Skip to main content

Getzlaf affirme que les Ducks ne compétitionnent pas assez

Le joueur de centre est frustré par le jeu d'Anaheim au cours d'une séquence où l'équipe a montré un dossier de 2-10-4 avant le Match des étoiles

par LNH.com @LNH_FR

Ryan Getzlaf s'est dit à court de mots pour expliquer le niveau de compétition des Ducks d'Anaheim, alors que s'entame la pause du weekend du Match des étoiles Honda 2019 de la LNH.

« Je suis frustré, et c'est très frustrant de voir que notre équipe est encore dans la course pour participer aux séries malgré tout et que nous sommes incapables de nous présenter, de compétitionner autour de notre filet, autour de leur filet, et que nous jouons comme nous l'avons fait ce soir », a déclaré l'attaquant après la défaite de 5-1 des Ducks face aux Blues de St. Louis, mercredi au Honda Center. Il s'agissait de la septième défaite de suite à domicile d'Anaheim (0-4-3).

« Nous devons jouer et compétitionner. En tant que groupe et en unité de cinq. Parfois, un ou deux joueurs fournissent les efforts, puis le troisième et le quatrième ne sont pas là, et vice-versa. En tant que groupe, nous ne compétitionnons pas assez pour rivaliser avec les autres équipes de cette ligue. »

À LIRE AUSSI : Kase ratera le reste de la saisonPerry de retour à l'entraînement des DucksLes Canards volent ensemble... à nouveau

Les Ducks ont remporté 11 de leurs 13 matchs entre le 21 novembre et le 17 décembre et montraient un dossier de 19-11-5, trois points derrière les Flames de Calgary et la première place dans la section Pacifique.

Mais Anaheim (21-21-9, 51 points) affiche un dossier de 2-10-4 au cours des 16 derniers affrontements, dont une série de 12 revers, la plus longue de son histoire, et est à un point de l'Avalanche du Colorado et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest. Les Ducks ont 20 points de retard sur les meneurs de la Pacifique, les Flames.

Anaheim a tenté de secouer son alignement en réalisant quatre transactions en trois jours la semaine dernière, et l'équipe a remporté deux parties consécutives contre le Wild du Minnesota et les Devils du New Jersey pour mettre fin à sa séquence de défaites. Mais les Ducks ont été dominés 8-1 au chapitre des buts dans deux revers consécutifs contre les Islanders de New York et les Blues.

« Nous devons trouver une façon », a indiqué Getzlaf, le capitaine d'Anaheim depuis la saison 2010-11. « Évidemment, cette pause ne pourrait pas survenir à un meilleur moment pour notre groupe actuellement. Espérons que nous pourrons partir, relaxer un peu et comprendre ce que ça prend pour compétitionner dans cette ligue. »

Getzlaf a confié n'avoir jamais ressenti ce niveau de frustration avec les Ducks, la seule équipe avec laquelle il a joué durant sa carrière de 14 saisons dans la LNH.

« Je n'ai jamais ressenti ça en 14 ans ici, a-t-il dit. Je n'ai jamais eu ce sentiment que nous n'allions pas compétitionner sur une base régulière. Nous avons connu des séquences de trois ou quatre parties où les choses n'allaient pas comme nous le voulions, ou nous ne comptions par sur le groupe que nous aurions voulu, mais je ne me suis jamais senti de cette façon sur une base constante comme c'est le cas actuellement. »

L'attaquant de 33 ans a amassé 33 points (10 buts, 23 passes) en 45 matchs cette saison, mais il a quatre points (un but, trois aides) à ses 15 plus récentes sorties. Il a dit avoir bon espoir que la pause du Match des étoiles aidera Anaheim à renverser la vapeur.

Video: PIT@ANA: Getzlaf double l'avance des Ducks

Les Ducks profiteront de leur congé obligatoire de cinq jours après le Match des étoiles. Leur prochain match est contre les Jets de Winnipeg, le 2 février au Bell MTS Place, alors que s'entamera un séjour de cinq rencontres à l'étranger.

« Relaxer », a-t-il répondu quand on lui a demandé ce que ses coéquipiers devraient faire durant la pause. « Comme je l'ai dit, nous devons essayer d'oublier nos problèmes un peu. Mais en même temps, notre concentration doit être portée sur ce que nous devons faire et sur ce qui nous attend d'ici la fin de la saison. »

Les blessures ont joué un rôle majeur dans les insuccès d'Anaheim. L'attaquant Corey Perry s'est déchiré le ligament collatéral médial durant l'échauffement avant un match préparatoire, le 24 septembre, et n'a pas joué cette saison. Il s'est entraîné mardi pour la première fois depuis sa blessure, mais il a dit qu'il n'y avait pas d'échéancier quant à son retour au jeu.

D'autres joueurs des Ducks qui ont raté beaucoup de matchs cette saison sont les attaquants Patrick Eaves (32 matchs, fracture d'une côte) et Rickard Rakell (13, cheville) ainsi que le défenseur Cam Fowler (23, fractures au visage) et le gardien Ryan Miller (18, genou).

L'attaquant Ondrej Kase subira une opération qui mettra fin à sa saison pour réparer une déchirure du labrum dans son épaule, le 30 janvier. Il s'est blessé dans le gain de 3-0 face au Wild le 17 janvier.

En plus, le centre Ryan Kesler et l'attaquant Jakob Silfverberg sont chacun réévalués quotidiennement en raison d'une blessure au bas du corps.

Tweet from @AnaheimDucks: 🗣: "I���m pissed off and frustrated and it���s really hard to understand that our group is in a playoff race still, after everything, and we can���t come out and compete hard around our net."Ryan Getzlaf reacts to tonight's loss on home ice. pic.twitter.com/GClPtrk1bs

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.