Skip to main content

Foligno prend le chemin de Toronto dans un échange à trois équipes

Les Maple Leafs mettent la main sur le capitaine des Blue Jackets dans une transaction impliquant aussi les Sharks

par LNH.com @LNH_FR

Les Maple Leafs de Toronto ont fait l'acquisition de l'attaquant Nick Foligno, dimanche, dans une transaction impliquant trois équipes.

Foligno, qui évoluait pour les Blue Jackets de Columbus depuis la saison 2012-13, a d'abord été échangé aux Sharks de San Jose en retour de l'attaquant Stefan Noesen, qui évolue dans la Ligue américaine. Les Blue Jackets ont accepté de conserver 50 pour cent du salaire de Foligno dans la transaction.

À LIRE AUSSI : Les Flames échangent Rittich aux Maple Leafs | Liste des transactions conclues en 2020-21

Les Sharks ont ensuite envoyé Foligno aux Maple Leafs en retour du choix de quatrième ronde de Toronto en 2021. San Jose retient 50 pour cent du salaire restant de Foligno.

Afin de compléter l'échange, les Maple Leafs ont acquis Noesen des Blue Jackets en retour d'un choix de première ronde en 2021 et d'un choix de quatrième tour en 2022.

« Ce fut deux journées assez émotives, a affirmé Foligno. J'ai le plus grand des respects pour (le directeur général de Columbus) Jarmo [Kekalainen]. Il a géré la situation en me tenant au fait des possibilités. Si quelque chose avait du sens pour l'équipe, il aurait tenté de me garder impliqué, et cela veut dire beaucoup pour moi. Ultimement, [les transactions] sont toujours faites dans les intérêts de l'équipe, mais il m'a tenu au courant de la situation et les choses ont fonctionné avec Toronto. 

« C'est une journée assez incroyable une fois que vous avez pris la décision, mais c'est aussi une journée émotive en raison de mon attachement émotif envers Columbus. Maintenant que le choc est passé, je suis excité de me joindre à cette équipe et de pouvoir l'aider de toutes les façons possibles. »

Les Maple Leafs (28-10-3) trônent au sommet de la section Nord Scotia, six points devant les Jets de Winnipeg. 

À son arrivée à Toronto, Foligno devra se soumettre à une quarantaine de sept jours en raison des protocoles de la COVID-19, puisqu'il traversera la frontière entre les États-Unis et le Canada.

« Plusieurs des joueurs, tout comme (le directeur général) Kyle [Dubas] et (l'entraîneur) Sheldon [Keefe], m'ont contacté, a dit Foligno. Je pense qu'ils ont hâte qu'on se mette au travail. On voit à quel point ce groupe met l'accent sur les victoires, alors j'ai hâte de m'y joindre. […] J'ai hâte de joindre une équipe qui est dans le même état d'esprit que je l'étais pendant si longtemps à Columbus. Je connais [Jason] Spezza assez bien, je connais un peu John Tavares, j'ai joué avec Auston [Matthews] avec l'équipe américaine, et Joe Thornton est une légende et une personne pour qui j'ai beaucoup de respect. »

Le père de Foligno, Mike, a joué 129 matchs pour Toronto en quatre saisons de 1990 à 1994 et a fait partie du parcours de l'équipe jusqu'en finale de l'Association Campbell en 1993. 

« Je me souviens de la passion des partisans et de l'excitation de mon père, a relaté Foligno. Après la victoire contre St. Louis (en finale de la section Norris), nous avions marché dans les rues jusqu'à la maison, et l'ambiance m'avait marqué. Je m'en souviendrai toujours. C'est une chose dont mon père parle encore aujourd'hui et qui est enracinée dans la ville. 

« J'espère pouvoir vivre ce genre de parcours et être le prochain Foligno à le faire. Je suis excité de me joindre à cette équipe et de pouvoir l'aider. »

Foligno écoule la dernière saison d'un contrat de six ans qu'il a signé avec les Blue Jackets le 31 décembre 2014 et il pourrait devenir joueur autonome sans compensation à la fin de la saison.

Le vétéran de 33 ans a récolté 16 points (sept buts, neuf passes) en 42 matchs cette saison.

Sélectionné par les Sénateurs d'Ottawa en première ronde (28e au total) du Repêchage 2006 de la LNH, Foligno cumule 482 points en 950 rencontres de saison régulière avec les Blue Jackets et les Sénateurs, ainsi que 22 points (neuf buts, 13 mentions d'aide) en 51 parties des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.