Skip to main content

François Beauchemin s'entend avec Anaheim pour un an

Le défenseur sorelois portera les couleurs des Ducks pour la troisième fois

par Lisa Dillman @reallisa / Correspondante LNH.com

ANAHEIM - François Beauchemin a eu la preuve que les choses peuvent changer rapidement lorsqu'il a reçu un appel qui a complètement modifié ses plans de carrière samedi de la part du directeur général des Ducks d'Anaheim Bob Murray. 

Avant la journée de lundi, les plans de Beauchemin qui consistaient à représenter le Canada dans trois tournois préolympiques ont été remisés, et il a rejoint l'organisation des Ducks pour une troisième fois. Il a remporté la Coupe Stanley avec Anaheim en 2007.

 

Beauchemin a accepté un contrat d'un an avec les Ducks. RDS a rapporté que l'entente était d'une valeur de 1 million $ avec 500 000 $ de bonis liés à la performance. Les bonis sont associés au rendement de l'équipe (nombre de rondes franchies en séries éliminatoires de la Coupe Stanley) et du joueur (nombre de matchs joués), a confirmé Beauchemin.   

« Équipe Canada m'a appelé et j'étais très enthousiaste à l'idée de jouer là-bas, a affirmé Beauchemin au cours d'une conférence téléphonique. Dès que (Murray) a appelé samedi, j'ai changé d'idée assez rapidement. 

« Le scénario ne pourrait être meilleur pour moi de conclure ma carrière là où tout a commencé et où j'ai remporté la Coupe Stanley. »

Les joueurs qui possèdent un contrat de la LNH ne sont pas admissibles aux Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang. Beauchemin a expliqué qu'il avait l'intention de prendre part à un tournoi préolympique avec le Canada en Finlande en novembre, un autre à Moscou en décembre, et un tournoi après Noël, la Coupe Spengler à Davos, en Suisse.

Il va plutôt disputer ce qui sera « probablement » sa dernière saison dans la LNH. Beauchemin a passé les deux dernières saisons avec l'Avalanche du Colorado, et il a récolté 271 points (73 buts, 198 passes) en 836 matchs dans la LNH avec les Canadiens de Montréal, les Blue Jackets de Columbus, les Ducks, les Maple Leafs de Toronto et l'Avalanche.

« Lorsque je suis devenu joueur autonome il y a trois ans, je savais qu'il me restait encore trois bonnes saisons à offrir, a souligné Beauchemin. J'aurai 38 ans en juin prochain, et je me suis dit : "Je suis en santé. Je ne veux pas jouer jusqu'à je ne puisse puis suivre".

« Je me sens bien et j'ai hâte de jouer cette saison, après quoi il sera probablement temps de retourner à la maison. »

Le 15 juin, l'Avalanche a racheté la dernière saison du contrat de trois ans d'une valeur de 13,5 millions $ (4,5 millions $) de Beauchemin le 15 juin, ce qui lui a conféré le statut de joueur autonome sans compensation. Beauchemin a amassé 18 points (trois buts, 15 passes) en 81 matchs, a été utilisé en moyenne 21:30 par match et a présenté un différentiel de moins-14 la saison dernière. 

Il a indiqué avoir reçu des appels de la part de quelques équipes de la LNH au cours de l'été, mais qu'il n'avait pas été intéressé jusqu'à ce que les Ducks communiquent avec lui. Sa familiarité et son niveau de confort à Anaheim ainsi que l'occasion d'aider la jeune défensive des Ducks ont pesé dans la balance.

« Ils recherchaient un vétéran pour aider leurs jeunes défenseurs, a noté Beauchemin. Ils me connaissent et ils savent comment je joue. Je connais le système. L'adaptation devrait être facile. »

Pour les Ducks, cette décision représente également une police d'assurance. Les défenseurs Hampus Lindholm et Sami Vatanen se remettent tous deux d'opérations subies au cours de la saison morte, et les deux joueurs ne devraient pas être prêts à temps pour le début de la saison régulière.  

« Nous sommes heureux d'être en mesure de ramener François Beauchemin dans le giron de l'équipe, a déclaré Murray dans un communiqué. Il va apporter un leadership très précieux et aider nos jeunes défenseurs à bâtir leur caractère et à devenir des joueurs qui vont< connaître du succès dans la LNH, comme ce fut le cas pour François.

« Nous avons le sentiment que François possède encore beaucoup de réserves, et sa passion et son désir de gagner ne font aucun doute. »

En voir plus