Skip to main content

Granato va diriger les États-Unis aux Jeux olympiques de Pyeongchang

Granato va diriger les États-Unis aux Jeux olympiques de 2018 Pyeongchang

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

PLYMOUTH, Michigan - Tony Granato sera l'entraîneur de l'équipe de hockey masculine des États-Unis qui participera aux Jeux olympiques de Pyeongchang, qui se tiendront du 9 au 25 février.

Granato a été confirmé à ce poste par USA Hockey vendredi, et ses adjoints seront Chris Chelios, Scott Young, Keith Allain et Ron Rolston.

« Lorsque USA Hockey vous demande si vous voulez faire partie du personnel qui ira aux Jeux olympiques, ou de celui d'une équipe nationale, vous vous devez d'y être, a déclaré Granato. Cela démontre à quel point ces événements sont spéciaux pour ceux qui ont la chance d'y participer. J'ai vécu bien des choses grâce au hockey, et il n'y a rien de mieux que de déambuler dans le village olympique, de pénétrer dans l'aréna où se déroule le tournoi olympique, de prendre part à la cérémonie d'ouverture, et de porter les couleurs de votre pays et de le représenter. »

Jim Johansson, qui sera le directeur général, a assuré que Granato était son premier choix pour le poste d'entraîneur.

« Pour moi, Tony était le choix logique pour plusieurs raisons », a-t-il affirmé. 

Granato sera secondé par Chris Chelios, Scott Young, Keith Allain et Ron Rolston. Ben Smith sera le directeur du personnel des joueurs.

Johansson, qui a évolué à l'Université du Wisconsin avec Granato et Chelios, a ajouté que ce qui ressortait le plus à ses yeux était le niveau de compétitivité du groupe d'entraîneurs qu'il avait assemblé.

« Ces gars-là sont tous de grands compétiteurs, a-t-il noté. Tony est l'un des plus grands compétiteurs avec lesquels j'ai joué. La carrière de Chris Chelios parle d'elle-même. Scott Young a très discrètement été l'un des meilleurs joueurs à avoir endossé l'uniforme des États-Unis. Je sais qu'ils vont transmettre cette notion de compétition à nos joueurs. Je sais aussi qu'ils obtiendront le plus grand respect de la part de nos joueurs. »

Les joueurs de la LNH ne pourront participer aux Jeux olympiques de 2018.

L'alignement des États-Unis devrait être composé de joueurs qui évoluent en Europe, ainsi que des joueurs admissibles dans la Ligue américaine de hockey. Les joueurs de la NCAA seront également pris en considération.

L'un des premiers tests aura lieu à la Coupe Deutschland, qui sera présentée à Augsburg, en Allemagne, du 10 au 12 novembre, et qui mettra surtout en vedette des joueurs établis en Europe. Johansson a avancé qu'il s'attendait ce que ses gardiens soient Ryan Zapolski, qui joue pour Jokerit dans la Ligue continentale de hockey, et David Leggio, qui porte les couleurs du EHC Red Bull Munchen en Allemagne.

« Il y a des joueurs qui évoluent à l'international, des Américains qui appartiennent à l'élite mondiale partout sur la planète, a mentionné Granato. Nous avons hâte de trouver les 25 meilleurs joueurs qui vont représenter notre pays avec fierté, passion et énergie. Je pense que nous pouvons former une équipe très compétitive. Il y a beaucoup de joueurs talentueux qui vont nous permettre de rivaliser avec les meilleures équipes au monde. »

Granato, âgé de 53 ans, va amorcer sa deuxième saison à titre d'entraîneur de l'Université du Wisconsin. Il a effectué deux présences derrière le banc de l'Avalanche du Colorado (2002-04, 2008-09), et il a agi à titre d'entraîneur adjoint avec l'Avalanche, les Penguins de Pittsburgh et les Red Wings de Detroit.

Comme joueur, Granato a terminé au deuxième rang des pointeurs des États-Unis aux Jeux olympiques de 1988 à Calgary avec huit points (un but, sept passes), alors que la formation américaine avait terminé au huitième rang.

Granato a évolué pendant 13 saisons dans la LNH avec les Rangers de New York, les Kings de Los Angeles et les Sharks de San Jose.

Chelios, âgé de 55 ans, est entraîneur adjoint avec les Red Wings depuis 2015. Il a représenté les États-Unis aux Jeux olympiques à quatre reprises (1984, 1998, 2002, 2006). Il a été capitaine de l'équipe lorsque les États-Unis ont raflé la médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City.

Au cours de sa saison de 26 saisons dans la LNH avec les Canadiens de Montréal, les Blackhawks de Chicago, les Red Wings et les Thrashers d'Atlanta, Chelios a pris part à 1651 matchs, ce qui le place au sixième rang de l'histoire et au premier rang parmi les défenseurs, et il a remporté la Coupe Stanley trois fois (1986, 2002, 2008). Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2013.

Young, âgé de 49 ans, a été embauché à titre de directeur du développement des joueurs des Penguins le 28 juillet. Avant cela, il a passé les deux saisons précédentes à titre d'entraîneur adjoint à l'Université de Boston.

Il a été le coéquipier de Granato au sein de l'équipe olympique de 1988 en plus de représenter les États-Unis aux Jeux olympiques de 1992 et 2002.

Young a disputé 1181 matchs au cours de sa carrière de 17 saisons dans la LNH avec sept équipes différentes. Il a soulevé la Coupe Stanley avec les Penguins en 1991 et l'Avalanche en 1996.

Allain, âgé de 58 ans, en sera à sa 12e campagne comme entraîneur à l'Université Yale. Il a été entraîneur adjoint pour les États-Unis aux Jeux olympiques de 1992 et 2006.

Rolston, âgé de 50 ans, a été entraîneur du Programme de développement de l'équipe nationale de USA Hockey entre 2004 et 2011, et il a été à la barre des Sabres de Buffalo pendant deux saisons.

Johansson, âgé de 53 ans, fait partie de USA Hockey depuis 2000, et il est depuis 2007 le directeur exécutif adjoint des opérations hockey. Il a également joué pour les États-Unis aux Jeux olympiques de 1988 et 1992.

Smith, âgé de 71 ans, travaille avec USA Hockey pour l'évaluation des joueurs. Il a été entraîneur adjoint de l'équipe olympique de 1988 et a dirigé l'équipe féminine de hockey des États-Unis aux Jeux olympiques de 1998, 2002 et 2006.

En voir plus