Skip to main content

Gallagher possiblement de retour face aux Sabres, mais pas Drouin

Les Canadiens retrouveront leur équipe miroir de l'Association de l'Est à Buffalo, jeudi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Brendan Gallagher devrait renouer avec l'action pour les Canadiens de Montréal à Buffalo jeudi, mais il est acquis que Jonathan Drouin ne sera pas retour face aux Sabres.

C'est ce que l'entraîneur Claude Julien avait à annoncer avant le départ de l'équipe, mercredi.

« Les chances sont bonnes pour Gallagher, dans l'attente évidemment de l'obtention du feu vert complet des médecins, mais Drouin ne reviendra pas », a-t-il fait savoir. 

À LIRE AUSSI: Un pas de plus pour Gallagher et DrouinUn message entendu, mais pas toujours appliqué

Gallagher a raté 10 des 11 derniers matchs en raison d'une commotion cérébrale et Drouin manquera une 33e rencontre depuis qu'il s'est blessé au poignet gauche le 15 novembre.

Julien a mentionné que les deux attaquants qui ont raté les deux dernières journées d'entraînement, Max Domi et Artturi Lehkonen, devraient être de la partie.

« D'après ma compréhension, c'est une décision qui ne sera prise qu'avant le match, a précisé l'entraîneur. Nous espérons qu'ils puissent jouer. »

En défense, Marco Scandella a dit qu'il sera en mesure d'affronter son ancienne équipe même s'il est incommodé par une blessure.

« C'est important, c'est mon ancienne équipe », a commenté Scandella, qui a évolué pendant deux saisons et demie avec les Sabres. « Ce sera le "fun" de retourner à Buffalo avec le chandail des Canadiens sur le dos. Je veux uniquement me concentrer à jouer comme j'en suis capable. »

Acquis dans un échange le 2 janvier, Scandella n'est pas complètement satisfait de son rendement jusqu'à maintenant.

« Je peux être meilleur, a-t-il argué. Je dois préconiser mon style qui consiste à être efficace en défense. »

L'entraîneur Julien a dit que le défenseur québécois âgé de 28 ans répond sensiblement au niveau d'espérance de l'équipe.

« On veut qu'il nous apporte ses qualités en défense et son expérience. Nous le connaissons comme un défenseur fiable, a-t-il indiqué. C'est dur de faire une évaluation de son jeu parce qu'il n'est pas à 100 pour cent de ses capacités. Il nous a donné de bons matchs et d'autres moyens. »

Équipe miroir

Le Tricolore (22-22-7) va se frotter à son « équipe miroir » dans l'Association de l'Est. Les Sabres (22-21-7) ont le même total de points, 51, en ayant livré un match de moins. Les deux équipes montrent des statistiques semblables au chapitre des buts pour (157 pour le CH et 147 pour les Sabres) et des buts contre (161-157).

Les Sabres sont meilleurs à domicile (14-7-3) que les Canadiens (10-13-4).

Les Canadiens ont subi la défaite 4-2 à la maison contre les Capitals de Washington à leur retour de la pause, lundi. Les Sabres se sont inclinés 5-2 chez eux face aux infortunés Sénateurs d'Ottawa, mardi.

Ils ont essuyé la perte de leur gardien de confiance Linus Ullmark, qui s'est blessé au bas du corps et qui ratera entre trois et quatre semaines d'action. Carter Hutton, qui n'a pas gagné dans ses 11 derniers matchs, ou Jonas Johansson, qu'on a rappelé de l'équipe-école mercredi, va affronter le Tricolore. 

 Video: BUF@NSH: Ullmark plonge pour voler Johansen

« Nous n'avons pas le choix de redresser la situation parce que les trois prochains matchs sont contre des rivaux directs de notre association, a affirmé Julien. Il faut être prêt à jouer selon notre identité comme équipe et à faire face au défi. C'est ce que nous demanderons aux joueurs. »

Après jeudi, le CH accueillera les Panthers de la Floride et les Blue Jackets de Columbus qui font partie du portrait des huit équipes actuellement en séries éliminatoires - loin devant les Canadiens. Les Panthers et les Blue Jackets, qui sont en pause cette semaine, ont remporté leurs six derniers matchs chacune.

Tâche colossale

On ne veut pas être rabat-joie, mais la tâche à laquelle le Tricolore est confronté est colossale.

La dernière fois qu'une équipe est parvenue à se qualifier aux séries, après avoir connu deux séquences de huit matchs ou plus sans victoire dans la même saison, ce qui est le cas du CH cette saison, c'est arrivé il y a 22 ans en 1997-98. Les Oilers d'Edmonton et les Coyotes de Phoenix (à l'époque) avaient signé l'exploit.

Le tour de force a été réalisé à 23 reprises dans l'histoire de la LNH, mais surtout à une époque où il y avait moins d'équipes dans les années 1970 et 1980.

Les Canucks de Vancouver ont connu quatre séquences du genre en 1985-86, tout en réussissant à prendre part aux séries.

Une équipe doit annuler ses séries d'insuccès par d'aussi longues, voire plus longues, séquences de victoires. C'est ce que doit vite faire le CH dans ses 31 derniers matchs.

Pour revenir à l'entraînement mercredi, le capitaine Shea Weber a eu congé d'entraînement mercredi tandis que Nate Thompson a profité d'une journée de soins thérapeutiques. Les deux vétérans seront à leur poste, jeudi.

Trios des Canadiens à l'entraînement mercredi
Tomas Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Ilya Kovalchuk - Nick Suzuki - Joel Armia
Ryan Poehling - Jesperi Kotkaniemi - Nick Cousins
Jonathan Drouin - Jordan Weal - Dale Weise

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.