Skip to main content

Gainey salue le travail de Lapierre et de Latendresse par du temps en "PP"

LNH.com @NHL

TORONTO - Bob Gainey a récompensé les efforts du trio de Maxim Lapierre en lui accordant du temps de jeu en supériorité numérique en troisième période. Lapierre a d'ailleurs réussi son 15e de la saison à la suite d'une superbe passe de son comparse Guillaume Latendresse.

"J'étais quelque peu mélangé parce que la dernière fois que j'avais joué en avantage numérique, j'étais avec les Nordiques de Repentigny dans la catégorie novice B", a lancé Lapierre, qui ne rate jamais l'occasion d'y aller d'une bonne blague.

"C'est plaisant de voir qu'on apprécie ce qu'on fait et d'avoir la chance de jouer en avantage", a-t-il ajouté.

Gainey a souligné que Lapierre et Latendresse méritent qu'on les utilise en attaque à cinq, au même titre que les Tomas Plekanec et Chris Higgins.

"Ils ont bien joué et l'important pour eux, c'est de ne pas modifier leur style de jeu à égalité numérique", a-t-il mentionné.

Les deux Québécois en avaient long à dire au sujet de leur ancien coéquipier Mikhail Grabovski, qui a blessé Andrei Markov d'une mise en échec en troisième période.

"Je pense que les joueurs des Maple Leafs commencent à comprendre pour quelles raisons on s'est débarrassé de lui à Montréal, a déclaré Latendresse. C'est un joueur égocentrique, qui ne fait pas passer les succès de l'équipe avant ses propres succès personnels."

Lapierre a ajouté que Grabovski a commis un geste déplorable, "mais ça ne me surprend pas venant de lui. Je n'en dirai pas davantage au sujet du (numéro) 84. J'espère que Andrei va être correct."

Grabovski, quant à lui, a affirmé aux journalistes qu'il n'aurait même pas mérité d'être puni.

"J'estime que c'était un coup légal. Je ne voulais pas le frapper par derrière. J'ai aperçu son épaule et je l'ai frappé à l'épaule."

Alex Kovalev s'est dit assuré que Markov et Mathieu Schneider, qui se serait blessé à une épaule, vont vite revenir au jeu.

"Je ne suis aucunement préoccupé par leur état de santé. Je suis convaincu qu'ils vont être de retour sous peu", a-t-il argué.

Kovalev a connu une autre fructueuse soirée à l'attaque, avec quatre points qui lui ont permis de franchir le plateau des 60 en saison régulière (63).

"Je disais dernièrement que j'avais toujours confiance en cette équipe, a-t-il répété. On ne pouvait pas changer les choses du jour au lendemain, mais il nous restait suffisamment de matchs pour le faire. Et on l'a fait."

Gainey, lui, a dit revoir "le Alex Kovalev de la saison dernière", quand il a bouclé la saison avec 84 points.

En voir plus