Skip to main content

Poolers : Galchenyuk connaît un bon départ en Arizona

Theodore semble s'être relancé avec les Golden Knights, mais c'est plus difficile pour Williams et Sergachev

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

EN HAUSSE

Alex Galchenyuk, Coyotes de l'Arizona (A) : Une blessure au bas du corps a retardé l'entrée en scène de Galchenyuk avec les Coyotes, mais il connaît un bon début de saison et il devrait attirer l'œil des poolers. En six matchs, Galchenyuk a récolté cinq points (deux buts, trois passes) et deux d'entre eux ont été obtenus sur le jeu de puissance. Galchenyuk est le troisième joueur le plus utilisé en avantage numérique (3:04) chez les Coyotes, qui connaissent du succès avec l'avantage d'un homme depuis deux semaines (21,1 pour cent). Au cours de cette période, les Coyotes ont inscrit 26 buts (cinquième dans la LNH, un but derrière les Penguins de Pittsburgh). Si la tendance se maintient, Galchenyuk devrait continuer d'amasser des points régulièrement, d'autant plus qu'il est employé à forces égales avec Richard Panik et la jeune sensation Clayton Keller.

Video: PHI@ARI: Galchenyuk bat Pickard d'un beau lancer

Shea Theodore, Golden Knights de Vegas (D) : Le défenseur des Golden Knights semble enfin être sorti de sa torpeur, au grand plaisir des poolers. À ses neuf premiers matchs de la saison, Theodore n'a amassé qu'une mention d'aide, mais il vient de récolter cinq points (un but, quatre aides) à ses six dernières sorties. Jeudi face aux Sénateurs d'Ottawa, Theodore tentera d'amasser un point dans une cinquième partie de suite. Cette saison, seulement un de ses six points a été obtenu sur le jeu de puissance, qui est en panne sèche à Vegas (11,8 pour cent). Si les Golden Knights peuvent s'améliorer dans cette facette du jeu, Theodore pourrait en profiter, tout comme les poolers qui comptent sur lui dans les pools à catégories multiples où les points en avantage numérique sont comptabilisés. Notons que les 39 tirs de Theodore représentent le deuxième plus haut total chez les Golden Knights.

Video: TBL@VGK: Theodore profite de la circulation

Thomas Greiss, Islanders de New York (G) : Tout baigne dans l'huile chez les Islanders de New York, qui ont récolté au moins un point dans leurs sept derniers matchs (5-0-2), et c'est en grande partie grâce au brio de Greiss. Le portier de 32 ans montre une fiche de 3-0-1 à ses cinq dernières sorties (quatre départs) avec une moyenne de buts alloués de 1,56 et un blanchissage. Au cours de cette séquence, Greiss a accordé seulement sept buts sur 153 lancers (pourcentage d'arrêts de ,954). Les Islanders semblent confier le filet au gardien le plus méritant entre Greiss et Robin Lehner. C'est donc dire que Greiss devrait continuer d'obtenir beaucoup de départs dans les prochaines semaines. En plus, Greiss (41 pour cent) a été moins réclamé que Lehner (45 pour cent) dans les ligues standards de Yahoo. Les poolers devraient en profiter pendant qu'il connait du succès. 

Video: NJD@NYI: Greiss frustre Hall sur l'échappée

EN BAISSE

Justin Williams, Hurricanes de la Caroline (A) : Après avoir entamé la saison sur les chapeaux de roue (sept points en cinq matchs), Justin Williams semble être revenu sur Terre. L'attaquant a amassé seulement trois mentions d'aide à ses 10 plus récentes rencontres et ce n'est pas un hasard que Jordan Staal, son principal compagnon de trio, soit lui aussi en panne. Staal n'a obtenu que deux points (un but, une passe) à ses six dernières parties. Malgré tout, Williams demeure le troisième joueur le plus employé sur le jeu de puissance (3:12) chez les Hurricanes, mais ces derniers en arrachent dans cet aspect du jeu (12,5 pour cent). D'ailleurs, la Caroline a encaissé cinq revers de suite (0-4-1) et jusqu'à ce que l'équipe se relance offensivement, la prudence devrait être de mise avec Williams. À 37 ans, un ralentissement est inévitable, et ce, même s'il a amassé plus de 51 points dans deux de ses trois dernières saisons.

À LIRE AUSSI : Poolers : Le top-50 des défenseurs | Des nouvelles de l'infirmerie | Le top-25 des gardiens

Mikhail Sergachev, Lightning de Tampa Bay (D) : En l'absence du défenseur vedette Victor Hedman, plusieurs poolers s'attendaient à ce que Sergachev s'impose et accumule les points, mais force est d'admettre que l'arrière de 20 ans n'a pas été capable de relever le défi. Sergachev a été blanchi de la feuille de pointage à ses six derniers matchs, et ce n'est pas parce que le Lightning ne l'a pas placé dans une position favorable. Au cours des deux premiers matchs après la blessure de Hedman, Sergachev a été le défenseur le plus utilisé sur le jeu de puissance, mais en l'absence de résultats, c'est Ryan McDonagh qui a dirigé le plus souvent l'avantage numérique dans trois des quatre parties subséquentes. En l'absence de Hedman, McDonagh en a profité pour amasser ses deux premiers points de la saison avec l'avantage d'un homme, et il cumule sept points (un but, six aides) à ses six derniers matchs.

Matt Murray, Penguins de Pittsburgh (G) : Avec cinq revers consécutifs (0-4-1), les Penguins semblent avoir perdu leurs repères, et Matt Murray n'échappe pas à la tendance. À ses cinq derniers départs, le portier de 24 ans montre une fiche de 1-3-1 avec une moyenne de 3,78 et un pourcentage de ,879, des chiffres nettement inférieurs aux attentes dans son cas. La dernière victoire de Murray remonte au 25 octobre, un gain de 9-1 contre les Flames de Calgary. Son auxiliaire Casey DeSmith a d'ailleurs obtenu le départ contre les Capitals de Washington, mercredi. Pittsburgh devra limiter le nombre d'occasions de ses adversaires si Murray veut se relancer. Les Penguins ont accordé 20 buts au cours de leur série de défaites.

Video: TOR@PIT: Rielly marque son deuxième but du match

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.