Skip to main content

Gagné a renoncé au titre de capitaine pour se concentrer sur son retour

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Simon Gagné n'a pas été vexé qu'on accorde le titre de capitaine des Flyers au jeune Mike Richards. Au contraire, le Québécois a en quelque sorte validé le choix des dirigeants de l'équipe, avant qu'ils ne le dévoilent.

"Les dirigeants m'ont contacté pendant l'été et je leur ai suggéré de choisir Mike, a laissé savoir Gagné, dimanche. Ils ont aussi tâté le terrain auprès de Mike et de Kimmo Timonen (un défenseur).

"Je leur ai indiqué que, dans les circonstances, je préférais mettre toutes mes énergies sur mon retour au jeu, a-t-il expliqué. Mike est un excellent leader. Il l'a démontré la saison dernière, et il est prêt à s'acquitter de la tâche."

C'est la deuxième fois en l'espace de quelques années que Gagné renonce au titre de capitaine. Les Flyers ont voulu qu'ils remplacent Keith Primeau, au moment où il était blessé.

"J'avais été surpris de voir un jour, en me présentant dans le vestiaire, qu'on avait cousu un 'C' sur mon chandail. J'étais allé voir les dirigeants pour leur dire que d'autres joueurs dans l'équipe étaient plus prêts que moi à le porter."

(...)

Sergei Kostitsyn a la tête dure, mais le message qu'on lui martèle depuis la saison dernière commence à être saisi. Le Canadien implore le jeune Bélarusse de lancer plus souvent vers le filet.

"Les entraîneurs me le répètent à tous les jours", a souligné le cadet des frangins, en arborant un large sourire.

"Je pense que ça commence à rentrer", a constaté Guy Carbonneau en riant, en parlant de la soirée de deux buts qu'il a connu contre les Maple Leafs, samedi.

Les Kostitsyn sont plus à l'aise cette saison, c'est particulièrement visible dans le cas de Sergei. Il apprécie d'évoluer en compagnie du vétéran Robert Lang, "qui est un bon passeur".

Au moment où Sergei répondait aux questions des journalistes, dimanche, son frère Andrei se payait sa tête.

"Il est jaloux parce que vous me parlez", a-t-il confié, en le taquinant à son tour.

Auteur de 26 buts, la saison dernière, Andrei n'a pas touché la cible dans les deux premiers matchs du CH.

(...)

La décision des Flyers d'inviter Sarah Palin, colistière au candidat républicain à la présidence des Etats-Unis, John McCain, à procéder à la mise au jeu protocolaire du match inaugural de l'équipe, samedi, a suscité une vive controverse. Palin a reçu un accueil mitigé au Wachovia Center.

"La foule a manifesté bruyamment, a relaté le gardien Martin Biron. Plusieurs personnes brandissaient des affiches. C'était intense dans les gradins, il y avait passablement d'action. J'ai même cru que quelques bagarres éclatent, à voir la réaction des gens."

Palin a effectué une visite dans le vestiaire des Flyers au cours de la première période. Elle a inscrit sur le tableau: "Let's go boys!". Le message a sans doute fouetté les Flyers qui ont par la suite failli combler le retard de 4-0 qu'ils accusaient face aux Rangers après 20 minutes de jeu.

(...)

Guy Carbonneau a dirigé une légère séance d'entraînement, au lendemain de la victoire de 6-1 que le Canadien a acquise à Toronto. L'entraîneur a accepté qu'on devance la séance d'une trentaine de minutes parce que les joueurs voulaient suivre les activités de la NFL.

En voir plus