année depuis six ans. L'équipe est un modèle de constance en saison régulière, surtout au sein de la très compétitive section Centrale, mais ne répond pas aux attentes une fois arrivée en séries éliminatoires.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs du Wild

Généralement acheteur en vue des séries, le Minnesota sacrifie plusieurs choix au repêchage depuis quelques saisons et pourrait profiter de l'arrivée d'espoirs de premier plan

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, le Wild du Minnesota.

Il y a un prix à payer pour participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pendant six saisons de suite et le Wild commence à le réaliser.

Généralement acheteur à la date limite des transactions depuis 2012-13, le Minnesota a dû sacrifier bon nombre de choix au repêchage pour obtenir de l'aide immédiate et tenter de faire un bout de chemin lors du tournoi printanier.

Le Wild se retrouve toutefois le bec à l'eau, n'ayant jamais atteint plus que le deuxième tour des séries au cours de cette période et n'ayant parlé qu'une fois en deuxième ronde du repêchage depuis cinq ans. L'équipe est parvenue à conserver la plupart de ses choix de premier tour, mais depuis 2011, seulement trois joueurs repêchés par l'équipe ont disputé 90 matchs ou plus dans la LNH.

Le Minnesota continuera d'être transporté par un noyau de joueurs d'âge mûr pour encore quelques saisons, mais il serait temps de regarnir la relève de l'équipe avec des espoirs de premier plan.

En voir plus

31 en 31 : Analyse du Wild du Minnesota pour les poolers

Plusieurs joueurs dans la fleur de l'âge assurent la transition pour quelques joueurs sur le déclin au Minnesota

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, le Wild du Minnesota.

Au cours des dernières années, le Wild a réalisé une excellente transition afin que ses anciens gros canons passent le flambeau à de plus jeunes joueurs, tout ça en continuant de participer aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley année après année. À 35 ans, Mikko Koivu amorce tranquillement son déclin offensif, tandis que Zach Parise, âgé de 34 ans, est régulièrement sujet à des blessures.

Une relève composée de joueurs matures est toutefois bien en place avec Mikael Granlund (26 ans), Jason Zucker (26), Matt Dumba (24), Charlie Coyle (26), Jared Spurgeon (28) et Nino Niederreiter (25). Les trois premiers ont amassé 50 points ou plus, et les trois derniers auraient probablement franchi le plateau des 45 points si des blessures n'étaient pas venues contrecarrer leurs plans.

C'est sans compter le joueur de centre Eric Staal, qui renaît depuis qu'il est débarqué au Minnesota, et le défenseur Ryan Suter, qui a égalé un sommet en carrière avec 51 points (six buts, 45 passes) la saison dernière. Pas de doute, les options sont nombreuses pour les poolers au Minnesota.

En voir plus

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Kings

La tenue d'Anze Kopitar et du nouveau venu Ilya Kovalchuk dictera l'allure de la saison à Los Angeles

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

Plusieurs équipes paieraient cher pour compter au sein de leur formation un attaquant de la trempe d'Anze Kopitar, un défenseur aussi dominant que Drew Doughty et un gardien étincelant comme Jonathan Quick. Le problème chez les Kings, c'est qu'on ne sait pas trop dans quelle direction l'équipe se dirige.

Après avoir gagné la Coupe Stanley à deux reprises en trois ans, les Kings ont participé aux séries éliminatoires deux fois en quatre ans. Ils ont été éliminés en cinq matchs par les Sharks de San Jose en 2016 et en quatre matchs contre les Golden Knights de Vegas, la saison dernière.

Lors de cette série contre Vegas au printemps dernier, le manque de vitesse des Kings a été exposé au grand jour. Même si les quatre matchs ont été décidés par un seul but, l'équipe d'expansion a fait mal paraître la formation californienne, démontrant que le style de jeu lourd et robuste des Kings approchait sa date de péremption.

En voir plus

Ryan Ellis accepte un contrat de huit ans avec les Predators

Le défenseur recevra 50 millions $ au cours de l'entente qui entrera en vigueur au début de la saison 2019-20

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Ryan Ellis a accepté une prolongation de contrat de huit ans et de 50 millions $ avec les Predators de Nashville, mardi.

Le contrat entre en vigueur au début de la 2019-20. Cette saison-ci sera la dernière d'une entente de cinq ans et de 12,5 millions $ que le défenseur de 27 ans a paraphée le 5 octobre 2014.

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Kings

L'organisation californienne mise beaucoup sur les repêchages des dernières années

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

Les Kings misent beaucoup sur les plus récents repêchages pour revigorer un peu la banque d'espoirs de l'organisation, qui a été affectée par les récentes conquêtes de la Coupe Stanley. Depuis le repêchage de 2014 où ils ont sélectionné Adrian Kempe (no 29), aucun choix n'a encore disputé un match dans la LNH.

À une époque où l'accent est mis sur la jeunesse, et ce rapidement, la réalité des Kings jure avec la tendance actuelle.

Le bilan n'est guère plus reluisant avant 2014. Depuis 2010, seuls Derek Forbort (no 15 - 2010), Tyler Toffoli (no 47 - 2010), Andy Andreoff (no 80 - 2011), Tanner Pearson (no 30 - 2012) et Kempe ont joué au moins 100 matchs et sont toujours avec l'équipe.

À leur défense, les Kings n'ont obtenu que cinq choix de première ronde au cours des neuf dernières années. C'est le prix à payer pour gagner la Coupe à deux occasions (2012, 2014).

En voir plus

L'après-Tavares n'inquiète nullement Anthony Beauvillier

Le jeune attaquant sorelois prétend que les Islanders vont surprendre le monde du hockey cette saison

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC -- On s'est rapidement remis du départ du capitaine John Tavares chez les Islanders de New York. Le vent de changements qui a déferlé au sein de l'organisation au cours des derniers mois n'est pas un vent de face, foi du jeune attaquant Anthony Beauvillier.

« Ça va aller, on va s'en sortir », a-t-il affirmé en fin de semaine dans le cadre de sa participation au « Boot Camp » de Québec.

Il souligne que le départ de Tavares, qui a joint les Maple Leafs de Toronto à titre de joueur autonome sans compensation, est au cœur des discussions qu'il a avec les amateurs cet été.

« Je leur réponds que je ne suis pas inquiet pour notre offensive, a-t-il confié en entrevue à LNH.com. Nous avons un bon noyau de jeunes joueurs en progression qui sont prêts à assumer plus de responsabilités. Nous avons également de bons vétérans. Nous avons beaucoup de profondeur malgré la perte de John. »

En voir plus

Sekera à l'écart pendant une période indéterminée

Le défenseur des Oilers a subi une opération pour soigner une déchirure du talon d'Achille mardi

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Andrej Sekera a subi une intervention chirurgicale pour réparer une déchirure du talon d'Achille, mardi, et il sera absent pendant une période indéterminée.

En voir plus

31 en 31 : Analyse des Kings de Los Angeles pour les poolers

Les Kings ont déjà un noyau offensif capable d'engranger des points, alors que Kovalchuk représente un pari intéressant

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

On dit souvent des Kings qu'ils pratiquent un style de jeu lourd et robuste, qui ne concorde plus avec la LNH jeune et rapide d'aujourd'hui. Los Angeles n'en est pas moins capable de marquer des buts et de faire le bonheur des poolers.

La saison dernière, les Kings avaient trois marqueurs de 60 points ou plus (Anze Kopitar, Dustin Brown, Drew Doughty) et trois autres qui ont récolté au moins 40 points (Tyler Toffoli, Jake Muzzin, Tanner Pearson).

Durant la saison morte, le directeur général Rob Blake a ajouté un autre joueur qui devrait intéresser les poolers en mettant le grappin sur Ilya Kovalchuk. L'attaquant russe a passé les cinq dernières saisons dans la Ligue continentale, où il a récolté plus d'un point par rencontre. S'il parvient à offrir le même genre de rendement en Amérique du Nord, Kovalchuk sera un pari payant pour les poolers, tout comme ses compagnons de trio.

En voir plus

Werenski espère disputer le match d'ouverture des Blue Jackets

Le défenseur a subi une opération à l'épaule en mai, lui qui a été affecté par la blessure pendant la saison dernière

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Zach Werenski espère être en mesure de disputer le match d'ouverture des Blue Jackets de Columbus après avoir subi une intervention chirurgicale à une épaule pendant la saison morte.

« Mon but, ultimement, est de participer au premier match », a confié Werenski dans des commentaires publiés sur le site web de l'équipe, mardi. « Si je dois patienter jusqu'à la cinquième ou à la 10e rencontre, je vais travailler plus fort afin de rater le moins de matchs possible et d'être prêt à aider l'équipe au plus vite. »

En voir plus

Paul Stastny espère remporter la Coupe avec les Golden Knights

Le joueur de centre se dit prêt à relever le défi d'aider Vegas à reproduire ses succès de la saison dernière

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. LOUIS -- Paul Stastny espère être la pièce manquante qui aidera les Golden Knights de Vegas à remporter la Coupe Stanley.

Le joueur de centre de 32 ans, qui a passé la saison dernière avec les Blues de St. Louis et les Jets de Winnipeg, a signé un contrat de trois ans avec Vegas à titre de joueur autonome sans compensation le 1er juillet. À leur première saison dans la LNH, les Golden Knights ont atteint la Finale de la Coupe Stanley, où ils ont perdu face aux Capitals de Washington en cinq matchs.

En voir plus

Les Panthers devraient quitter les blocs de départ plus rapidement

Huberdeau note que l'adaptation au nouvel entraîneur Boughner a été plus longue qu'espérée, la saison dernière

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Jonathan Huberdeau a confiance que les Panthers de la Floride vont quitter les blocs de départ plus rapidement cette saison.

Le talentueux attaquant estime que ses coéquipiers et lui auront l'avantage de bien connaître les stratégies de l'entraîneur Bob Boughner, qui en sera à sa deuxième saison à la barre de l'équipe.

En voir plus

Le frère de Craig Cunningham fait du vélo pour une bonne cause

Il va parcourir 2650 kilomètres en 16 jours pour aider l'ancien attaquant des Coyotes à sensibiliser les gens aux crises cardiaques

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

Ryan Cunningham a vu ce avec quoi son frère Craig a dû composer : la crise cardiaque soudaine qu'il a subie sur la glace avant un match des Roadrunners de Tucson dans la Ligue américaine de hockey le 19 novembre 2016, les opérations et les complications qui ont provoqué l'amputation d'une portion de sa jambe gauche et la fin abrupte de sa carrière de hockey. Il voulait faire quelque chose.

Il désirait amasser des fonds et faire de la sensibilisation. Mais il ne voulait pas le faire à petite échelle avec des efforts minimes. Il voulait plutôt faire quelque chose d'important, qui refléterait toutes les épreuves que Craig Cunningham avait vécues.

Il a décidé d'enfourcher son vélo et de faire une promenade... de Castlegar, en Colombie-Britannique, jusqu'à Tucson, en Arizona!

En voir plus

Steven Santini s'entend avec les Devils pour trois saisons

Le jeune défenseur a établi des marques personnelles dans la LNH au chapitre des buts, des aides et des points la saison dernière

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Steven Santini a signé un contrat de trois ans et de 4,25 millions $ avec les Devils du New Jersey mardi.

En voir plus

Gaudreau est impatient de disputer les Matchs en Chine avec les Flames

L'attaquant voudra développer une chimie avec ses nouveaux coéquipiers et son nouvel entraîneur

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

VOORHEES, New Jersey - Johnny Gaudreau est impatient d'effectuer son premier voyage en Chine, le mois prochain, avec les Flames de Calgary dans le cadre des Matchs en Chine 2018 de la LNH présentés par O.R.G. Packaging.

Les Flames disputeront deux matchs préparatoires contre les Bruins de Boston à Shenzhen, le 15 septembre, et à Pékin, le 19 septembre. Alors que chaque rencontre sera l'occasion de se préparer pour la saison, le voyage offrira également la chance aux joueurs d'apprendre à connaître leurs nouveaux coéquipiers et leurs nouveaux entraîneurs.

En voir plus

Les matchs préparatoires de la LNH s'amorceront le 15 septembre

Des rencontres en Chine, en Allemagne et en Suisse sont notamment à l'horaire

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

NEW YORK (13 août 2018) - Des matchs outre-mer en Chine, en Allemagne et en Suisse marqueront le calendrier préparatoire 2018 de la LNH. Le sprint de 110 matchs en 19 jours s'amorcera le samedi 15 septembre.

La LNH retourne en Chine pour deux matchs préparatoires entre les Bruins de Boston et les Flames de Calgary dans le cadre des Matchs en Chine 2018 de la LNH présentés par O.R.G. Packaging. Les deux équipes s'affronteront au Shenzhen Universiade Sports Center de Shenzhen, le 15 septembre (2 h 30 HE, NHL Network), et au Cadillac Arena de Pékin, le 19 septembre (7 h 30 HE, NBCSN).

En voir plus

Dobson accepte un contrat de trois ans avec les Islanders

Le défenseur a été le 12e choix au total du repêchage 2018 de la LNH

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Noah Dobson a signé un contrat de recrue de trois ans avec les Islanders de New York, lundi.

En voir plus

Tkachuk signe un contrat de recrue avec les Sénateurs

Le quatrième choix au total du dernier repêchage choisit de faire le saut chez les professionnels au lieu de retourner dans les rangs universitaires

par LNH.com @LNH_FR / LNH.com

Brady Tkachuk a signé un contrat de recrue de trois ans avec les Sénateurs d'Ottawa, lundi.

Les modalités financières de l'entente n'ont pas été dévoilées.

L'attaquant de 18 ans a été sélectionné par les Sénateurs avec le quatrième choix au total du repêchage 2018 de la LNH. Il a amassé 31 points (huit buts) en 40 matchs lors de sa saison de première année dans la NCAA en 2017-18, menant l'université de Boston au chapitre des aides (23) et des tirs au but (131). Il a également aidé les États-Unis à remporter la médaille de bronze au Championnat mondial junior 2018 de la FIHG en récoltant neuf points (trois buts) en sept rencontres.

En voir plus

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Panthers

La Floride persuadée qu'elle peut bâtir sur sa solide fin de saison pour retourner en séries

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley par un seul point la saison dernière, l'objectif est clair pour les Panthers en 2018-19.

« Nous devons obtenir ce point de plus », a résumé le directeur général Dale Tallon en entrevue avec le site Web des Panthers. « Nous devons faire partie de la danse du printemps. C'est la clé, participer aux séries, puis aller de l'avant à partir de là. Notre objectif est de faire les séries, puis nous verrons comment les choses vont se passer. »

Les raisons de croire que l'équipe floridienne sera en mesure de récolter ce point supplémentaire sont nombreuses. 

En voir plus

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Panthers

Après les défenseurs, c'est au tour des jeunes attaquants de cogner à la porte en Floride

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Les Panthers ont sélectionné de nombreux défenseurs avec des choix hâtifs il y a quelques années, et les résultats commencent à se faire voir dans leur formation.

Aaron Ekblad (no 1, 2014) et Mike Matheson (no 23, 2012) jouent déjà un rôle clé dans la brigade défensive des Panthers, alors que Ian McCoshen (no 31, 2013) et MacKenzie Weegar (no 206, 2013) cognent à la porte.

C'est maintenant au tour des jeunes attaquants prometteurs de l'organisation de vouloir faire leur place en Floride, et certains d'entre eux pourraient avoir un impact immédiat sur les succès des Panthers.

En voir plus

31 en 31 : Analyse des Panthers de la Floride pour les poolers

Plusieurs munitions supplémentaires en attaque pour les Panthers

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Après avoir vu quatre de leurs joueurs inscrire 27 buts ou plus la saison dernière, les Panthers de la Floride ont ajouté à leur formation un joueur qui a atteint ce plateau à trois reprises au cours des quatre dernières saisons en Mike Hoffman. Il va rejoindre les deux fers de lance de l'attaque de la Floride, Aleksander Barkov et Jonathan Huberdeau, et il pourrait être rejoint par quelques espoirs de premier plan en attaque, notamment Owen Tippett et Henrik Borgstrom.

À la ligne bleue, Keith Yandle et Aaron Ekblad sont des valeurs sûres, alors que Mike Matheson pourrait fort bien éclore au cours de la prochaine saison

En voir plus

Sept joueurs qui ont impressionné à la Coupe Hlinka-Gretzky

Notre journaliste offre ses impressions sur les espoirs qui ont gagné des points au cours du tournoi

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

EDMONTON -- La première édition de la Coupe Hlinka-Gretzky en sol canadien s'est conclue, samedi, avec une victoire de 6-2 du Canada face à la Suède.

Mais au-delà de la 22e médaille d'or du Canada en 28 participations à ce tournoi, on retient surtout l'excellent rendement de plusieurs espoirs en vue du prochain repêchage de la LNH.

« Il semble que ce sera une année de repêchage avec beaucoup de profondeur parce que plusieurs joueurs que nous avions identifiés ont fait grimper leur valeur au cours du tournoi », a déclaré Dan Marr le directeur du Bureau central de dépistage de la LNH.

« Ç'a été un très bon tournoi pour se faire une meilleure idée de certains joueurs et nous avons pu voir que plusieurs d'entre eux se dirigent dans la bonne direction. »

Voici, en ordre alphabétique, sept espoirs en vue du repêchage de 2019 qui ont augmenté leur valeur au cours du tournoi :

En voir plus

Hlinka-Gretzky : Quand Capitaine Canada se lève...

Alexis Lafrenière marque deux buts et récolte une aide pour aider les siens à remporter l'or face à la Suède

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

EDMONTON - Alexis Lafrenière n'avait visiblement aucune intention de se faire voler la vedette. La finale de la première édition de la Coupe Hlinka-Gretzky présentée en sol canadien, c'était son moment et celui de l'équipe canadienne.

Pas celui des Suédois.

L'attaquant québécois a récolté une aide sur le but qui a permis au Canada de combler un retard de 0-2 au premier vingt avant d'inscrire deux buts, dont celui de la victoire de manière spectaculaire, dans un gain de 6-2 face à la Suède, samedi.

En voir plus

Le « Boot Camp », l'occasion de se retremper dans le bain

Québec est l'hôte en fin de semaine d'un tournoi de remise en forme pour une soixantaine de joueurs pros

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC -- La ville de Québec est hockey depuis jeudi. Après la présentation du Pro-Am Gagné-Bergeron au Centre Vidéotron, un match caritatif qui met en vedette une vingtaine de joueurs de la LNH et autant d'amateurs, une soixantaine de joueurs professionnels prennent part en fin de semaine au « Boot Camp », un tournoi de remise en forme regroupant six équipes. 

L'événement, qui en est à sa septième année d'existence, est rendu un incontournable pour les joueurs québécois et francophones de la LNH, comme les Sean Couturier des Flyers de Philadelphie, Jonathan Marchessault des Golden Knights de Vegas, Jonathan Huberdeau des Panthers de la Floride, David Perron des Blues de St. Louis et Anthony Beauvillier des Islanders de New York.

« Le calibre de jeu est vraiment bon, avec tous des joueurs de la LNH ou presque, commente Beauvillier. C'est une occasion pour nous de retrouver la forme de match. C'est une bonne préparation pour le camp d'entraînement. »

En voir plus

Yanni Gourde va demeurer fidèle à son identité de travaillant

L'attaquant âgé de 26 ans du Lightning veut prouver cette saison qu'il n'est pas un feu de paille

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC -- Yanni Gourde avoue que d'avoir vu son nom circuler dans des rumeurs d'échange cet été l'a rendu un brin nerveux. Le jeune attaquant du Lightning de Tampa Bay, qui vient de connaître la saison de sa grande éclosion dans la LNH, ne souhaite pas quitter l'équipe qui lui a offert sa première véritable chance dans la LNH.

Le nom de Gourde a fait surface en juillet dans les rumeurs de transaction impliquant Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa, qui serait dans la mire du Lightning.

« C'est un peu stressant quand ton nom est mentionné de la sorte, mais on laisse les choses aller et on verra », a-t-il réagi à l'occasion de sa participation au Pro-Am Gagné-Bergeron au Centre Vidéotron, jeudi. « Je suis vraiment bien à Tampa, mais je n'ai aucun contrôle là-dessus. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.