Skip to main content

Franzen obtient trois points, dont le but gagnant, dans une victoire de 4-3

LNH.com @NHL

DETROIT - Johan Franzen a marqué deux buts, dont celui de la victoire, et ajouté une aide, jeudi, alors que les Red Wings de Detroit ont défait l'Avalanche du Colorado 4-3 pour prendre les devants 1-0 dans leur demi-finale d'association.

"Leur première ligne est redoutable, mais il doit être le prochain nom sur votre liste de joueurs à surveiller", a déclaré l'entraîneur-chef de l'Avalanche, Joel Quenneville. "Il est bourré de talents et c'est un gros attaquant de puissance."

A six pied trois, 220 livres, Franzen est le plus gros joueur des Red Wings.

Son deuxième but, marqué tôt en deuxième période, a donné une priorité de 4-1 aux Wings et chassé José Théodore du match après 16 tirs seulement. Le gardien de l'Avalanche n'a même pas terminé la rencontre au banc des siens. Malade, il a été renvoyé à l'hôtel où loge l'équipe.

Peter Budaj a pris la relève et donné une chance à son club de revenir dans le match, bloquant les 20 tirs dirigés contre lui.

L'Avalanche a pourtant pris les devants dans cette rencontre. A 8:53 du premier vingt, Paul Stastny a marqué son deuxième des présentes séries avec l'aide de Ryan Smyth et Milan Hejduk pour faire 1-0 Colorado. Cette avance n'a pas duré longtemps.

Une minute plus tard, Henrik Zetterberg a créé l'égalité, avant que Franzen ne s'occupe des trois autres buts des Red Wings.

Il a d'abord obtenu une aide sur le but chanceux de Dan Cleary. Le tir de Cleary a été bloqué par Théodore, mais la rondelle s'est retrouvée une bonne vingtaine de pieds dans les airs avant de retomber derrière le gardien de l'Avalanche.

Puis, Franzen a marqué deux fois pour la première fois de sa carrière en séries. Son premier de la soirée et son troisième des séries a été réussi avant la fin de la première, alors que les Red Wings profitaient de l'avantage d'un joueur. Brian Rafalski a récolté sa deuxième aide de la soirée sur ce but.

Franzen a complété la marque pour les Red Wings à 1:13 du deuxième vingt.

"Même s'ils ont marqué le premier but, nous croyions que nous formions la meilleure équipe, a dit Franzen. C'est une bonne chose que nous ayons marqué sur la séquence suivante."

Le changement de gardien a semblé réveiller les joueurs de l'Avalanche. Un peu plus de quatre minutes après le but de Franzen, John-Michael Liles a marqué son premier des séries d'un tir frappé du côté du bâton de Chris Osgood, qui a déjà mieux paru. Avant que la deuxième ne prenne fin, Hejduk, avec son troisième, a ramené l'Avalanche à un seul but des Red Wings, assisté de Stastny et de Smyth.

"Nous avons connu une très bonne deuxième période et avons eu de très bonnes chances d'égaler la marque, a ajouté Quenneville. Ca veut dire qu'on peut livrer bataille à cette équipe."

La formation du Colorado a bien tenté de créé l'égalité en troisième, mais Osgood n'a rien cédé.

"Il a fermé la porte quand le match était en jeu", a déclaré l'entraîneur-chef des Wings, Mike Babcock.

Les Red Wings ont dominé 36-21 au chapitre des lancers, dont 15 contre 6 au premier engagement. Les deux équipes s'affronteront à nouveau samedi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.