Skip to main content

Gilles Courteau r?clame la tenue d'un Sommet sur l'?tat du hockey au Qu?bec

LNH.com @NHL

LOS ANGELES, ?tats-Unis - Le moment est arriv? pour le hockey qu?b?cois de proc?der ? un s?rieux examen de conscience.

C'est le constat qu'a fait le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, samedi, ? la suite de la faible r?colte de 13 espoirs du Qu?bec ? la s?ance de rep?chage de la LNH.

?On ne peut pas uniquement dire que c'est un mauvais cycle et que la situation va se r?gler d'elle-m?me. On doit donner un coup de barre?, a tranch? Courteau, qui ne s'est pas d?fil? quand on l'a interrog? au Staples Center.

?J'adh?re ? la suggestion qu'a faite derni?rement le pr?sident du Canadien, Pierre Boivin, d'organiser un Sommet sur l'?tat du hockey au Qu?bec.

?C'est le moment d'asseoir tous les intervenants de la province autour d'une m?me table.?

Au total, seulement 22 joueurs de la LHJMQ ont trouv? preneur au sein des 30 ?quipes de la LNH. Dix d'entre eux sont des Qu?b?cois pure laine. Trois autres ?voluent aux Etats-Unis.

Dans les deux autres grandes ligues juniors du Canada, en Ontario et dans l'Ouest, on a r?clam? 42 et 43 jeunes, respectivement, soit presque le double.

Pour la premi?re fois de l'histoire, aucun Qu?b?cois n'a ?t? choisi dans les deux premiers tours. Le premier r??clam?? en 67e position, Danny Biega, ??volue aux Etats-Unis.

??Je ne suis pas surpris et je ne peux pas dire que je suis d????u parce que c'est exactement ce ?? quoi on s'attendait??, a comment?? Courteau.

Il sait pertinemment qu'on va faire les gorges chaudes au Qu??bec devant ce manque de r??sultat. C'est la raison pour laquelle il a dit souhaiter qu'on cesse le n??gativisme et qu'on propose plut??t des solutions.

??On ne cesse pas de r??p??ter que nous ne sommes pas beau, pas bon et pas fin. Qu'on nous dise ce qu'on doit faire pour ??tre beau, bon et fin, et on va le faire. Mais qu'on nous dise quoi faire, a-t-il lanc??. Il faut arr??ter de parler et passer ?? l'action.??

Plus de visibilit??

Courteau a apport?? un ??l??ment de solution. Il estime que la ligue qu'il dirige doit faire un meilleur travail de vente de son produit, en l'absence de recruteurs d'une douzaine d'??quipes de la LNH.

??Nous devons mettre davantage nos joueurs en ??vidence. Nous sommes d??savantag??s ?? ce chapitre par rapport aux ligues de l'Ontario et de l'Ouest parce que toutes les ??quipes de la Ligue nationale suivent leurs activit??s.

??Nous devons rendre notre produit plus accessible ?? toutes les ??quipes. A titre d'exemple, nous pourrions pr??parer des montages vid??o de nos espoirs et les envoyer aux ??quipes.??

Courteau a confi?? avoir men?? sa propre enqu??te avant la s??ance, en demandant ?? des ??quipes si elles rep??cheraient des joueurs en particulier.

??Non qu'on me r??pondait, mais nous allons les inviter au camp d'entra??nement. ??a signifie que ces joueurs-l?? auraient m??rit?? d'??tre s??lectionn??s au m??me titre que tous les autres.??

Aux observateurs qui arguent qu'on pr??pare mal les jeunes au hockey junior ou que le talent est trop diss??min?? au sein des 18 ??quipes, Courteau r??torque que la LHJMQ offre un excellent calibre de jeu.

??Nos joueurs des provinces de l'Atlantique sont rep??ch??s dans la Ligue nationale, a-t-il relev??. Le style de joueurs que les ??quipes veulent est un facteur important. Nous devons voir ce qu'on doit am??liorer ?? ce chapitre au Qu??bec.??

Courteau a dit souhaiter que le brassage d'id??es qu'il r??clame se fasse au plus t??t.

??On doit ??tablir le plan de travail, qui on invite ainsi que les objectifs qu'on veut atteindre??, a-t-il avanc??.

??Nous, comme ligue, on a toujours fait ce qu'on devait faire afin d'am??liorer l'encadrement du joueur. Ces derni??res ann??es, on a mis l'accent sur les programmes de bourses d'??tude et d'aide aux joueurs ainsi que les politiques anti-dopage et anti-discriminatoire. Nous sommes extraordinaires dans ces aspects. Il faut maintenant mettre l'accent sur autre chose.??

En voir plus