Skip to main content

Fleury victorieux à ses débuts avec les Golden Knights

Le gardien québécois réalise 26 arrêts au cours d'un gain dans un match préparatoire contre les Ducks

par Dan Arritt / Correspondant NHL.com

ANAHEIM - Marc-Andre Fleury a jeté un coup d'œil au tableau de pointage sur l'écran géant qui surplombe le centre de la glace au Honda Center dimanche, et son regard a glissé vers l'écran géant. Le gardien a regardé une reprise d'un arrêt qu'il venait de réaliser, et il a ainsi reçu un autre rappel qu'il ne portait plus l'uniforme qu'il avait porté au cours des 13 premières années de sa carrière dans la LNH. 

Fleury effectuait ses débuts avec les Golden Knights de Vegas après avoir passé la totalité de sa carrière avec les Penguins de Pittsburgh.

Peu après avoir remporté la Coupe Stanley pour la troisième fois, Fleury a été acquis par les Golden Knights par le biais du repêchage d'expansion, devenant du même coup le plus gros nom de l'équipe. 

Fleury a bien fait à son premier match préparatoire avec les Golden Knights, réalisant 26 arrêts dans un gain de 4-2 contre les Ducks d'Anaheim.

Fleury a effectué plusieurs arrêts de qualité, le genre d'arrêts auxquels il a habitué les partisans au cours de son passage avec les Penguins. Sauf que cette fois, lorsque Fleury a regardé la reprise, il a vu un gardien portant un chandail blanc avec des manches argent, or et rouge, plutôt que le chandail noir et or de Pittsburgh.

« C'était un peu différent, mais je m'y suis habitué tout de suite », a affirmé Fleury.

Fleury était heureux de voir que les Ducks avaient également décidé d'utiliser plusieurs de leurs meilleurs joueurs, dont le capitaine Ryan Getzlaf, l'attaquant Corey Perry et leur meilleur défenseur, Cam Fowler.

« Ils forment assurément l'une des meilleures équipes de la ligue, alors ce fut bien d'avoir la chance de les affronter en matchs préparatoires », a noté Fleury.

Fleury a dû attendre un peu plus longtemps qu'il ne l'aurait souhaité pour réaliser son premier arrêt. Il a finalement pu le faire à 3:36 de la première période sur un tir de Perry. 

« Ce fut un début de match tranquille pour moi puisqu'il n'y a pas eu beaucoup de tirs dès le départ, a expliqué Fleury. J'ai trouvé que nous avons très bien amorcé la rencontre, nous avons bien fait, et j'avais hâte de voir un peu d'action, mais les joueurs ont fait du très bon travail. »

Il a repoussé huit autres lancers au cours de la première période, et les Golden Knights ont retraité au vestiaire en avance 2-0.

« Je crois que je me suis amélioré à mesure que le match progressait, a évoqué Fleury. Je suis devenu plus à l'aise. »

Le 18e tir qu'il a affronté l'a déjoué (Scott Sabourin à 11:52 de la période médiane), mais Vegas menait alors 3-0. Il a cédé une autre fois devant Giovanni Fiore alors qu'il ne restait que 25 secondes à écouler à la rencontre.

« Je l'ai trouvé très bon, a déclaré l'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant. Il est souvent sorti de son filet pour maîtriser la rondelle derrière le but. Il a réalisé des arrêts importants à des moments clés du match et il a fait la différence dans la rencontre. »

Fleury a admis avoir eu des papillons dans le ventre avant la partie, mais rien de comparable avec 2003, alors qu'il était une recrue qui s'apprêtait à disputer un premier match avec les Penguins avoir été repêché au tout premier rang du repêchage de la LNH quelques mois plus tôt.

« J'étais un peu nerveux avant de sauter sur la glace, a avoué Fleury en parlant de ses débuts avec Vegas. Je voulais bien faire, montrer à ma nouvelle équipe et mon nouvel entraîneur ce que je suis capable de faire. » 

 

En voir plus