Skip to main content

Gaudreau et Rinne aident Nashville à égaler la série 2-2

Les Penguins ont redoublé d'ardeur, mais les Predators l'emportent 4-1

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

NASHVILLE - Frédérick Gaudreau continue d'ajouter à sa légende en Finale de la Coupe Stanley 2017. Le jeune attaquant a inscrit un troisième but en quatre matchs tandis que Pekka Rinne a multiplié les prouesses devant le filet, et les Predators de Nashville ont ramené la série à la case départ en défaisant les Penguins de Pittsburgh 4-1 au Bridgestone Arena, lundi. 

Gaudreau a marqué le but gagnant dans un deuxième match d'affilée, annulant les deux buts victorieux de Jake Guentzel des Penguins de Pittsburgh - un autre joueur de première saison - dans les premières rencontres jouées à Pittsburgh. 

Video: undefined

Résultat : la Finale se retrouve dans une impasse avant la cinquième confrontation au PPG Paints Arena de Pittsburgh, jeudi (20h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN). 

« Je ne crois pas au concept de 'momentum' en séries éliminatoires, surtout rendu en Finale de la Coupe Stanley où le moindre geste est important », a soutenu le défenseur P.K. Subban des Predators qui a versé dans la sobriété en présence des journalistes. « Nous retournons chez eux en sachant que nous devrons être meilleurs que nous l'avons été chez nous. » 

Dans une quatrième rencontre très animée, Gaudreau a signé un exploit qu'un seul autre joueur de la LNH a accompli - John Harms des Blackhawks de Chicago en 1944 -- en obtenant ses trois premiers buts en carrière en Finale de la Coupe Stanley. 

Calle Jarnkrok, Viktor Arvidsson et Filip Forsberg, dans le filet abandonné,ont été les autres buteurs des Predators, qui ont eu l'avantage 26-24 dans les tirs. 

Sidney Crosby a été le seul qui a déjoué le vétéran Rinne sur une échappée. 

« C'est dur de gagner quand on ne marque qu'un but », a commenté l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. « Cela dit, j'estime que c'est le match (de la Finale) au cours duquel nous avons créé le plus d'occasions et des occasions de grande qualité. Nous avons eu quelques échappées et nous avons bourdonné près du filet. Le processus a été bon. Nous devons rester concentrés là-dessus. Nous avons des marqueurs. Ils vont finir par concrétiser. » 

Après avoir été éclipsé par le jeune Matt Murray à Pittsburgh, le vétéran Rinne a repris des couleurs à domicile, où les Predators sont quasiment invincibles en séries cette année avec neuf victoires en 10 matchs.

But du match 

Celui de Gaudreau que personne n'a signalé sur le coup, l'action se poursuivant pendant un bon moment. On a cru que Murray avait fait l'arrêt à la suite du tourniquet que Gaudreau a effectué derrière le but. En fait, Murray avait fait l'arrêt, après que la rondelle ait bel et bien franchi la ligne rouge du but. 

« J'ai cru voir la rondelle dans le but mais je n'étais sûr. C'est en revenant sur le banc qu'on m'a dit qu'elle avait rentré. On avait pu voir la reprise vidéo », a expliqué Gaudreau. 

Le but, qui a rompu l'égalité de 1-1, allait procurer l'avance pour de bon aux Predators à 3 :20 du deuxième tiers.

Video: PIT@NSH, #4: Gaudreau marque sur le tourniquet 

Arrêt du match 

Tout juste avant le but de Gaudreau, Rinne qui stoppe le lancer à bout portant de Guentzel décoché de proche après avoir reçu la passe vive de Crosby en provenance du coin gauche.

Video: PIT@NSH, #4: Rinne vole Guentzel et Rust

Sous le radar 

Mike Fisher célébrait son 37e anniversaire de naissance, lundi. Il a souligné l'événement en faisant une superbe passe en s'élançant de tout son long sur la glace au centre qui a envoyé Arvidsson en échappée pour le troisième but. 

Le gardien Murray a dit qu'il s'en voulait de ne pas été plus combatif sur la séquence. Arvidsson l'a déjoué à l'aide d'un lancer bas du côté de la mitaine.

Video: PIT@NSH, #4: Fisher met la table pour Arvidsson

Jeu du match 

Avec le score 2-1 en deuxième période, Rinne qui se dresse par deux fois devant une charge de Crosby, avant de voler un but à Guentzel à l'aide d'un plongeon désespéré. Époustouflant. 

« Après les deux arrêts contre Crosby, j'ai eu de l'aide devant le filet, mais j'ai dû imiter un gardien de soccer pour revenir à temps, a commenté Rinne. Sur le coup, ç'a été un gros jeu. » 

Video: PIT@NSH, #4: Rinne réalise plusieurs superbes arrêts

Ce qu'ils ont dit 

« Nous aimerions avoir tout notre monde dans la formation. Nous manquons les services de Ryan Johansen. Je me répète : nous sommes rendus au stade de la saison où nous avons deux choix, soit nager ou couler à pic. Des joueurs ont élevé leur niveau de jeu. Colton Sissons et Calle Jarnkrok doivent le faire. Frédérick Gaudreau s'amène et il doit le faire. S'il ne le fait pas, ça nous complique joliment la tâche. D'autres joueurs comme Vernon Fiddler nous rendent de précieux services. » -- L'entraîneur des Predators Peter Laviolette.  

« Nous avons davantage créé d'attaque. Leur gardien a été très solide. Nous avons été à un tir d'égaler le score pendant un bon moment. Nous avons fait un pas dans la bonne voie, mais il faut que nous en fassions encore plus. À ce stade, il n'y a que la victoire qui compte sinon c'est insuffisant. » -- Le vétéran joueur de centre Matt Cullen des Penguins. 

Ce qu'il faut savoir 

Les Penguins ont contesté le premier but de Jarnkrok, alléguant que Craig Smith avait entravé le travail du gardien Matt Murray. 

« J'estime qu'on m'a embêté. Il y a eu le bâton du joueur et le contact et le contact à la tête », a dit Murray 
Le jeune gardien a subi deux revers de suite en séries pour la première fois en deux ans. Il montrait une fiche de 7-0 à la suite d'une défaite, avant lundi. 

Video: PIT@NSH, #4: Jarnkrok bat Murray sur le retour

La suite 

La série retourne au PPG Paints Arena de Pittsburgh pour le cinquième acte, jeudi (20h HE; TVA Sports, CBC, NBCSN).

En voir plus