Skip to main content

Goligoski signe un contrat de 5 ans avec les Coyotes

L'Arizona signe le défenseur après avoir acquis ses droits des Stars

par Jerry Brown / Correspondant LNH.com

Le défenseur Alex Goligoski a accepté un contrat de cinq ans d'une valeur de 27,375 millions $ avec les Coyotes de l'Arizona mercredi, le premier geste majeur posé par le nouveau directeur général John Chayka.

L'entente est survenue six jours après que l'Arizona eut fait l'acquisition des droits de négociations de Goligoski des Stars de Dallas. Le défenseur de 30 ans aurait pu devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet. La valeur annuelle moyenne de ce contrat est de 5,475 millions $.

Goligoski a aidé les Penguins de Pittsburgh à remporter la Coupe Stanley en 2009, et Chayka, le plus jeune directeur général de l'histoire de la LNH, espère que Goligoski va aider les Coyotes à réussir la même chose que lors de son passage avec les Stars de Dallas : transformer une équipe qui rate constamment les séries éliminatoires de la Coupe Stanley en l'une des meilleures équipes de l'Association de l'Ouest.

« Nous nous trouvions sur la liste des équipes auxquelles il ne voulait pas être échangé il y a un an, mais notre groupe de propriétaires fait de l'excellent travail afin de faire de cet endroit une destination de choix pour les joueurs », a mentionné Chayka, âgé de 26 ans, qui a été embauché le 5 mai. « Alex a joué avec des joueurs possédant des aptitudes offensives appartenant à l'élite ainsi qu'avec certains des meilleurs joueurs à caractère défensif. Il est un joueur mature et durable capable de transporter la rondelle qui peut évoluer dans toutes les situations, notamment lorsque vient le temps de protéger une avance en foin de match. »

Bien que la température en Arizona approchait les 50 degrés Celsius lundi lorsque Goligoski est arrivé pour entamer les négociations, il a assuré qu'il ne lui avait pas fallu longtemps avant de réaliser qu'il se trouvait au bon endroit.

« Tout ce processus avait comme objectif de trouver le bon environnement, et je savais que j'allais demeurer au même endroit pendant plusieurs années, a-t-il expliqué. Je veux faire partie d'une équipe qui peut progresser, et qui peut le faire rapidement. [L'Arizona] correspond à cette description pour moi et après m'être rendu là pour rencontrer tout le monde, j'ai presque immédiatement senti que j'étais à la maison. Ce fut une décision facile. »

Goligoski a indiqué que le jeune noyau qui forme l'alignement de l'Arizona, mené par le défenseur Oliver Ekman-Larsson ainsi que les attaquants Max Domi et Anthony Duclair ainsi que les attentes placées dans les espoirs de premier plan Dylan Strome et Christian Dvorak lui confèrent une grande confiance que les Coyotes pourront effectuer un bon rapide au classement. L'Arizona n'a pas participé aux séries éliminatoires depuis 2012, alors que les Coyotes avaient atteint la finale de l'Association de l'Ouest.

« Ils se dirigent dans la bonne direction avec les joueurs qui sont déjà avec l'équipe et ceux qui vont arriver bientôt, a-t-il noté. Ils vont progresser très rapidement. Vous pouvez voir ces jeunes joueurs arriver, et il ne leur faut plus deux, trois ou quatre ans comme avant. S'ils sont bons, ils peuvent avoir un impact immédiat. Ils ne manquent pas de talent. Il y a bien des choses qui me plaisent.

« Lorsque je suis arrivé à Dallas, la situation était la même. La situation des propriétaires était incertaine et l'équipe se trouvait à la croisée des chemins. J'ai vu à quel point les choses pouvaient évoluer rapidement, et dans un marché semblable. Les joueurs dans l'alignement, ceux qui vont s'y greffer bientôt et la flexibilité financière de l'équipe [l'Arizona se trouve bien en dessous du plancher salarial] font en sorte que nous sommes en excellente position pour procéder à de bons mouvements de personnel et être compétitifs dès cette année. »

Goligoski et Ekman-Larsson sont deux défenseurs gauchers, ce qui signifie qu'ils ne devraient pas évoluer ensemble sur une base régulière. Cependant, avec la présence de Connor Murphy, Michael Stone et Klas Dahlbeck, et du potentiel d'autres mouvements de personnel au cours de la saison morte, les Coyotes chercheront à rapidement transformer une facette de leur alignement qui représentait un point faible en 2015-16.

Chayka affirme que de faire l'acquisition des droits de négociations de Goligoski représentait un « risque calculé », et qu'il ne savait pas vraiment si le défenseur allait vouloir signer un contrat en Arizona ou attendre de tester le marché des joueurs autonomes.

Maintenant que Goligoski est sous contrat, Chayka peut tourner son attention vers le repêchage 2016 de la LNH à Buffalo, qui s'amorcera vendredi (19 h (HE), TVA Sports, Sportsnet, NBCSN). Les Coyotes possèdent les 7e et 20e choix de la première ronde ainsi que deux autres sélections (les 37e et 53e) en deuxième ronde. Chayka a indiqué que l'Arizona était en discussions avec d'autres équipes à propos de transactions qui pourraient aider l'équipe immédiatement.

« Nous savions qu'Alex allait être très convoité sur le marché, et qu'il était le type de joueur dont nous avions vraiment besoin, a-t-il évoqué. Nous prévoyons être actifs afin d'ajouter d'autres éléments à notre équipe, et nous espérons que des transactions qui seront bénéfiques pour nous et d'autres équipes se présenteront. Ces décisions surviennent habituellement à la table de repêchage. »

 

En voir plus