Skip to main content

Glass, Suzuki et Brannstrom représent l'avenir des Golden Knights

Vegas ajoute des éléments clés avec trois choix de première ronde au repêchage de la LNH

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

CHICAGO - Cody Glass a déjà été à Las Vegas une fois dans sa vie. Il avait 10 ans, et il participait avec une équipe appelée les Steelers Junior à un tournoi estival disputé à une patinoire communautaire. Il a déambulé sur la Strip, a regardé les lumières, a senti la chaleur et se disait que cet endroit ne ressemblait en rien à Winnipeg.

« À l'époque, je ne trouvais pas nécessairement que c'était une ville de hockey », a admis Glass.

 

Eh bien, il s'agit d'une ville de hockey maintenant, et Glass est devenu un élément important de celle-ci au United Center vendredi lorsque les Golden Knights de Vegas l'ont sélectionné à l'aide du sixième choix au total du repêchage 2017 de la LNH présenté par adidas.

Glass, âgé de 18 ans, un centre de Portland dans la Ligue de hockey de l'Ouest, entrera dans l'histoire de l'équipe, lui qui a été son tout premier choix au repêchage. Si tout se passe comme prévu, il sera l'une des attractions sur la Strip, alors qu'il va divertir les foules au T-Mobile Arena.

« Je crois qu'il y a beaucoup de pression liée à cela, mais je sais ce que je peux faire sur la glace, a assuré Glass. Ils croient en moi. Je vais simplement leur donner raison. »

Les Golden Knights étaient très enthousiastes. Non seulement ont-ils mis la main sur Glass, ils ont aussi réclamé Nick Suzuki, âgé de 17 ans, un centre d'Owen Sound dans la Ligue de hockey de l'Ontario, au 13e rang, et Erik Brannstrom, âgé de 17 ans, un défenseur évoluant avec le HV 71 dans la Ligue de hockey de Suède (SHL), au 15e rang. Ils avaient fait l'acquisition du 13e choix des Jets de Winnipeg et du 15e choix des Islanders de New York au cours du repêchage d'expansion mercredi.

Glass se trouvait dans leur top-5. Le directeur général George McPhee a indiqué que son équipe avait l'impression qu'il avait une baisse de talent après lui, et qu'ils avaient travaillé sur une transaction pour grimper de quelques rangs pour l'obtenir, au besoin, un scénario qui aurait impliqué un choix de deuxième ronde. Ils n'ont toutefois pas eu besoin de passer à l'action puisque les Canucks de Vancouver ont opté pour le centre Elias Pettersson de Timra dans la deuxième division de Suède au cinquième rang, donc Vegas possède encore ses trois choix de deuxième ronde. Les rondes 2 à 7 seront présentées samedi (10 h (HE); NHLN, SN). 

« Nous en sommes très heureux », a souligné McPhee.

Suzuki se trouvait dans leur top-10. McPhee a admis que Brannstrom aurait pu être repêché un peu plus tard dans le repêchage si les Golden Knight ne l'avaient pas réclamé, « mais il faut prendre les joueurs que nous voulons ».

Les Golden Knights souhaitaient obtenir du talent, et les trois joueurs en possèdent.

Glass (6 pieds 2 pouces, 177 livres) calque son jeu sur celui du joueur de centre des Jets Mark Scheifele, le septième choix au total du repêchage 2011, en raison de son implication aux deux bouts de la patinoire. Il a figuré au septième rang dans la WHL avec 94 points (32 buts) la saison dernière.

Suzuki (5 pieds 11 pouces, 183 livres) a terminé au cinquième rang dans la OHL avec 96 points (45 buts). Brannstrom (5 pieds 9 pouces, 179 livres) rappelle aux Golden Knights le défenseur des Predators de Nashville Ryan Ellis (5 pieds 10 pouces, 180 livres), le 11e choix du repêchage 2009.

« C'est plaisant d'obtenir deux centres et un défenseur mobile d'élite, a lancé McPhee. Il est difficile d'obtenir ce niveau de talent en dehors du repêchage. »

Mais les Golden Knights voulaient aussi obtenir autre chose.

« Nous allons sélectionner des joueurs talentueux, mais ils doivent également avoir un très bon caractère, parce que c'est la seule façon de remporter un championnat, a expliqué McPhee. Regardez ce que [Sidney] Crosby a fait pour Pittsburgh. Il est un joueur exceptionnel. Mais il est également un homme intègre. Ces trois jeunes sont d'un très bon caractère. »

Le trio a regardé le Gala de la LNH et le repêchage d'expansion 2017 de la LNH mercredi alors que les Golden Knights ont réclamé des joueurs comme le gardien Marc-André Fleury des Penguins de Pittsburgh et l'attaquant James Neal des Predators.

Glass était assis sur son sofa à Winnipeg. « J'avais hâte de voir comment ils allaient bâtir leur équipe, a-t-il dit. Je crois qu'ils ont fait de très bons choix et qu'ils vont avoir une très bonne équipe. »

Suzuki était chez lui à London, en Ontario. Quand les Golden Knights ont acquis les 13e et 15e choix, il commençait à penser que Vegas allait être sa destination. « Je pensais donc aux joueurs dans l'équipe, absolument », a-t-il déclaré.

Brannstrom était dans un hôtel à Chicago. « Je suis très ravi d'aller à Vegas, a-t-il dit. J'ai hâte de me mettre au boulot. »

Contrairement à leur nouveau coéquipier, Suzuki et Brannstrom n'ont jamais visité Las Vegas. Tout ce qu'ils connaissent de la ville, ils l'ont appris en regardant le grand écran.

« J'ai vu quelques films », a commenté Brannstrom.

Il est toutefois peu probable qu'ils célèbrent si fort qu'ils découvriront un tigre dans leur salle de bain dans le matin. Il est également peu probable qu'ils aient peur du défi.

« Je ne crois pas que ce soit un défi de taille, a affirmé Suzuki. Je crois que c'est une occasion exceptionnelle. Si nous pouvons tous les trois accomplir quelque chose de spécial ici, ça va être formidable. »

En voir plus