Skip to main content

Galchenyuk vole encore le spectacle contre les Sabres

La victoire des Canadiens est assombrie par la blessure de P.K. Subban

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont signé une victoire de 3-2 contre les Sabres de Buffalo jeudi, mais l'état de santé de P.K. Subban représentait une grande source de préoccupation au terme de la soirée.

Peu de temps après le transport de Subban à l'hôpital, l'équipe s'est montrée rassurante en indiquant que le défenseur pouvait bouger ses membres et qu'il était conscient.

 

Il reste que les joueurs des deux équipes n'avaient plus le cœur à l'ouvrage au cours des dernières 2:26 de jeu en troisième période.

« Vous tentez de gagner un match de hockey, mais c'est comme si vous n'aviez pas le goût de continuer de jouer après ça », a commenté l'entraîneur des Sabres Dan Bylsma. « Il reste quelques minutes à jouer, mais vos pensées sont davantage pour l'athlète et l'être humain. Le match est secondaire. »

Le jeune défenseur des Canadiens Mark Barberio a ajouté que l'accident avait comme scié les jambes des joueurs.

« Ç'a drainé l'énergie dans tout l'amphithéâtre. Même les deux équipes ont connu une baisse d'énergie à la reprise de l'action, a-t-il souligné. À notre retour dans le vestiaire après la victoire, c'était calme et morne. Habituellement, l'atmosphère est beaucoup plus festive. Toutes nos pensées vont à P.K. ce soir. »

Le météore Alex

Pour revenir au match, Alex Galchenyuk a poursuivi sur son irrésistible lancée en connaissant un cinquième match de deux buts dans ses huit dernières rencontres.

Video: Galchenyuk mène la charge contre les Sabres

On se demande bien quelle mouche l'a piqué celui-là. Son septième match de deux buts ou plus de la saison, un sommet dans la LNH, a porté son total à 11 buts dans ses huit dernières sorties. Avec 25 filets cette saison, il est le meilleur franc-tireur de l'équipe, un but devant le capitaine Max Pacioretty. Galchenyuk a failli réussir un tour du chapeau vers la toute fin du temps réglementaire, mais son tir vers le filet déserté a tout juste raté la cible.

« Nous savions qu'il était tout feu tout flamme, mais nous avons été incapables de le maîtriser, a commenté Bylsma. Sur la séquence de son deuxième but en supériorité numérique, il est complètement seul devant le gardien. Pour un gars en feu comme lui, c'était un but facile. »

Galchenyuk est le premier joueur de la LNH qui colle trois matchs de deux buts ou plus depuis Marian Hossa, des Blackhawks de Chicago, en février 2015 (6-0-6). Il est le premier joueur des Canadiens à accomplir pareil exploit depuis Brian Savage en octobre 1995 (7-1-8).

Il est de plus le premier des Canadiens qui signe l'exploit de quatre matchs en cinq de deux buts ou plus depuis Réjean Houle en novembre 1980 (8-3-11). Finalement, le dernier joueur des Canadiens qui avait réussi deux buts ou plus dans cinq rencontres en huit sorties, comme lui, est l'illustre Jean Béliveau en mars 1959 (13-10-23).

« Je n'ai jamais connu de séquence semblable dans la Ligue nationale, a répété Galchenyuk. Vous devez apprécier ce qui arrive, tout en restant bien concentré parce que les choses peuvent changer rapidement. »

Torrey Mitchell, avec son huitième de la campagne, a obtenu le but victorieux tandis que Mike Condon a réalisé 36 arrêts pour savourer sa 17e victoire. Mark Barberio a amassé deux passes.

Nicolas Deslauriers, son cinquième, et Brian Gionta, son neuvième, ont été les marqueurs des Sabres, tandis que Robin Lehner a maîtrisé 31 lancers devant le filet.

Le Tricolore va poursuivre son séjour de quatre matchs à domicile en recevant le Wild du Minnesota, samedi.

Spectacle Galchenyuk

Les Canadiens menaient 2-1 après deux périodes grâce au « spectacle Galchenyuk » qui est débarqué en ville.

Il faut dire qu'avant la neuvième minute de la deuxième période, il ne s'était pas passé grand-chose. Rien pour écrire à sa mère, ou même à la parenté éloignée!

À 9:00 pile, le but des Sabres a été l'élément déclencheur d'un peu d'action. De l'enclave, Deslauriers a redirigé le tir des poignets anodin du défenseur Jake McCabe tout juste à l'intérieur du poteau gauche du filet.

La rondelle était à peine remise au jeu que Galchenyuk annulait l'avance, neuf secondes plus tard. Il a vu la tentative de passe de Max Pacioretty aboutir sur la lame de son bâton. Lehner n'y a vu que du feu.

Deslauriers et Mike Brown ont par la suite laissé tomber les gants après avoir fait un brin de jasette pendant l'action. Quelques coups ont été portés avant qu'on assiste à une épreuve de force qui a tourné à l'avantage du Québécois.

Avant la fin de la deuxième période, à 19:16, Galchenyuk a procuré l'avance aux siens pendant une attaque massive.

Positionné tout près de Lehner, il a tiré sur réception de la passe de Sven Andrighetto en provenance du coin gauche.

Tôt en troisième, le défenseur Greg Pateryn des Canadiens et Marcus Foligno en sont venus aux coups. Une deuxième bagarre dans un même match au Centre Bell cette saison, c'était du jamais vu.

Victor Bartley a par la suite été puni et les Sabres ont profité du jeu de puissance pour créer l'égalité, à 3:00. Le capitaine Gionta a fait dévier un tir à courte distance comme lui seul peut le faire.

Mitchell a réussi le but qui allait faire la différence à 13:21. Le Québécois a marqué sur un retour de lancer de Barberio qui avait bifurqué sur Stefan Matteau devant le filet. Sur la séquence, Matteau a été crédité d'un premier point dans l'uniforme bleu-blanc-rouge.

 

En voir plus