Skip to main content

Franzen et les Red Wings se préparent pour la finale de l'Ouest

LNH.com @NHL

DETROIT - Les Red Wings de Detroit n'ont pas de vedettes aussi connues que lors de leur dernière conquête de la coupe Stanley, en 2002, alors que la formation comptait notamment sur Steve Yzerman et Brett Hull. Mais de la façon dont ils jouent, n'importe quel vrai partisan de hockey saura bientôt, si ce n'est déjà fait, de qui est composée l'équipe actuelle.

Johan Franzen revendique déjà 11 buts en séries, dont deux tours du chapeau face à l'Avalanche du Colorado. Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg ont obtenu 13 points chacun, ajoutant du travail acharné à du talent évident.

"Pavel (29 ans) et Hank (27) sont des vedettes de la ligue à l'âge parfait, a dit l'entraîneur des Wings, Mike Babcock. Ils sont dans les meilleures années de leurs carrières."

L'étouffante brigade défensive est menée par Nicklas Lidstrom, qui a gagné cinq fois le trophée Norris.

Le gardien Chris Osgood montre un dossier de 6-0 depuis qu'il a remplacé Dominik Hasek au premier tour contre Nashville.

"Les choses ne pourraient pas aller mieux pour nous," a dit Babcock.

Après avoir battu Nashville en six matches puis balayé le Colorado, les Red Wings se retrouvent en finale de l'Ouest pour la deuxième année d'affilée.

L'an dernier, les Wings menaient la finale de l'Ouest 2-1, contre Anaheim, avant de s'incliner devant les éventuels champions.

Les Wings affronteront les gagnants de la série entre Dallas et San Jose. Les Stars tentaient de disposer des Sharks en cinq matches, vendredi, à San Jose. Un sixième match aurait lieu dimanche et un septième, mardi; dans un tel cas, on ne connaîtrait pas l'horaire de la finale avant le lendemain.

Babcock a dit qu'il ne s'en faisait pas avec la possibilité d'une longue pause avant la prochaine série.

"Ce qui m'importe c'est la victoire, a dit Babcock. C'est suffisant."

Franzen a récolté 26 buts depuis le 2 mars, un sommet dans la LNH. Alexander Ovechkin des Capitals de Washington a marqué 20 fois depuis ce temps, ayant toutefois disputé trois matches de moins.

Le Suédois de six pieds trois pouces et 220 livres évolue sur le deuxième trio avec Mikael Samuelsson et Valtteri Filppula, qui sont tous les deux capables de faire mal à l'adversaire si l'on accorde trop d'attention à Franzen.

Zetterberg et Datsyuk jouent avec beaucoup de cohésion, créant des ennuis à ceux qui doivent composer avec deux des trois finalistes pour le trophée Selke, récompensant le meilleur attaquant défensif.

Les robustes défenseurs Brad Stuart et Niklas Kronwall ont également amené leur lot de soucis aux adversaires.

Osgood a jusqu'ici maintenu une moyenne de 1,5 but alloué par match, lui qui espère remporter une deuxième coupe Stanley avec les Red Wings, après celle de 1998.

"Il y a encore de la place à ma main droite pour une autre bague," a dit Osgood.

En voir plus