Skip to main content

Gary Bettman veut intensifier la présence de la LNH en Europe

LNH.com @NHL

La Ligue nationale présente des matchs de la saison régulière en Europe. Il reste ?  savoir quel genre de succès ils connaîtront.

Dans une entrevue accordée ?  la Presse Canadienne avant le début de la 91e saison de la LNH, le commissaire Gary Bettman a dit souhaiter que la ligue continue d'intensifier sa présence en Europe.

Il se rappelle fièrement l'enthousiasme des partisans venus de partout assister ?  l'ouverture de la saison 2007-08 ?  Londres. Et il espère que ce sera encore mieux cette année lorsque deux matchs seront présentés dans les capitales suédoises et tchèques.

"Nous avons maintenant l'occasion d'aller dans des marchés de hockey plus développés d'où proviennent plusieurs de nos joueurs. D'après les premières indications, la réception que nous obtenons est fabuleuse", a raconté Bettman.

Celui-ci ne cache pas son désir d'augmenter la visibilité de sa ligue en Europe. Etape par étape cependant, comme le fait que quatre équipes y entreprendront leur saison régulière en fin de semaine prochaine contre deux l'an dernier.

Environ 30 pour cent des joueurs de la LNH proviennent des pays européens. A Stockholm, les Suédois auront l'occasion d'accueillir une des leurs grandes vedettes, Daniel Alfredsson, lorsque les Sénateurs d'Ottawa affronteront les Penguins de Pittsburgh. A Prague, si Jaromir Jagr n'est plus un membre des Rangers de New York, ceux-ci miseront sur deux autres Tchèques, Peter Prucha et Michal Rozsival, pour affronter le Lightning de Tampa Bay.

En plus d'attirer de nouveaux amateurs, ces matchs en Europe pourraient aussi mener ??  de nouvelles commandites, des ententes sur les produits dérivés et des contrats de télévision plus lucratifs, a rappelé Bettman.

De ce côté-ci de l'océan, la LNH tentera d'établir un record d'assistanxce pour une quatrième année consécutive. Aussi, les cotes d'écoute aux Etats-Unis pour la dernière finale de la coupe Stanley entre les Penguins et les Red Wings de Detroit ont été supérieures ??  ce qu'elles étaient avant le lock-out.

Ce sont l??  d'autres raisons d'être optimiste pour Monsieur le commissaire.

En voir plus