Skip to main content

"Grand-père" Yelle aime bien le mélange de jeunes et de vétérans chez les Bruins

LNH.com @NHL

WILLMINGTON, Massachusetts - Stéphane Yelle n'en est pas à ses premières séries. En fait, le centre natif d'Ottawa est le joueur des Bruins ayant disputé le plus de matchs (154) éliminatoires. Il compte aussi deux coupes Stanley, qu'il a remportées au Colorado. Sans prédire la coupe aux Bruins, le vétéran âgé de 34 ans aime bien les chances de son équipe.

"C'est encore bien tôt en séries, prévient-il. Mais je crois en nos moyens.

"J'ai joué au Colorado et à Calgary. Il y a des similitudes avec les Bruins, fait valoir Yelle. On a un bon mélange de jeunes et de vétérans. C'est vraiment un bon groupe. Tout le monde se mêle. Il y a un bel esprit de camaraderie. On travaille fort mais on a aussi du plaisir. C'est important, les saisons sont tellement longues. Il y a des personnalités différentes dans un vestiaire et c'est toujours important d'avoir du plaisir.

"L'équipe possède aussi un bel équilibre. On a quatre trios, une solide brigade défensive et un bon gardien. C'est le signe d'une bonne équipe."

Au Colorado, l'Avalanche misait sur Joe Sakic, Peter Forsberg et Patrick Roy. A Calgary, les Flames avaient Jarome Iginla.

"J'aime bien l'équilibre dans un club. Le hockey demeure quand même un sport d'équipe", rappelle-t-il.

"Grand-père"

Les jeunes de l'équipe aiment bien se moquer de Yelle qu'ils appellent affectueusement "grand-père".

"Ca me rappelle mes débuts dans la ligue il y a 14 ans. Des joueurs m'avaient aidé à l'époque. C'est maintenant à mon tour."

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.