Skip to main content

Getzlaf et Franzen jouent des rôles importants pour leur équipe respective

LNH.com @NHL

DETROIT - Les attaquants Ryan Getzlaf, des Ducks d'Anaheim, et Johan Franzen, des Red Wings de Detroit, ont des qualités similaires.

Ils sont tous les deux à leur quatrième saison dans la Ligue nationale.

Getzlaf, qui mesure six pieds et quatre pouces et pèse 216 livres, est un pouce plus grand que Franzen mais quatre livres plus léger.

Le joueur des Ducks a récolté 39 points en 50 rencontres éliminatoires en carrière, alors que Franzen a obtenu 35 points en 45 matches d'après-saison.

L'entraîneur des Red Wings, Mike Babcock, croit toutefois que les deux joueurs ne pratiquent pas le même style de jeu et ne sont pas dans la même classe.

"Johan est un très bon joueur, a dit Babcock. Getzlaf est l'un des meilleurs joueurs de hockey au monde".

Getzlaf aura une autre chance de démontrer ses habiletés extraordinaires dans le cadre de la deuxième rencontre de la série entre les Ducks et les Red Wings, dimanche.

Les Ducks ont besoin du même type de performance de Getzlaf que celle qu'il a offert lors du premier match de la série, récoltant deux aides dans la défaite de 3-2 des siens.

Getzlaf a porté sa séquence avec au moins un point en séries éliminatoires à cinq parties, et ses 10 points ont fait de lui le meilleur marqueur des séries d'après-saison avant les matches de samedi.

"Je joue de la même manière que durant la saison régulière, a confié Getzlaf. De toute évidence, l'expérience que j'ai récoltée en matches éliminatoires a aidé".

Le mois dernier, Franzen a conclu une entente de 11 ans d'une valeur de 43,5 millions $US en grande partie parce qu'il dit aimer faire partie d'une équipe aussi talentueuse.

"Je suis très à l'aise avec ce contrat, a déclaré Franzen. Il y a tellement de joueurs dans ce vestiaire qui peuvent marquer des buts. ??a m'enlève un peu de pression".

Franzen a démontré qu'il n'était pas une étoile filante dans le firmament des séries éliminatoires de la LNH, notamment en égalant un sommet de concession en marquant 13 buts vainqueurs lors de la dernière classique printanière. Il a aussi inscrit 34 buts et récolté 59 points lors de la récente campagne.

Seuls Franzen, Joe Sakic, Jarome Iginla, Martin St. Louis, Daniel Alfredsson, Mats Sundin, Jeremy Roenick et Mark Recchi sont les joueurs actifs qui ont touché la cible au moins 20 fois à leurs 45 premières rencontres éliminatoires.

C'est le genre de production offensive dont les Red Wings rêvaient lorsqu'ils ont repêché Franzen au 97e rang de la séance de repêchage de 2004.

L'organisation des Ducks savait toutefois que Getzlaf allait devenir un bon joueur dans le circuit Bettman avant même de le repêcher au 19e rang en 2003, mais elle ignorait totalement qu'il allait si facilement surpasser les attentes à son endroit.

"Toutes les jeunes étoiles de cette ligue - Alexander Ovechkin, Sidney Crosby et Evgeni Malkin - ont de bonnes mains, mais Getz possède les meilleures, a lancé Teemu Selanne. Je ne connais pas de joueur aussi dominant dans la LNH".

"Il est sous-estimé parce qu'il évolue à Anaheim et n'attire pas beaucoup l'attention, a ajouté le gardien Chris Osgood. Il est assurément l'un des cinq meilleurs attaquants de puissance de la ligue".

En voir plus